Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 08:55
Général Desportes : “Les bons sentiments ne suffisent pas à notre protection”

 

15 Décembre 2015 par Frederic Pons – V.A.

 

L'Incorrect. Parti de l’armée après avoir été sanctionné pour son franc-parler, le général Vincent Desportes enseigne à Sciences Po et à HEC et vient de publier un livre prémonitoire: “la Dernière Bataille de France”. Il dénonce le délitement de la Défense française et appelle à un sursaut.

 

Avez-vous été surpris par les attaques du 13 novembre ?

Les attentats n’ont surpris que ceux, hélas majoritaires, qui refusaient de voir la réalité du monde et de comprendre que la guerre resserrait son étreinte autour de l’Europe. Les bons sentiments ne suffisent pas à notre protection. La guerre n’est pas un phénomène “hors-sol”, réservé aux autres : elle vient frapper tous ceux qui refusent de la regarder en face. La sécurité n’existe que pour qui s’en donne les moyens : en ce sens, le désarmement militaire, policier et moral de la France devait immanquablement se traduire, un jour, par une catastrophe sécuritaire. Quelle pitié qu’il ait fallu le bain de sang du Bataclan pour sortir de l’innocence. Que de temps perdu, par illusion, démissions politiciennes successives et dilution du sens de l’intérêt supérieur de la nation.

 

Qu’espérez-vous ?

Que l’après-Bataclan ne soit pas raté comme l’après-Charlie et l’après-Merah !

 

La France est-elle vraiment, comme l’affirme le chef de l’État, “en guerre” ?

Bien sûr. Nous sommes en guerre parce qu’une entité politique, le soi-disant État islamique, entend étendre son empire — le califat — par la destruction et la mort. Parce qu’il veut détruire nos croyances, nos valeurs, nos façons de vivre, notre liberté d’aller et venir, notre liberté d’être ce que nous voulons être. Nous sommes plus que dans une guerre : dans une guerre absolue qui verra la destruction absolue de l’une ou l’autre des parties. Puisque nous sommes en guerre, il faut consentir à l’effort de guerre, s’en donner résolument les moyens, afficher des priorités et s’y tenir. Ce vocable guerrier, on l’entend depuis longtemps sans que rien ne change hors la gestuelle des discours. Il est temps de passer aux actes.

 

Que voulez-vous dire ?

Les Français ont d’abord besoin du courage politique. Il faut à la France un langage de vérité et de responsabilité. La sécurité n’est pas un acquis social : tout ne viendra pas de l’État. Nous sommes entrés dans un temps long de risque et de douleur, un temps de sacrifices individuels envers la communauté. En termes de liberté, à court terme, si les Français veulent, un jour, retrouver leur totale capacité à vivre debout. En termes de commodités de vie aussi.

 

Au détriment de nos habitudes de confort ?

Depuis des décennies, l’État providence dévore l’État régalien, qui n’a plus les moyens des missions qui constituent sa raison d’être : défense, sécurité, justice et diplomatie. Les budgets consacrés à ces fonctions se sont réduits jusqu’à ne plus représenter que 2,8 % du PIB quand la dépense publique en dévore 57 % ! Ce sont, chaque année, 30 milliards d’euros de moins qu’il y a vingt-cinq ans. Des transferts budgétaires doivent être décidés. Les Français sont prêts à entendre un discours fort.

 

Comme celui de François Hollande à Versailles, après les attentats ?

Les mesures réactives étaient nécessaires, mais elles sont très insuffisantes. La communication ne suffit pas : l’État doit se fixer des objectifs à la hauteur des manquements et des défis, puis construire la stratégie volontariste qui permettra de les atteindre dans la persévérance et la durée. Les files d’attente devant les postes de recrutement nous montrent qu’il existe encore des Français pour se lever et défendre la France. Ils semblent en avance sur leurs politiques.

 

Que faut-il dire aux jeunes générations ?

Il faut les mettre devant leurs responsabilités. Par le sacrifice et l’effort, la génération de leurs grands-parents est venue à bout de la barbarie hitlérienne. Celle de leurs parents a vaincu l’obscurantisme soviétique. Cette génération a un défi immense à relever par l’engagement et l’effort : vaincre et éliminer la barbarie terroriste et djihadiste. Nos jeunes y parviendront parce qu’ils sont les fils d’une grande nation, une nation combattante.

 

Suite de l'entretien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Chronique culturelle 9 Janvier
    Hussards du régiment de Bercheny en 1776 09.01.2017 source JFP 9 janvier 1778 : mort du créateur des régiments de Hussards (Luzancy – près de Meaux). Emigré hongrois et excellent capitaine au service de la France, Ladislas Ignace de Bercheny , obtient...
  • Chronique culturelle 04 Jan.
    Insigne général des Troupes de Forteresse de la Ligne Maginot 04.01.2016 source JFP 4 janvier 1894 : signature de l’alliance franco-russe. Préparée par de nombreuses activités bilatérales dans les années précédentes, une convention militaire secrète est...
  • Chronique culturelle 03 Jan.
    Napoléon en Egypte par Jean-Léon Gérome 03.01.2017 source JFP 3 janvier : Sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie. Issue de la noblesse gallo-romaine du IVe siècle, elle convainc les habitants de Lutèce de ne pas livrer leur ville à Attila, roi des...
  • Au Levant, contre Daech avec les Forces Spéciales
    photo Thomas Goisque www.thomasgoisque-photo.com Depuis plus de deux ans, les hommes du C.O.S (Commandement des Opérations Spéciales) sont déployés au Levant et mènent, en toute discrétion, des opérations contre l’Etat islamisque.Au nord de l’Irak, ils...
  • Les blessés en Opérations extérieures ne prennent pas de vacances !
    Source CTSA Pendant la période des fêtes de fin d'années, le nombre de donneurs diminue dangereusement. Le site de Clamart du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) invite fortement les donneurs des communes proches à profiter des vacances de...
  • Interview SDBR de Gaël-Georges Moullec, Historien
    photo SDBR 20.12.2016 par Alain Establier - « SECURITY DEFENSE Business Review » n°162 SDBR: Comment va la Russie aujourd’hui? Gaël-Georges Moullec * : Il n’y a plus d’ascenseur social dans la Russie d’aujourd’hui, ce qui est un problème moins connu,...
  • Chronique culturelle - 16 Déc. 2016
    Regiment de la marine (1757) - Planche extraite des Troupes du roi, infanterie française et étrangère, 1757, tome 1. Musée Armée 16.12.2016 source JFP 16 décembre 1690 : création des compagnies franches de la Marine. Par ordonnance, 82 compagnies franches...
  • Externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? - 15 Décembre
    Le Comité directeur de l'ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence : Vers une externalisation de la Défense et de la Sécurité en France ? Guillaume FARDE Maître de conférences à Sciences Po Paris, auteur de Externaliser la sécurité et la...
  • Chronique culturelle - 24 Nov.
    24 novembre 1977 : premier vol du Super Etendard de série 24.11.2016 source JFP 24 novembre 885 : début du siège de Paris par les Vikings. Très actifs durant le IXè siècle, les Vikings ont pris l’habitude de remonter les fleuves du Nord de la France pour...
  • Sortie en librairie le 21 novembre du livre LÉGIONNAIRE
    source MAREUIL EDITIONS Pour la première fois, un ancien officier de la Légion et un Légionnaire donnent la parole à 64 de leurs camarades. Pendant 2 ans, Victor Ferreira a rencontré près d’une centaine de Légionnaires à travers le monde en leur posant...

Categories