Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 20:41

Hargfang pic12 source FB Armee de l Air

 

10.09.12 20minutes.fr (Reuters)

 

Le drone de surveillance MALE (moyenne altitude longue endurance), clé de voûte de l'avenir de ces avions militaires sans pilotes, se fera avec d'autres pays et suivant une voie différente que celle suivie jusqu'à présent, a déclaré ce lundi le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

 

Son prédécesseur Gérard Longuet avait entamé des discussions avec le tandem Dassault Aviation et BAE Systems sur ce drone destiné à équiper les armées françaises à l'horizon 2020, mais elles n'avaient pas abouti lorsque François Hollande a succédé à Nicolas Sarkozy en mai.

 

Jean-Yves Le Drian, qui avait dit sa volonté de remettre à plat le dossier, avait promis une décision avant le 14 juillet, mais celle-ci se fait encore attendre. «Concernant le drone MALE, avec ses deux parties, le drone intermédiaire et le drone pérenne, je constate de grandes réserves sur le projet sur lequel initialement nous étions engagés, à la fois en termes de coûts et d'efficacité», a-t-il dit lors d'un point presse à l'occasion de l'université de la Défense à Brest. «Je réfléchis à une solution et si cela prend un peu de temps c'est parce que nous ne serions pas seuls, c'est-à-dire avec d'autres pays», a-t-il ajouté.

 

Nouvelle génération à l'horizon 2020

 

Le contrat de maintenance du Harfang d'EADS arrivant à échéance en octobre 2013, la France doit assurer la continuité de son équipement en drones avant l'arrivée d'une nouvelle génération à l'horizon 2020. Parmi les hypothèses qui circulent, Paris pourrait moderniser le Harfang et/ou faire franciser par EADS le Predator du groupe américain General Dynamics plutôt que de confirmer le choix du tandem Dassault Aviation/BAE.

 

EADS a cependant arrêté le développement sur fonds propres du Talarion, qui était destiné à succéder au Harfang. Il s'agissait de l'un des programmes menés à bien par Stefan Zoller, le patron de la branche défense et sécurité Cassidian, évincé la semaine dernière par Tom Enders, le nouveau président exécutif d'EADS. Le groupe européen a annoncé lundi le remaniement en profondeur de la direction de cette division.

 

Paris et Berlin ont signé en juin un protocole d'accord pour approfondir leurs coopérations dans les programmes et achats d'armements, dont les drones, concrétisant le voeu de François Hollande d'ouvrir plus largement l'Europe de la défense, au-delà de l'axe franco-britannique actuel.

 

Dans le cadre du traité de coopération militaire de Lancaster House datant de novembre 2010, la Grande-Bretagne et la France ont confié fin juillet au tandem Dassault Aviation-BAE Systems un contrat d'études pour le drone de combat du futur, prévu à l'horizon 2030 ou 2040.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories