Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 08:25
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

16/12/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 10 décembre 2015, dans le cadre des relations entretenues par la France et le Suriname, une délégation des Forces armées en Guyane (FAG) s’est rendue à Paramaribo, capitale du Suriname. La France est séparée de ce pays par le fleuve Maroni, une frontière dont la longueur est équivalente à celle qu’elle partage avec l’Italie (510 km).

 

Depuis trois ans, les FAG ont institutionnalisé avec leurs homologues de la jeune République du Suriname - dont l’indépendance a été acquise en 1975 - une rencontre annuelle dite « réunion régionale d’échanges militaires ». À l’issue de cette quatrième édition qui s’est tenue au ministère de la Défense surinamienne, le général Pierre-Jean Dupont, commandant supérieur des FAG et le colonel Adolf Jardim, commandant par intérim les Forces armées surinamiennes (FAS), ont signé le 4e plan de coopération militaire bilatérale.

 

Ce plan prévoit plus de 30 activités conjointes en 2016. Il permettra aux forces armées respectives de renforcer leur présence commune sur le Maroni et d’intensifier ainsi la lutte contre les trafics transfrontaliers. C’est le 9e régiment d’infanterie de Marine qui assure l’essentiel de cette mission avec son régiment binôme, le 33ebataillon d’infanterie surinamien.

 

Lancée timidement en 1993, le rythme des activités conjointes s’est peu à peu intensifié avec la réalisation de patrouilles, d’opérations coordonnées sur la frontière, d’entraînements conjoints au Suriname et en Guyane ou d’échanges variés.

 

Les 31 actions de coopérations réalisées sur l’année 2015 attestent de la solidité des liens de confiance qui se sont établis progressivement. Un des objectifs opérationnels majeurs de ces actions est la lutte contre les réseaux transfrontaliers alimentant l’orpaillage illégal.

 

À 7 000 km de la métropole, les FAG garantissent la protection du territoire national et de ses ressources. Fréquemment engagées en appui de l’action de l’État dans des missions au caractère interministériel, les FAG agissent sur un territoire rendu exigeant par son étendue (1 100 km de frontières terrestres), son littoral difficile et sa forêt équatoriale.

photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories