Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 07:45

Strait of hormuz source University of Texas Austin

 

16/07/2012 Le Point.fr

 

Un navire américain a ouvert le feu lundi sur un petit bateau à moteur qui semblait constituer une menace à proximité des côtes de l'émirat de Dubaï, dans le Golfe, a affirmé le Pentagone. Le pétrolier ravitailleur USNS Rappahannock a ouvert le feu à la mitrailleuse lourde contre l'embarcation civile "après qu'elle n'eut pas répondu aux avertissements et alors qu'elle se rapprochait rapidement" du navire américain, précise la 5e flotte américaine. Les autorités émiraties ont affirmé lundi soir que l'embarcation était celle de pêcheurs indiens.

 

La 5e flotte, basée à Bahreïn, précise qu'une personne a été tuée et trois autres blessées. L'incident s'est produit au large de Jebel Ali, une localité de l'émirat de Dubaï avec une zone franche industrielle. Le pétrolier ravitailleur a tiré contre l'embarcation après les avertissements d'usage, y compris des coups de semonce, selon un responsable américain s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, qui a précisé que, depuis 2000 et l'attentat contre l'USS Cole au large du Yémen, la marine américaine faisait "très attention" aux menaces potentielles posées par les petites embarcations. Une enquête a été ouverte, selon la 5e flotte.

 

Dans le même temps, la marine américaine va accélérer le déploiement d'un porte-avions et de son escorte au Moyen-Orient pour faire face aux tensions dans la région, notamment en Iran et en Syrie, a affirmé lundi le porte-parole du Pentagone, George Little. "Le secrétaire (à la Défense Leon Panetta) a approuvé en fin de semaine dernière la requête du Central Command afin d'accélérer de quatre mois le déploiement de l'USS John-Stennis", a déclaré M. Little à des journalistes. Le Centcom est le commandement américain responsable du Moyen-Orient, qui s'étend de la mer Rouge au Golfe et à la partie occidentale de l'océan Indien.

 

Ormuz, la "ligne rouge"

 

La politique du Pentagone est de maintenir en permanence une moyenne annuelle de 1,7 porte-avions dans la région dépendant du Centcom, sur les 11 de l'inventaire américain. Depuis début 2012, deux porte-avions se sont toujours trouvés sur zone, signe des tensions dans la région, que le déploiement accéléré du John-Stennis ne fait que confirmer. Le John-Stennis avait rejoint son port d'attache de Bremerton (État de Washington, nord-ouest) seulement en mars, après huit mois de déploiement. Au début de l'année, l'Iran avait menacé de s'en prendre aux navires militaires américains qui repasseraient le détroit d'Ormuz après que le porte-avions eut croisé dans le Golfe.

 

Plusieurs navires, dont des porte-avions, sont depuis retournés dans le Golfe sans que Téhéran réagisse, mais les tensions restent fortes et les États-Unis ont renforcé de manière significative leurs moyens militaires dans la région, notamment en matière de lutte contre les mines. Le détroit d'Ormuz est un goulet stratégique par lequel transitent 40 % des exportations mondiales de pétrole par voie maritime. Leon Panetta a averti que son blocage constituerait une "ligne rouge" pour les États-Unis.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories