Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 18:13

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/afghanistan/120705-afghanistan-les-instructeurs-francais-accompagnent-l-armee-nationale-afghane/les-instructeurs-francais-accompagnent-l-armee-nationale-afghane-13/1854945-8-fre-FR/les-instructeurs-francais-accompagnent-l-armee-nationale-afghane-1.jpg

 

05/07/2012 Sources : EMA

 

Le 19 juin 2012, sur la FOB (base opérationnelle avancée) de Tagab, en Kapisa,  les conseillers français (OMLT, operational mentoring and liaison teams) du 2e kandak (bataillon) d’infanterie ont supervisé une séance de formation continue au profit de l’armée nationale afghane (ANA).

 

Cette instruction a été conduite par les chefs de groupe du kandak (bataillon) 32 de la 3e brigade de l’ANA à destination de leurs soldats. Les soldats français les ont aidés à préparer leurs séances d’instruction. Ces séances portaient à la fois sur les explosifs, notamment la détection et la neutralisation d’engins explosifs improvisés (IED - improvised explosive device), l’artillerie (appui mortier) et la topographie. Des enseignements théoriques leur ont tout d’abord été dispensés sur ces savoir-faire spécifiques. Les militaires afghans les ont ensuite mis en pratique, confrontés à des situations opérationnelles réelles. Il s’agissait de perfectionner leurs réflexes afin d’agir avec rapidité et sérénité en opération.

 

La mission des militaires français qui opèrent en Afghanistan est notamment de soutenir la montée en puissance de l'armée nationale afghane (ANA) pour lui permettre d’assurer de manière autonome la responsabilité de la sécurité de son pays. Dans ce cadre, le conseil, l’instruction et l’accompagnement de l’armée afghane occupent une place prépondérante. Le dispositif français comprend encore des équipes réduites de conseillers et d’instructeurs intégrées dans les unités opérationnelles de l’ANA.

 

La formation qu’ils prodiguent concerne tous les aspects techniques du métier militaire, comme le combat d’infanterie, l’artillerie, les explosifs, la topographie, le secourisme, la logistique, et la gestion des ressources humaines. Bientôt, les kandaks seront entièrement autonomes, avec de plus grandes marges de manœuvre dans les opérations qu’ils conduisent.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories