Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 07:45

http://info-aviation.com/wp-content/uploads/2011/10/celso-amorim.jpg

 

10.10.2011 par Edouard Maire - INFO-AVIATION

 

Le 30 septembre, le ministre brésilien de la défense a relancé les spéculations sur un contrat de plusieurs milliards de dollars pour l’acquisition de 36 chasseurs affirmant que son pays « a besoin d’urgence » de nouveaux avions de combat, malgré les compressions budgétaires de cette année.


Le Dassault Rafale français, le Boeing F/A-18 Super Hornet américain et le Saab Gripen NG suédois sont toujours en concurrence féroce pour ce contrat estimé de 4 à 7 milliards de dollars, et que le Brésil a reporté depuis deux ans.

Le Brésil a en effet reporté sa décision finale d’ici 2012, justifié par la nécessité des restrictions budgétaires en 2011 dans une économie mondiale très incertaine.

 

Le ministre de la Défense, Celso Amorim, a déclaré le 30 septembre qu’il n’y avait plus de temps à perdre, et que la flotte de défense actuelle du Brésil vieillit rapidement.

 

« À la fin de l’année 2013, aucun des 12 Mirage ​​de la base aérienne d’Anapolis ne sera en état de vol. Il est donc urgent d’y remédier », a déclaré M. Amorim, selon une agence de presse brésilienne.

 

« Pour défendre l’Amazonie et nos frontières, nous avons besoin d’avions de combat adéquats », a t-il ajouté.

Le ministre a réitéré la position du Brésil au sujet du « transfert de technologie » qui est un point majeur du choix final. Le géant économique émergent tient à en effet développer sa propre capacité de fabrication d’avions de chasse. Sur ce critère, Dassault avait plusieurs fois assuré au Brésil un transfert complet des technologies du Rafale.

 

L’avion gagnant formera le fer de lance de la force aérienne du Brésil (FAB) pour les trois prochaines décennies et assurera la surveillance de la vaste forêt amazonienne et la protection des plateforme de pétrole offshore.

 

Un responsable de Dassault travaillant sur le dossier nous avait confié lors du salon du Bourget en juin 2011 que « Le canard n’est pas mort. Le Rafale est toujours en lice contrairement aux rumeurs qui ont circulé en février 2011 sur l’éviction du Rafale en faveur du F/A-18. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories