Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 08:55
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

15/11/2015 15:28 Sources : État-major des armées

 

Le 14 novembre en milieu d’après-midi, l’équipage de l'escadron de transport "Esterel" a atterri à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. L’Airbus A340 transportait les premiers renforts de l’opération Sentinelle en provenance de Toulouse. Les 150 militaires du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (3e RPIMa) de Carcassonne seront déployés dans l’agglomération parisienne.

 

Un véritable engagement opérationnel interarmées et interministériel

Les armées ont réarticulé le dispositif Sentinelle afin d’appuyer les forces de sécurité intérieure (FSI) en Ile-de-France (IDF). La mission première des soldats est de surveiller et protéger des sites sensibles et les lieux d’affluence. Selon la nature des sites et leur fréquentation, la posture de la force est adaptée, elle peut être statique, dynamique ou mixte.

Sentinelle est coordonnée avec les forces de sécurité intérieure. Une chaîne de commandement interministérielle a été établie sous l’autorité de la Préfecture de Police de Paris (PPP). Le chef d’état-major des armées (CEMA) exerce le commandement opérationnel des moyens militaires engagés.

A ce stade, près de 10 000 militaires sont engagés dans la protection des Français sur le territoire national dont 7 000 dans le cadre de l’opération Sentinelle. Plusieurs centaines de soldats sont actuellement mobilisés pour renforcer le dispositif de sécurité terrestre des FSI. D’ici quelques heures, 150 militaires du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (3e RPIMa) de Carcassonne seront déployés dans l’agglomération parisienne.

Dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015, une série d'attaques terroristes de grande ampleur a frappé Paris et son agglomération. Toutes les forces de l’État ont été mobilisées pour neutraliser ces terroristes et mettre en sécurité les différents quartiers de la capitale. Dans ce contexte, le chef de l’État a ordonné que les militaires présents en Île-de-France (IDF) dans le cadre de l’opération Sentinelle contribuent à cet effort.

Lancée à la suite des attentats survenus à Paris les 7, 8 et 9 janvier 2015, l’opération Sentinelle vise à protéger, en appui des forces de sécurité publique, les sites les plus sensibles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories