Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 20:10

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn_indesign/2011-06/2011-06-20/article_2006-FRA06-AFGHANISTAN.jpg

 

Le bilan humain français n'a jamais été aussi lourd pour un 1er semestre. J. NICOLAS / ABACA

 

20/06/2011 Alexandre Sulzer

 

DEFENSE - Le dècès de Florian Morillon porte à dix le nombre de soldats tués au premier semestre dans le pays...

 

Après le décès d'un soldat samedi en Kapisa (lire l'encadré), le nombre de militaires français tués en Afghanistan en 2011 s'élève à dix. Un bilan qui n'a jamais été aussi lourd pour un premier semestre depuis le début de l'engagement hexagonal en 2001. Et le rythme semble s'accélérer puisque six de ces victimes ont trouvé la mort depuis le début du mois de mai.

 

«C'est naïf de penser qu'il puisse y avoir des guerres dans lesquelles les pertes ne seraient enregistrées que chez l'ennemi», analyse le géopoliticien Pascal Le Pautremat, collaborateur de la revue Défense. Pour lui et d'autres observateurs, l'équipement et l'entraînement des troupes ne sont pas en cause. «Depuis Uzbeen [col dans lequel 10 soldats français ont trouvé la mort en août 2008], l'armée a pris conscience de la nécessité de mieux équiper les hommes.» Véhicules blindés de combat d'infanterie en appui des fantassins, utilisation de mini-drones Drac lors des patrouilles, gilets pare-balles plus performants, hélicoptères d'attaque Tigre font désormais partie de la panoplie de l'armée française sur place.

 

Le harcèlement des talibans

 

Alors comment expliquer un bilan humain aussi sombre? «Comme les talibans ne sont plus en mesure de mener des opérations tactiques, notamment au sud de Tagab, ils se livrent davantage à du harcèlement via l'utilisation de bombes artisanales (IED) et des tirs ponctuels qui visent un fort impact médiatique», répond le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major des armées (EMA). «Nous intensifions notre présence, tenons nos positions et allons plus au contact. On ne peut pas se cacher tout le temps derrière un char», complète Laurent Attar-Bayrou, président de la Fédération nationale des anciens des missions extérieures. «Les raids contre l'insurrection sont plus offensifs, décrypte un haut gradé. Et pour cause: Nicolas Sarkozy veut négocier en position de force un retrait partiel des troupes à l'automne. Il lui faut donc gagner un peu de terrain.» Et prouver à l'opinion que le travail a été fait.

 

Le 62e soldat décédé depuis 2001

Florian Morillon, soldat de 1re classe du 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers (Ariège), a été tué samedi au cours d'un accrochage avec les insurgés lors d'une patrouille à pied dans la province de Kapisa. Il a été immédiatement évacué puis héliporté vers l'hôpital français de Kaboul où il a succombé à ses blessures. Il avait 21 ans. Il est le 62e soldat français tué en Afghanistan depuis 2001.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories