Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 16:55
Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun

 

25/06/2015 Marie Broyer - Armée de l'air

 

La première répétition en vol du défilé du 14 Juillet a eu lieu le 23 juin 2015.  À cette occasion, la totalité des aéronefs défilants se sont donné rendez-vous au-dessus de Châteaudun, pour un entraînement grandeur nature.

 

Un vol, des enjeux

«La totalité du dispositif est présent aujourd’hui, explique le commandant Olivier. La patrouille de France, l’A400M, tous sont là! C’est assez impressionnant, et d’autant plus important que nous volons en conditions réelles.». Première grande répétition en patrouille, celle du 23 juin est d’une importance capitale. En effet, la coordination des avions était semblable à celle du jour J. De même, l’axe de vol au dessus de Châteaudun est presque identique à celui du vol au-dessus de la capitale : «On ne s’entraine pas au-dessus de Paris avant le 9 juillet, car c’est trop compliqué pour réunir tous les avions en région parisienne.»

Pour le plus grand bonheur des riverains, les aéronefs ont effectué un parcours presque sans faute. D’ici au 14 juillet, chacun pourra de nouveau s’entraîner, pour que le défilé aérien soit le plus parfait possible.

 

Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de ChâteaudunRépétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun
Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun

A bord du Casa

Parti de Creil, l’équipage du CASA 235 se compose des capitaines Carole et Enguerran, respectivement commandant de bord et co-pilote, accompagnés du mécanicien navigant l’adjudant David. Tous les trois ont rejoint à Evreux les deux autres avions composant le bloc transport du 14 Juillet : un Transall et un CASA espagnol. Tous ensemble, ils ont procédé à un briefing d’avant-vol. Le commandant Olivier, pilote du Transall, avion leader a insisté sur l’importance de la symétrie du dispositif. L’avion leader du bloc a également une place capitale : en effet, son rôle est primordial. Les deux ailiers se basent sur lui pour se positionner. 

Pendant plus de deux heures, les pilotes ont maintenu leur position dans le dispositif. À droite du Transall, le CASA 235 a effectué un vol sans trop de difficultés, malgré quelques turbulences ressenties à bord.

 

C’était sa dernière répétition…

 

Répétitions du 14 Juillet : dans le ciel de Châteaudun

Engagé à 16 ans à l’école de Saintes, l’adjudant David, 35 ans, fut d’abord mécanicien sur hélicoptère sur la base aérienne 120 de Cazaux. Déployé deux fois au Mali, il devient mécanicien navigant sur CASA, poste qu’il occupe depuis 9 ans, dont 6 sur la base aérienne 110 de Creil.

Il se confie pendant le vol de répétition dans le ciel de Châteaudun : «Pour un mécanicien navigant, le 14 Juillet n’est pas une mission qui se démarque tellement des autres. Je dois juste prêter plus attention aux paramètres de l’avion, car les pilotes et copilotes sont davantage concentrés sur les échanges radios et sur la position de l’avion, par rapport aux autres. Ce que j’aime dans cette journée, c’est que l’on rappelle à la population que l’armée est toujours là. Car souvent les gens oublient que nous existons hors des journées exceptionnelles. »

Après deux défilés aériens et un défilé à pied, l'adjudant David participe ce jour-là à l’ultime répétition de sa carrière : «J’en garde un bon souvenir, c’est quand même quelque chose que de défiler le 14 Juillet !»

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories