Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 13:30

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/49/Lockheed_Martin_F-35_Lightning_II_mock-up_04.JPG/800px-Lockheed_Martin_F-35_Lightning_II_mock-up_04.JPG

photo by Ahunt

 

15 novembre 2011 MURRAY BREWSTER La Presse – Metro Montréal

 

OTTAWA - Moins de la moitié des nouveaux avions de combat F-35 auront été livrés aux Forces canadiennes au moment où les C-18 seront retirés de la circulation, indiquent des documents du gouvernement fédéral.

 

D'après les chiffres fournis par le bureau du ministre adjoint de la Défense, Julian Fantino, la livraison des 65 F-35 s'étalera sur une période de sept ans, soit de 2016 à 2023, mais la plupart des appareils seront envoyés après 2019.

 

Les 77 C-18 actuellement utilisés par l'armée doivent prendre leur retraite d'ici 2020 et les dirigeants militaires ont passé une bonne partie de la dernière décennie à s'assurer que les avions seraient remplacés au moins un ou deux ans avant d'être mis au rancart.

 

Selon la documentation obtenue par La Presse Canadienne en vertu de la Loi sur l'accès à l'information, l'échéancier établi en 2007 prévoyait la livraison de 16 F-35 à chaque année entre 2014 et 2018, plus un autre en surplus.

 

D'autres documents publics datant de 2007 et 2009 montrent que le fabricant Lockheed Martin avait prévu un calendrier semblable.

 

Mais les nouveaux rapports internes indiquent que le Canada achètera 13 F-35 entre 2016 et 2019 puis 52 autres entre 2020 et 2023.

 

Un porte-parole de M. Fantino a confirmé l'information tout en précisant que le gouvernement avait toujours su que l'envoi se ferait graduellement.

 

«La livraison des avions F-35 au Canada s'effectuera progressivement et de plus en plus rapidement à mesure que les C-18 auront besoin d'être remplacés», a écrit Chris McCluskey dans un courriel en réponse aux questions de La Presse Canadienne.

 

L'appareil polyvalent et à la fine pointe de la technologie a donné lieu à plusieurs retards et à d'énormes dépassements de coûts. Au Canada comme aux États-Unis, les observateurs ont remis en question le programme d'avions de combat interarmées (ACI), particulièrement en raison du grave déficit budgétaire des deux pays.

 

Le prix de chaque chasseur se situe entre 75 et 150 millions $, ce qui explique pourquoi, selon d'autres documents du ministère de la Défense, le Canada a décidé de n'en acheter que 65.

 

Plus tôt cette semaine, le secrétaire de la Défense des États-Unis, Leon Panetta, avait menacé d'annuler l'achat des F-35 si le Congrès contrôlé par les républicains n'acceptait pas de couper ailleurs dans le budget du Pentagone.

 

La menace de M. Panetta a dominé la période des questions à la Chambre des Communes, mardi, alors que les deux partis d'opposition ont demandé au gouvernement conservateur ce qu'il ferait advenant l'annulation du programme d'ACI.

 

Julian Fantino a assuré que Washington n'allait pas revenir sur sa décision et que le Canada ne regrettait absolument pas d'avoir emboîté le pas à son voisin du Sud dans ce dossier.

 

Ottawa a manifesté son intention d'acheter les F-35, mais n'a pas encore signé d'entente. Les conservateurs ont toutefois déclaré que ce serait fait sous peu.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories