Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 12:30

Mindef

 

23.03.2013 Par Alain Ruello – LesEchos.fr

 

Ces recettes exceptionnelles s'ajouteraient aux 177 milliards d'euros de crédits budgétaires que demande la Défense pour la prochaine loi de programmation militaire.

 

Pour faire passer la pilule d'une loi de programmation militaire 2014-2019 qui s'annonce très dure, la Défense cherche 3,5 milliards de recettes exceptionnelles, en complément des 177 milliards de crédits réclamés à Bercy, selon nos informations.

 

L'histoire se répète puisque le gouvernement Fillon avait intégré une bonne dose de recettes extra-budgétaires dans la LPM de 2008. Issues de cessions immobilières et de fréquences hertziennes, elles ont fini par être encaissées, mais avec retard, obligeant à quelques acrobaties budgétaires.

 

Les 3,5 milliards visés aujourd'hui correspondent à ce qui manque pour financer un modèle d'armée qui permettrait de sauver les meubles. A ce stade, la Défense veut 30,2 milliards de crédits en 2014 ce qui, en application du gel en valeur absolu imposé jusque-là, aboutirait à un total de 177 milliards d'euros sur la LPM.

 

Bercy pousse une enveloppe beaucoup moins généreuse , mais n'a rien contre des recettes exceptionnelles. Parmi les pistes à l'étude figure le produit de la cession prévue de 3 % d'EADS. De tout cela, François Hollande a discuté vendredi lors d'un conseil de défense, en même temps que des grandes lignes du livre blanc de la Défense attendu pour avril. La LPM, elle, ne sera votée qu'à l'automne, a annoncé Jean-Yves Le Drian.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories