Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 12:52

Canada.svg

 

04 avril 2012 Joël-Denis Bellavance - La Presse

 

(Ottawa) Le premier ministre Stephen Harper a sciemment induit les Canadiens en erreur durant la dernière campagne électorale au sujet du coût des avions furtifs F-35, estime le chef intérimaire du Parti libéral, Bob Rae.

 

Durant la dernière campagne, M. Harper a affirmé que le Canada était à l'abri d'une hausse du coût des appareils parce qu'il avait signé un contrat en bonne et due forme avec l'entreprise responsable du projet, la société américaine Lockheed Martin.

 

Or, le gouvernement canadien n'a signé aucun contrat de ce genre, et les coûts d'achat et d'entretien des 65 avions que souhaite acquérir le ministère de la Défense, évalués à 15 milliards de dollars, ont été sous-estimés de 10 milliards de dollars, a conclu le vérificateur général Michael Ferguson dans un rapport accablant déposé mardi aux Communes.

 

Selon Bob Rae, Stephen Harper doit être tenu responsable de ce fiasco.

 

«Stephen Harper ne peut prétendre qu'il n'était pas au courant, qu'il a été lui-même induit en erreur. Stephen Harper est bien connu pour contrôler toutes les opérations de son gouvernement. Il est responsable de cette mauvaise gestion, de cette incompétence», a affirmé M. Rae dans un discours de 40 minutes devant ses députés.

 

Le chef libéral a soutenu que Stephen Harper et tout son cabinet seraient congédiés s'ils étaient à la tête d'une entreprise privée. Cette erreur comptable de 10 milliards de dollars, a-t-il affirmé, est «le cas le plus important de mauvaise gestion des fonds publics depuis une génération».

 

Dans son discours, M. Rae s'en est aussi pris au nouveau chef du NPD, Thomas Mulcair, qu'il accuse d'avoir tourné le dos à l'héritage de Jack Layton en moins d'une semaine en utilisant des tactiques parlementaires pour empêcher les députés libéraux de s'exprimer sur le plan budgétaire du gouvernement Harper à la Chambre des communes.

 

«Vous ne battrez pas Harper en devenant un mini-Harper», a lancé M. Rae, cinglant, à Thomas Mulcair.

Partager cet article

Repost 0
Published by RP Defense - dans North America
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories