Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 11:45

http://alliancegeostrategique.org/wp-content/uploads/2011/10/Essaim-drones-Sogeti-High-Tech-1_ok-300x225.jpg

source alliancegeostrategique.org

 

octobre 14, 2011 – Propos recueillis par JGP, Mon Blog Défense

 

C’est un fait, les drones montent en puissance, et sont au coeur de la question de souveraineté technologique nationale, comme en témoignent les débats récents autour des MALE (voir Drone Heron-TP : « un choix raisonnable et cohérent » pour le député PS Jean-Claude Viollet).

 

Au début de l’été, le cluster aquitain AETOS a repris un projet de simulation logicielle du comportement de systèmes de drones, débuté en 2010 par la société Sogeti. Il vise à fournir une plate-forme logicielle de simulation sur laquelle l’ensemble des partenaires du projet pourront tester leurs drones.

 

 

Une première version doit être livrée courant 2012. Elle traitera la simulation des systèmes et de leurs communications permettant la mise en situatio d’un drone dans son environnement. Cette version répondra, par exemple, à des besoins tels que le test d’algorithmes de décision, la génération de trajectoire, le comportement selon les capteurs embarqués, la consommation énergétique, le test des transmissions, la validation fonctionnelle des stations sols, l’adéquation du nombre d’opérateurs et pilotes selon la mission et le nombre de drones…

 

Trang Pham (Thales Systèmes Aéroportés, en charge de la coordination du Cluster Services et Systèmes de Drones AETOS) et Philippe Ravix (Directeur innovation chez Sogeti High Tech, filiale du groupe Capgemini positionnée sur le marché de l’ingénierie et du conseil en technologies), nous en disent un peu plus sur le projet et le cluster AETOS.

 

 

Pouvez-vous nous présenter succinctement le cluster AETOS ainsi que ses objectifs ?

 

Trang Pham – Le cluster AETOS (« Aigle » en grec) est issu d’une initiative lancée conjointement par le Conseil Régional d’Aquitaine et THALES en juillet 2010. Il vise à fédérer l’ensemble des acteurs aquitains (PME, universitaires, grands groupes et institutionnels) pour mieux saisir les opportunités de marchés civils et militaires dans le domaine des services et systèmes de drones. Il s’articule autour de groupes de travaux traitant des sujets Démonstrateurs de systèmes de drones, Formation, R&T, Moyens d’essais, International/Marchés. Un premier projet CARUS d’essaim de drones a vu le jour et est en cours de développement.

 

 

Quels sont les principaux avantages attendus d’une plateforme logicielle de simulation (coûts, flexibilité, réactivité du processus de développement / test…) ?

 

Philippe Ravix – Le recours à la simulation est devenu incontournable et répond à une logique économique permettant de réduire le cycle de développement des produits et le coût des essais physiques. La simulation intègre l’ensemble des phases de conception d’un système : Conception – Ingénierie physique (Calcul structures, Aérodynamique, Acoustique, …) – Systèmes (simulation système) – Fabrication – …

 

La plateforme développée par Sogeti High Tech dans le cadre du cluster AETOS permet de simuler le système de drone et la communication dans son environnement. Elle a vocation à offrir aux partenaires du cluster un moyen pour tester les différents systèmes réalisés par chacun et de valider leur fonctionnement au sein du système de la colonie de drones. Cette plateforme de simulation est un accélérateur dans le développement des différents éléments constitutifs du projet. Ses avantages sont :

 

    * En termes de coûts, la capacité à tester et valider différents modules (trajectographie, intelligence collective, gestion des capteurs, communication, …) sur un environnement représentatif de la réalité sans passer par des tests physiques couteux (nécessitant la construction de drones)

    * En termes de flexibilité, la capacité à intégrer et à valider dans le process de développement, les innovations des différents acteurs et de mesurer leur valeur ajoutée pour le système de drones

    * En terme de processus de développement / test, le simulateur fournit une plateforme d’intégration en temps réel permettant d’accélérer les phases de développements et tests des sous-systèmes basées sur une méthode de développement itérative

 

Quelles sont les prochaines étapes ? Quand verrons-nous sur le terrain des drones se déplacer en escadrilles ou essaims ?

 

Philippe Ravix – La prochaine étape du projet « Essaim de drones » est de développer un démonstrateur physique permettant de valider le fonctionnement d’une colonie de drones. Il s’agira d’une première étape technique. La possibilité de faire voler des drones dans un environnement urbain dépend également de l’évolution de la réglementation et des pouvoirs publics.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories