Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 12:17

Mindef

 

23/07 Par Alain Ruello - Les Echos

 

Le ministre de la Défense veut obtenir au moins 31milliards d'euros l'année prochaine. Ce qui n'évitera pas les économies.

 

Pour les militaires, le but de guerre est clair : obtenir 31 milliards d'euros en 2013, hors pensions et anciens combattants, soit peu ou prou la même somme que cette année. « Au moment où s'amorcent les débats sur le prochain livre blanc de la défense, ce serait envoyer un signal extrêmement négatif si le budget devait diminuer », commente-t-on de source proche des discussions. La Défense consentant un effort exceptionnel en supprimant 54.000 postes entre 2008 et 2015, Jean-Yves Le Drian a adopté une position très ferme vis-à-vis de Matignon et de Bercy.

 

S'il obtient gain de cause, le ministre de la Défense n'aura fait que sauver les meubles, car même à 31 milliards, le budget 2013 de la mission Défense s'inscrira en baisse de plus de 2 milliards par rapport à l'annuité correspondante de la loi de programmation militaire en cours. Et comme les deux années suivantes, on le sait, ne seront pas à la fête dans la prochaine loi de programmation, ce sont plusieurs milliards d'économies qu'il va falloir trouver sur la période 2013 à 2015.

 

Pour ne rien arranger, Jean-Yves Le Drian a une autre épée de Damocles au-dessus de lui : le ministère compte tirer plus de 600 millions d'euros de la vente d'emprises immobilières parisiennes pour boucler ses fins de mois en 2013 et 2014. Comme il n'y a pas de plan de repli, si ces recettes exceptionnelles font défaut, le serrage de ceinturon sera encore plus douloureux.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories