Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 13:00

PA-CDG-2011mgae009_001_717-photo-Marine-Nationale.jpg

 

05/04/2012 Marine nationale

 

Le 5 avril 2012, le porte-avions Charles de Gaulle commence l’entraînement FANAL 2012 en mer Méditerranée. Cet entraînement réunit le groupe aéronaval (GAN) au complet jusqu’au 12 avril.

 

GAN-Avril-2012-photo-Marine-nationale.jpg

 

Dans le cadre d’un scénario simulant une situation de crise, le porte-avions et le groupe aérien embarqué (GAé) retrouvent la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, les frégates anti-sous-marines Dupleix et Montcalm, l’aviso EV Jacoubet et le sous-marin d’attaque Émeraude. Un avion de patrouille maritime Atlantique 2 complète le dispositif.

 

Objectif : entraîner toutes les unités du GAN à lutter ensemble contre des menaces multiples, dans un cadre réaliste et pleinement opérationnel, et selon les procédures Otan.

 

GAe-10cdg141i304-photo-Marine-Nationale.jpg

 

Composé de dix Rafale Marine, sept Super Étendard Modernisé et deux Hawkeye, le GAé parachève à bord du Charles de Gaulle la fonction de seize nouveaux pilotes. Après les qualifications techniques à l’appontage de jour et de nuit obtenues pendant les trois semaines précédentes, les nouveaux qualifiés vont, dans le cadre de FANAL 12, s’entraîner à des manœuvres tactiques de reconnaissance et d’appui aérien.

 

Parallèlement, des missions de tir, de lutte anti-sous-marine et de lutte anti-aérienne animeront le groupe. À bord du Chevalier Paul, l’hélicoptère Caïman Marine, participant pour la première fois à des manœuvres tactiques d’envergure, poursuivra l’évaluation de ses capacités militaires.

 

PA-CDG-2011mgae145_001_007-photo-Marine-Nationale.jpg

 

Pour orchestrer l’ensemble des moyens mis en œuvre, c’est le contre-amiral Philippe Coindreau, commandant la Force aéromaritime de réaction rapide, qui a pris place à la tête du GAN. Embarqué à bord du Charles de Gaulle avec un état-major d’une quarantaine de personnes, l’amiral Coindreau connaît bien le GAN, notamment pour avoir mené le volet maritime de l’opération Harmattan de mars à août 2011.

 

10gae145nb0336-photo-Marine-Nationale.jpg

 

« FANAL 12 est une étape intermédiaire et néanmoins essentielle de la remontée en puissance du groupe aéronaval après son engagement au large de la Libye en 2011 et l’arrêt technique qui a suivi,explique l’amiral. Ensemble, nous préparons les manœuvres d’entraînement programmées dans les prochains mois, en interarmées et interalliées cette fois. Et nous nous tenons prêts bien sûr pour tout engagement opérationnel qui nécessiterait notre présence.»

Partager cet article

Repost 0
Published by RP Defense - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories