Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 11:35
photo EMA

photo EMA

 

17/06/2015 Sources : État-major des armées  

 

Pour la première fois depuis deux ans, deux officiers mariniers supérieurs ont pu embarquer sur un navire australien en patrouille dans le grand Sud. Ce navire flambant neuf, l’Ocean Shield, a en effet effectué une patrouille de 40 jours, au départ de Hobart, dans les zones économiques exclusives (ZEE) australienne et française les plus australes.

 

Le bâtiment revenait sur le théâtre d’une mission que l’armée australienne n’avait plus réalisée depuis 2 ans en raison de son activité opérationnelle. Le premier-maître Peron et le premier-maître Sarradel, respectivement contrôleurs des pêches du bureau action de l’État en mer de la zone maritime Sud de l’Océan Indien et du CROSS Réunion (le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage), ont ainsi fait vivre l’accord bilatéral entre la France et l’Australie, en patrouillant des îles Macquaries aux Kerguelen, et en passant notamment 8 jours sous le 60eparallèle Sud.

 

Cet accord unique confie, d'une part, la surveillance de la ZEE australienne par satellite à la France, assurée par le CROSS Réunion. D'autre part, il autorise la patrouille d’un navire étatique dans les eaux de l’autre État et l’embarquement de contrôleurs, habilités à verbaliser des infractions de pêche depuis la plateforme d’un autre pays. Il est la manifestation pratique d’une réalité géographique : l’Australie est le pays avec lequel la France a la plus grande frontière maritime, celle qui sépare la ZEE de Kerguelen de la ZEE des îles australiennes de Heard et Mac Donalds.

 

Cette mission exceptionnelle, menée extrêmement loin des régions fréquentées, illustre les relations de parfaite confiance qui unissent la France et l’Australie. Elle contribue à préserver des ressources exceptionnelles, notamment de légine.

 

Les FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Elles constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre de nouvelles menaces comme la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.

photo EMAphoto EMA
photo EMAphoto EMA

photo EMA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories