Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 17:30

Heron UAV photo Rex Features

 

27.11.2012, Oleg Severguine - La Voix de la Russie

 

La mission de la Bundeswehr en Afghanistan risque de ne pas se terminer, estiment des experts allemands et les médias. Leurs préoccupations se basent sur l’information selon laquelle le Pentagone, dans le cadre de la mission de l’OTAN à l’Hindou Kouch après 2014, prévoit y placer à peu près 10 000 ses soldats.

 

Mais ce n’est qu’un chiffre de référence pour ceux des alliés européens qui sont prêts à participer à cette mission, car, toujours selon des experts, il faut au moins 25 000 militaires étrangers pour former et soutenir l’armée et la police afghanes. Donc, 10 000 GI US plus les militaires européens.

 

D’après les spécialistes militaires, la Bundeswehr dont les effectifs sont à la troisième place après les USA et la Grande-Bretagne devra fournir 1000 - 1 500 soldats. Les débats se déroulent sur le fonds de la validation, par le gouvernement, du mandat de la Bundeswehr pour 2013 qui prévoit pour le début de 2014 la réduction de son contingent. Selon les sondages effectués, 2 /3 d’Allemands demandent le retour des soldats à la maison. On sait également que la France a terminé ses opérations de combat à l’Hindou Kouch avant terme et d’ici vers le mois de décembre ses unités de combat reviendront à la patrie. Plus tôt, les Pays-Bas ont retiré leurs troupes de l’Afghanistan.

 

La future mission est dénommée ITAAM (International Training Advice and Assistance Mission). Et il n’y a que les USA qui ont fourni les chiffres précis. Et c’est le sommet de l’alliance qui s’en chargera l’année prochaine. Pour le moment les experts se demandent si la présence militaire en Afghanistan aidera à installer la paix et le calme. Le spécialiste des problèmes afghans de la Société allemande chargée de la politique extérieure (DGAP) KevinFrancke, a dit à La Voix de la Russie que la future mission de l’OTAN à l’Hindou Kouch est justifiée.

 

« Il est tout à fait clair qu’il faudra plus d’une année pour former l’armée et la police afghanes pour qu’elles soient à même d’assurer la sécurité du pays, - dit-il. - La présence des troupes étrangères ne pourra jamais y provoquer la guerre civile. Juste au contraire : leur absence pourrait déclencher une lutte entre les tribus locales. Et ainsi, après 2014 la tournure des événements sera imprévisible ».

 

Les effectifs US pour la nouvelle mission ne semblent pas excessifs à Kevin Francke.Viktor Litovkine, rédacteur de la « Revue militaire indépendante » estime que les chiffres sont sans aucune importance.

 

« Ce n’est pas demain que la situation en Afghanista va se calmer. C’est pourquoi on ne peut que se réjouir des efforts visant à la formation de l’armée et de la police afghanes. L’Afganistan, c’est pour longtemps ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories