Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 16:30

Afghanistan.svg

 

Mai 14, 2012 Mieszko Dusautoy (BRUXELLES2)

 

L’Afghanistan était l’un des sujets à l’ordre du jour de la réunion des 27 ministres des affaires étrangères de l’UE aujourd’hui (14 mai). Point important avant la réunion de l’Alliance Atlantique à Chicago. Les « 27″ ont souligné « l’importance pour la communauté internationale d’adopter une approche globale de l’engagement post-2014, étant donné la corrélation entre la sécurité et le développement à long-terme de l’Afghanistan. » Mais ils ont refusé de s’engager sur un financement précis après 2014. Ce que demandait notamment l’OTAN et les Américains.

 

La sécurité, « vitale », la police civile « priorité » pour l’UE


En ce qui concerne la sécurité, elle est « vitale pour que les donateurs puissent donner une assistance effectivement à travers tout le pays. » Les 27 mettent l’accent sur le renforcement de la police civile car « assurer le professionnalisme et la qualité de la police afghane est une plus haute priorité que seuls les chiffres des fonds suffisants« . « La police civile va rester la priorité de l’assistance de l’UE au secteur de la sécurité« . Les ministres soulignent « l’importance d’une coopération et une coordination continue entre les missions de formation d’EUPOL, de l’OTAN et des Etats Membres« .

 

Après 2014, engagement de principe, à définir par la suite


La mission EUPOL Afghanistan doit continuer jusqu’à fin 2014, déjà. La décision de principe avait déjà été acquise. « Le soutien de l’UE aux efforts afghans de renforcement de la police et de l’Etat de droit » continuera « après 2014« . Les ministres n’ont pas voulu s’engager au delà. Car tout dépendra aussi d’une séquence de  réunions internationales qui vont s’étaler dans les prochaines semaines : Otan les 20 et 21 mai, Kaboul le 14 juin, Tokyo le 8 juillet. Le Conseil doit aborder « sous peu » la question de la forme que cela doit prendre.

L’UE entend par ailleurs augmenter le montant de son aide financière à destination de la Police Nationale Afghane à  travers le fonds LOFTA (Law and Order Trust Fund). « Il est essentiel que le LOFTA soit géré de manière efficace, transparente et responsable. » Mais certains pays – notamment les contributeurs nets comme la France ne veut pas qu’il y ait d’engagement sur l’Afghanistan avant un accord plus global sur le cadre financier pluriannuel de l’UE pour 2014-2020.

 

Les autorités afghanes renvoyées à leur responsabilité sur les élections, les finances et la justice


Les 27 ont rappelé leur soutien au gouvernement afghan « au cours de la décennie de la transformation« . Ils appellent les autorités locales à prendre leurs responsabilités quant à « l’exécution de leurs engagements à améliorer la gouvernance politique et économique« . En particulier pour « la tenue d’élections présidentielles et législatives inclusives et crédibles« . Pour cela, « l’UE est prête à continuer à soutenir les efforts afghans pour réformer le système électoral« . En outre, la priorité doit être donné à l’établissement d’une « société civile active et indépendante« , « au respect des droits de l’homme, particulièrement ceux des femmes et des enfants » ainsi qu’au « renforcement du secteur judiciaire, qui est une contrepartie essentielle d’une police civile plus forte« . La gestion des finances publiques doit être améliorée, notamment en assurant une transparence des flux liés à l’aide internationale. La question de la corruption et de « l’évaporation » des différentes sommes données par la communauté internationale est et reste toujours problématique.

 

Lire également :

Télécharger les conclusions du Conseil (en anglais)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories