Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 07:40

http://s2.lemde.fr/image/2011/03/30/540x270/1500607_3_8fb0_un-rafale-decolle-du-pont-du.jpg

 

Un Rafale décolle du pont du "Charles-de-Gaulle", le 29 mars 2011. AFP/CYRIL DAVESNE

 

09.07.2011 LEMONDE.FR

 

La décision brésilienne sur l'achat éventuel d'avions de combat français Rafale, qui était attendue pour le printemps, est reportée à "début 2012", a annoncé samedi 9 juillet le ministre brésilien de la défense. Interrogé sur le calendrier de la décision en marge des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence, Nelson Azevedo Jobim a indiqué qu'elle n'interviendrait qu'en début d'année prochaine.

 

Il a expliqué ce nouveau report par le changement politique occasionné par l'élection en novembre à la présidence du Brésil de Dilma Rousseff, qui a succédé au président Luiz Inacio Lula da Silva. "Pour le moment, nous nous concentrons sur des questions de politique intérieure, avec le nouveau gouvernement", a-t-il justifié. Le Rafale de Dassault est en compétition avec le F/A-18 Super Hornet de l'américain Boeing et le Gripen NG du suédois Saab, pour un marché évalué entre quatre et sept milliards de dollars.

 

La France n'a pour l'instant pas réussi à exporter son avion de combat et le premier ministre François Fillon a dit au salon aéronautique du Bourget fin juin que Paris espérait y parvenir bientôt. La France a promis au Brésil un transfert de technologies "sans limite" pour tenter d'emporter l'appel d'offres. "La principale nécessité pour nous, ce sont les transferts de technologies", a dit Nelson Jobim, sans vouloir préciser si l'une des trois propositions se distinguait des autres.

 

ROUSSEFF SEMBLE ÊTRE EN FAVEUR DU F-18 DE BOEING

 

Le Rafale semblait avoir les faveurs de l'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva. Mais Dilma Rousseff, qui lui a succédé, a semblé être en faveur du F-18 de Boeing et a fait savoir qu'elle voulait réfléchir plus avant aux différentes propositions. Depuis son arrivée au pouvoir en janvier, Dilma Rousseff travaille à rapprocher le Brésil des Etats-Unis.

 

L'Inde a présélectionné fin avril le Rafale et le Typhoon du consortium européen Eurofighter pour un contrat de 126 avions de combat d'un montant total de 11 milliards de dollars (7,7 milliards d'euros). Des négociations sont d'autre part en cours en vue de la vente du Rafale aux Emirats arabes unis.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories