Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 07:50

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/31f-caiman-marine-01-c-marine-nationale-stephane-dzioba/1999170-1-fre-FR/31f-caiman-marine-01-c-marine-nationale-stephane-dzioba.jpg

 

04/10/2012 Marine nationale

 

Un peu plus de deux ans après sa mise en sommeil, la flottille 31F renait le 4 octobre 2012. Après la réactivation de la flottille 33F sur la façade atlantique en décembre 2011, c’est au tour de la façade méditerranéenne de se voir dotée d’une unité d’hélicoptères NH90 – Caïman Marine.

 

Particulièrement innovant, cet appareil polyvalent est à l’origine d’une mutation profonde de la composante aérienne de la Marine nationale. Ses deux missions principales sont le combat naval : lutte anti-surface, lutte anti sous-marine, contre-terrorisme maritime et le soutien : sauvetage en mer, assistance aux bâtiments en détresse, évacuation sanitaire, logistique navale ou encore transport de commandos marine.

 

A l’image de leurs homologues de la flottille 33F basée à Lanvéoc, les 87 marins et civils qui constituent l’équipage de cette nouvelle formation auront, dans un premier temps, la tâche d’assurer l’alerte secours maritime régionale sur la façade méditerranéenne (SECMAR).

 

A terme, la vocation principale de ces appareils est d’être embarqués sur les bâtiments de la Marine. « A bord des frégates, les multiples capacités du « Caïman » constitueront un système d’arme majeur et les couples FDA/NH90 et FREMM/NH90 laissent présager une redoutable efficacité militaire », précise le contre-amiral Hervé de Bonnaventure, commandant la Force de l’Aéronautique navale.

 

Deux détachements viennent d’ailleurs d’être constitués sur la FDA Forbin (31F / Forbin) et sur la FREMM Aquitaine (33F / Aquitaine). Ils ont pour mission de permettre à l’état-major de la Marine de valider la première capacité opérationnelle lutte anti-surface embarquée, puis la première capacité lutte anti-sous marine. Un système de combat qui devrait être opérationnel à l’horizon 2013.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/31f-caiman-marine-03-c-marine-nationale-stephane-dzioba/1999175-1-fre-FR/31f-caiman-marine-03-c-marine-nationale-stephane-dzioba.jpg

 

« J’éprouve évidemment une certaine fierté d’être à la tête d’une si belle unité, au passé si riche, servie aujourd’hui par un équipage motivé et compétent », commente le capitaine de corvette Frédéric Barbe, commandant de la Flottille 31F. « Le Caïman est une machine extraordinaire, dont nous sommes loin d’avoir exploré l’entière étendue des capacités. Je reste pour autant très conscient des immenses défis qui nous attendent : assurer une tenue d’alerte pérenne et assurer la formation des équipages dans le domaine particulièrement exigeant du combat naval ».

 

Le SIAé au soutien

 

Les « visites de 600 heures » du Caïman ont été confiées au SIAé (Service industriel de l’aéronautique) qui a toute sa place dans l’environnement du soutien des hélicoptères de nouvelle génération. Celles-ci seront effectuées à l’atelier de Cuers-Pierrefeu.  La formation des techniciens s’effectuera pour sa part au Centre de formation interarmées du Luc (CFIA). La Marine attend de ce partenariat une réelle efficience et escompte améliorer les connaissances et compétences techniques de ses marins. L’objectif est en effet de leur donner toute l’autonomie nécessaire aux embarquements et de permettre aux flottilles de conduire leurs missions dans les meilleures conditions.

 

 Une renaissance après un demi-siècle

 

Créée le 1er août 1956 à Sétif en Algérie, la flottille 31F, première flottille d’hélicoptères de la marine, est rapatriée en 1961 à Saint Mandrier. Durant un demi-siècle, elle s’est illustrée dans l’accomplissement de ses missions, principalement la lutte anti sous-marine, ASM, grâce aux  hélicoptères (HSS puis Lynx dès 1978) embarqués à bord des porte-avions Arromanches, puis Foch et Clémenceau mais également des frégates anti-sous-marines (FASM).

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/31f-caiman-marine-04-c-marine-nationale-michel-prigent/1999165-1-fre-FR/31f-caiman-marine-04-c-marine-nationale-michel-prigent.jpg

 

 Installée par la suite à Hyères en 2003, la flottille 31F a été mise en sommeil à l’été 2010, après plus d’un demi-siècle d’opérations sur toutes les mers du globe et près de 154 000 heures de vol.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories