Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 10:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

11 Juin 2015 Marine nationale

 

Du 28 mai au 4 juin 2015, la frégate Aquitaine a été engagée en mer Méditerranée, au large de Toulon, dans un entraînement de grande ampleur dénommé Global Sea Trial (GST). Cette manœuvre était destinée à évaluer la capacité de la tête de série des frégates multimissions (FREMM) à faire face, dans la durée, à des menaces multiples et de haute intensité. Il s’agissait bien d’une évaluation d’ensemble, concernant autant les aspects technico-opérationnels que les aspects humains liés à la résistance de l’équipage confronté à un rythme soutenu d’événements imprévus. Cette évaluation sera complétée, après l’admission au service actif de la frégate, par une période opérationnelle plus approfondie conduite par la force d’action navale (FAN).

 

Pour accroitre le réalisme des séquences, le Jean de Vienne, le Tonnerre, le La Fayette, le Guépratte et le Commandant Bouan ont pris part à ces manœuvres, permettant par la même occasion de réaliser la séquence trimestrielle d’entraînement mutuel des unités Gabian. Les 3 autres forces ont également participé avec le concours d’avion de patrouille maritime, du détachement Caïman Marine à bord, de commandos marine et d’un sous-marin.

 

« L’Aquitaine est un nouveau bâtiment, il y a forcément beaucoup d’attentes vis-à-vis de cette unité, mais aussi beaucoup de fierté à voir son équipage monter en puissance pour conduire le bâtiment jusqu’à son admission au service actif. Au terme d’une semaine intense, l’Aquitaine a mis en évidence de remarquables capacités à utiliser des outils nouveaux et à maîtriser les dernières technologies pour conduire le panel très large des missions qui seront confiées aux FREMM » témoigne le capitaine de vaisseau Guillaume Fontarensky, chef de la division entraînement de la force d’action navale.

 

Le réalisme poussé de cet entraînement a amené l’équipage de l’Aquitaine à donner le meilleur de lui-même pour exploiter toutes les possibilités offertes par le bâtiment, ses senseurs et ses armes (dont le missile de croisière naval) dans un environnement complexe et évolutif. Mais les efforts consentis ont été récompensés par des résultats tout à fait satisfaisants.

 

Le bilan très positif de cet entrainement de synthèse est un jalon supplémentaire franchi en vue de son admission au service actif.

 

L’Aquitaine est la première des frégates multimissions (FREMM). Ces navires furtifs de nouvelle génération, polyvalents, endurants et souples d’emploi, doté d’automatismes poussés et d’un équipage à effectif optimisé sont destinés à constituer l’ossature de la flotte de surface française dans les années à venir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories