Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 10:55
Pierre Brice (D), Georges Bourel (G)- 20.03.2009 – photo Musée de Tradition de l’Ecole des Fusiliers Marins

Pierre Brice (D), Georges Bourel (G)- 20.03.2009 – photo Musée de Tradition de l’Ecole des Fusiliers Marins


07.06.2015 par Philiippe Chapleau - Lignes de Défense
 

L'AFP a annoncé hier la mort de Pierre Brice, 86 ans. Ce Français s'est éteint samedi dans un hôpital parisien des suites d'une pneumonie.

 

L'AFP raconte: "Pierre Brice, de son vrai nom Pierre Louis Le Bris, était né le 6 février 1929 à Brest (ouest). Il était adulé en Allemagne, où la nouvelle de son décès était samedi à la Une de la plupart des sites d'information. Le comédien avait tourné quelques films en France et en Italie avant de connaître un succès aussi immédiat que fulgurant outre-Rhin, en incarnant ce qui sera le rôle de sa vie: l'Indien apache "Winnetou" dans le film "Le trésor du lac d'argent", réalisé en Allemagne et sorti en 1962. Inspiré de l'oeuvre du romancier allemand Karl May, le film avait attiré plus de 10 millions de spectateurs en Allemagne. Pas moins d'une dizaine de suite ont été réalisées entre 1962 et 1968, captivant des générations d'Allemands, dont certains vouent encore aujourd'hui un culte aux aventures de l'apache.

 

Cette biographie est incomplète: Brice est un ancien commando marine (commando Jaubert), fait chevalier de la Légion d'honneur en 2007.

 

Selon Jean-Christophe Rouxel, l'excellent webmaster du musée de traditions des fusiliers marins, "à 19 ans, Brice s'est porté volontaire pour la guerre d'Indochine. Il en est sorti indemne, bien que son équipe ait sauté sur une mine. Plus tard, il a été parachutiste durant la guerre d'Algérie."

 

Le 20 mars 2009, il avait prononcé quelques mots lors de la remise de la remise des fourragères au cours "EV1 Ramboz" :

"J'ai aujourd'hui le grand honneur de vous remettre à vous, quartiers maitres fusiliers marins, la Fourragère aux couleurs de la Légion d'Honneur. Elle vous accompagnera tout au long de votre carrière. En 1947, mes camarades et moi-même, l'avons portée à l'issue de notre stage commando au cap Matifou en Algérie. L'officier des équipages Loffi, notre commandant, héros du Débarquement en Normandie avec le commando Kieffer, nous avait alors tenu le langage suivant : à partir de cet instant, vous allez vivre les plus belles années de votre vie. Les plus belles parce que les plus dures, les plus amicales, les plus orgueilleuses, les plus solitaires. Les plus amicales, parce que vous allez être à la vie, à la mort, entre camarades. Les plus orgueilleuses parce que, jamais autant vous aurez la fierté de votre uniforme. Les plus solitaires, enfin parce que vous allez mener, souvent en des terres lointaines, un combat d'idéal. Vous les commandos solitaires, vous êtes portés par un destin, un esprit, une certaine idée de vous même qui vous permettra de vous manifester dans toutes vos actions. Je vous envie, j'aimerais être avec vous, oh combien !"

Pierre Brice (G), Georges Bourel (D)- Opération pointe de Camao (1949) – photo Musée de Tradition de l’Ecole des Fusiliers Marins

Pierre Brice (G), Georges Bourel (D)- Opération pointe de Camao (1949) – photo Musée de Tradition de l’Ecole des Fusiliers Marins

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories