Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 07:35
photo GEM

photo GEM

 

28.05.2015 CLES : Notes d'Analyse Géopolitique

 

Jean-François Fiorina s’entretient avec René Cagnat *

 

Officier de carrière longtemps en poste dans les pays de l’Est et en Asie centrale, essayiste et écrivain, universitaire et chercheur, grand voyageur devant l’Eternel, René Cagnat est un personnage aux multiples facettes qui connait en finesse les subtilités du monde eurasiatique.

 

A ses yeux, la France a tort de se désengager de cette zone hautement stratégique où elle bénéficie d’un capital de sympathie, qu’elle dilapide en se mettant à la remorque d’intérêts qui ne sont pas les siens. Conjuguant une approche universitaire à un sens aigu des réalités de terrain, René Cagnat nous convie à une balade envoûtante dans les steppes de l’Asie centrale.

 

Géopolitique des steppes

* René Cagnat voit le jour en juin 1942 à Tananarive (Madagascar).

En 1962, il intègre Saint-Cyr. Passionné de montagne, il choisit les chasseurs alpins.

Au cours de ses 37 années de service, René Cagnat va être affecté pendant plus de 15 ans en ambassade et à l’étranger, à Moscou puis Berlin- ouest, en Bulgarie, Roumanie, Ouzbékistan et Kirghizie.

Entre ces différents séjours, René Cagnat poursuit ses recherches en géopolitique.

Ainsi au Secrétariat général de la défense nationale (cabinet du Premier ministre) où il dirige, de 1975 à 1979, le bureau économie des pays de l’Est, puis, de 1988 à1989, auprès du Groupe permanent d’évaluation des situations (cabinet du ministre de la Défense), au Groupe de prospective et d’évaluation stratégique de 1982 à 1984, puis, en 1994, à la Délégation aux affaires stratégiques.

En 1999, il fait valoir ses droits à la retraite comme colonel pour rester en Asie centrale et résider en Kirghizie (consul honoraire de France, 2001-2002). Sa fine connaissance de l’Asie centrale lui permet de mener des missions de consulting au profit de groupes français voulant s’établir dans cette zone, de guider des journalistes et d’organiser des expéditions.

Tout au long de sa carrière, René Cagnat va approfondir ses connaissances géopolitiques. Il passe ainsi une maîtrise de russe (Sorbonne, 1979), se fait breveter de l’Ecole de guerre (1982), puis passe un doctorat en sciences politiques (Institut d’études politiques de Paris, 1983).

Il devient ensuite directeur de séminaire à l’IEP (1983-1985), professeur de français et de civilisation française à l’université américaine de Bichkek et à la chaire militaire kirghize, puis chercheur associé à l’IRIS, Institut de relations internationales et de stratégie (depuis 2010).

Outre les très nombreux articles qu’il signe dans toutes sortes de revues, en sus de ses apparitions dans des émissions et films sur des questions géopolitiques, René Cagnat a connu une carrière littéraire aux multiples facettes.

Voici quelques-uns des titres qui l’ont fait connaître : Le milieu des empires, entre Chine, URSS et Islam, le destin de l’Asie centrale (Robert Laffont, 1981, co-écrit avec Michel Jan, réédité en 1992 et traduit en turc), La rumeur des steppes (Payot 1999 ; Livre de poche, 2000 ; réédité en 2012), Asie centrale, vision d’un familier des steppes (Transboréal, 2001, puis 2003), En pays kirghize, visions d’un familier des monts Célestes ( Transboréal, 2006), Voyage au cœur des empires : Crimée, Caucase, Asie centrale (Editions nationales – Actes Sud, 2009), Afghanistan, les sept piliers de la bêtise (Editions du Rocher, 2012), Il était une France (Editions du Rocher, 2014)…

René Cagnat est Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier dans l’Ordre national du Mérite.

Pour en savoir plus : www. rene-cagnat.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories