Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 16:50
Coup d'envoi au déploiement d'un «Web du renseignement militaire»

 

27/07/2015 Par Véronique Guillermard – LeFigaro.fr

 

Un nouveau réseau, visant à interconnecter l'ensemble des capacités militaires de renseignement de neuf pays de l'Otan, est lancé.

 

C'est un retour aux sources pour Internet. Quarante-six ans après la création du réseau expérimental Arpanet, à vocation militaire, par l'Arpa, une agence liée au Pentagone, un nouveau réseau militaire commence son déploiement au sein de l'Alliance atlantique (Otan). Il vise à interconnecter d'ici à cinq ans l'ensemble des capacités militaires de renseignement de neuf pays de l'Otan: États-Unis, Canada, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Pays-Bas et Norvège. Objectif? Créer le «joint ISR», ou «Web du renseignement militaire». «Ce programme a été décidé par les États-Unis et la France lors du sommet de Chicago en mai 2012. Il a fait l'objet d'un travail collaboratif entre les neuf pays et leurs industriels, puis il a été testé avec succès en 2014, dans le cadre d'un exercice grandeur nature en Norvège avec 1500 participants », explique Christophe de Dreuille, directeur des programmes de renseignement chez Airbus DS. La Direction générale de l'armement (DGA) a confié à la filiale défense d'Airbus l'industrialisation et le déploiement de la section française (systèmes Dopec et CSD) du futur réseau.

 

Sources et capacités de renseignement partagées

Ce Web militaire sera fermé, c'est-à-dire isolé des réseaux grand public, et il aura des capacités de protection défensives et offensives. Il faut en effet éviter que les informations sensibles soient captées ou polluées par l'«ennemi». Il intégrera aussi des outils de messagerie et de chat dédiés à l'échange rapide d'informations sur les théâtres d'opération. Les neuf pays partageront leurs sources et capacités de renseignement, par exemple des données collectées par un drone ou un satellite lors de missions en coalition. Le réseau aura plusieurs niveaux d'accès. Des pays amis pourront y entrer, au cas par cas. Lutte contre le terrorisme, la piraterie, la prolifération nucléaire… mais aussi protection d'événements sensibles comme le G20 ou le G8, ce réseau des réseaux promet plus de fluidité, d'efficacité et de réactivité. Le tout pour un budget maîtrisé, car partagé, de plusieurs millions d'euros par an et par pays.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories