Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 11:45
photo Owolabi, Olufemi A. SSgt - United States Africa Command

photo Owolabi, Olufemi A. SSgt - United States Africa Command


12.05.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Le patron de l'Africom a révélé la semaine dernière à Stuggart que les forces rapides d'intervention US en Afrique peuvent compter sur  11 "cooperative security location" (CSL), des tremplins en quelque sorte pour des projections d'urgence.

Le général David Rodriguez n'a pas précisé la liste des pays d'accueil, liste que l'Africom refuse aussi de donner. Toutefois,  des CSL sont implantées au Sénégal, au Ghana, au Gabon, en Ouganda, au Burkina, au Maroc, au Kenya etc.

Selon Rodriguez, ces CSL sont "just an austere site. There’s nothing there but a couple of warehouses full of stuff". De simples entrepôts pleins d'équipements, du genre des stocks RECAMP d'autrefois.

En réalité, outre ces stocks, les CSL doivent disposer des facilités précises définies dans des textes comme l'ACI4300.04.

Ces sites doivent ainsi comprendre des entrepôts (1000 m2), des bureaux (325 m2), des pistes capables d'accueillir, nuit et jour, des C-17, des parkings pour 2 avions-cargos et un autre avion, des soutes pour le carburant (dont du JETA1 pour 3 jours), un accueil pour 200 militaires, des accès à des locations de véhicules. Pour les ports, il faut un quai capable d'accueillir un navire de 289m.

Ces CSL doivent être situées à moins de quatre heures de vol de tous les points chauds du continent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories