Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 21:30

bilan_dga_2011.jpg

 

Paris, le 22 février 2012 DIRECTION GÉNÉRALE DE L’ARMEMENT

 

Laurent Collet-Billon, délégué général pour l’armement, a présenté ce jour à la presse le bilan d’activités 2011 de la direction générale de l’armement (DGA).

 

Créée il y 50 ans par le général de Gaulle, la DGA est chargée de préparer les futurs systèmes de défense, d’équiper les forces armées et de promouvoir les exportations d’armement. Le délégué général pour l’armement indique que le ministère de la Défense et des Anciens combattants, à travers l’activité de la DGA en 2011, a investi 10,7 milliards d’euros dans l’industrie au titre des programmes d’armement et de la recherche.

 

Concernant les programmes d’armement, Laurent Collet-Billon voit dans le retour d’expérience de l’opération Harmattan (Libye) la confirmation de la qualité des équipements produits par l’industrie française (avion Rafale, hélicoptère Tigre, bâtiment de projection et de commandement BPC, armements) et la pertinence des choix capacitaires effectués conjointement par la DGA et les forces armées au cours des 20 dernières années.

 

L’effort de renouvellement des forces s’est poursuivi en 2011 avec notamment, dans le domaine de la dissuasion la suite des livraisons de missiles M51 et ASMPA, dans le domaine conventionnel les livraisons des hélicoptères NH90 et Tigre, des équipements de fantassin FELIN, des véhicules blindés de combat VBCI, des avions Rafale ainsi que des missiles ASTER, EXOCET MM40 et MICA. Enfin la capacité de renseignement est renforcée par la rénovation d’un Transall Gabriel et 5 nouvelles nacelles de reconnaissance RECO NG.

 

Le faible volume d’opérations conduites en « urgence opération » pour répondre à des besoins opérationnels imprévus, tant en nombre qu’en montant (seulement 20 millions d’euros en 2011, contre 170 en 2010 et 250 en 2009) est une autre preuve de la robustesse de l’approche capacitaire du ministère et de la flexibilité des matériels déployés pour s’adapter à des théâtres d’opérations variés et très éprouvants.

 

A propos des investissements dans la recherche, qui se sont élevés en 2011 à 724 millions d’euros de crédits de paiement, le délégué général pour l’armement rappelle qu’ils conditionnent l’avenir du système de défense français et de l’industrie d’armement. Il a souligné l’effort du ministère en faveur des PME et ETI à travers le dispositif « Rapid » (régime d’appui aux PME pour l’innovation duale), doté d’un budget passé à 40 millions d’euros, soit plus de 30% de hausse en un an.

 

En matière de coopération, Laurent Collet-Billon souligne l’avancement positif du bilatéral franco-britannique qui a enregistré des progrès importants sur tous les sujets de la feuille de route : mise en place d’équipes de programmes conjointes, R&T, répartition de centres d’excellence dans le cadre du projet « one complex weapons », programmes missiles, drones, guerre des mines. Les contacts se sont poursuivis avec les autres partenaires, en particulier l’Allemagne et l’Italie.

 

En conclusion, le délégué général pour l’armement réaffirme le rôle clé de la DGA en matière d’investissement.

 

Télécharger le Bilan 2011 de la DGA

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories