Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 11:20
La «robotique militaire» au coeur de la 10e conférence sur la sécurité internationale de Kingston

Le robot téléguidé de neutralisation des explosifs et munitions et d’observation (tEODor) utilisé par l’équipe de lutte contre les engins explosifs de circonstance lors d’une démonstration de ses capacités au camp Nathan Smith, le site de l’Équipe provinciale de reconstruction à Kandahar, en Afghanistan, le 15 février 2009. (Cplc Robert Bottrill/Caméra de combat des Forces canadiennes)

 

11 mai 2015 par Bastien Duhamel – 45eNord.ca

 

C’est ce lundi 11 mai 2015 que débute la 10e Conférence de Kingston sur la sécurité internationale à Kingston, en Ontario. Celle-ci est organisée conjointement par  les Forces armées canadiennes, le Centre for International and Defence Policy de l’Université Queen’s à Kingston ainsi que l’Army War College des États-Unis.

 

La conférence de cette année réunit des représentants du milieu universitaire et des intervenants du monde militaire, de l’industrie, des organisations non gouvernementales et d’institutions internationales afin de discuter de robotique dans les opérations militaires.

 

La robotique est une capacité qui fait l’objet de recherche et de développement continus afin de permettre l’intégration efficace et sécuritaire de cette technologie sur le champ de bataille.

 

Cette conférence est notamment l’occasion aborder le volet stratégique lié à l’utilisation de ces technologies et les questionnements qu’elle comporte.

 

Parmi les quelques systèmes robotisés utilisés par les forces armées canadiennes, on peut citer les unités de neutralisation des explosifs et munitions ou encore les véhicules aériens sans pilote.

 

L’hôtel Marriott Residence Inn de Kingston accueillera donc pour trois jours plusieurs éminents conférenciers de la scène nationale et internationale experts en matière de robotique militaire.

 

Signalons entre autre la présence du Lieutenant-général Guy Thibault, vice-chef d’état-major, Forces armées canadiennes ; de M. Peter W. Singer, stratège et agrégé supérieur à la New America Foundation ou encore Lieutenant-général Herbert R. McMaster directeur du Army Capabilities Integration Center.

 

«L’acquisition de connaissances sur les technologies actuelles et nouvelles dans les domaines de la robotique et des systèmes sans pilote aidera à renforcer notre compréhension du rôle qu’elles peuvent jouer dans les opérations militaires.» à déclarer le Lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne.

 

«Je suis fier du partenariat établi entre l’Université Queen’s, les Forces armées canadiennes et l’Army War College des États-Unis. Tout comme les entraînements que nous menons avec nos alliés internationaux, ce partenariat permet aux militaires d’explorer les enjeux importants en lien avec la sécurité internationale.»

 

Cette conférence, tenue annuellement qui commence aujourd’hui se poursuivra jusqu’au 13 mai 2015.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories