Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 08:35

http://www.rtl.be/rtlutils/pics/belga/2011_09_09/217x_/pxy_46654296_43122234_256_549774.jpg

source rtl.be

 

09 Septembre 2011 Belga rtl.be

 

Les F-16 de la Force aérienne ont en moyenne à intervenir quatre fois par an pour intercepter des avions suspects pénétrant dans l'espace aérien belge, a indiqué vendredi le ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), lors d'une visite à la base aérienne de Kleine Brogel.

Le ministre y assistait à une démonstration du système Renegade, rétabli en Belgique directement après les attentats du 11 septembre. Ce dispositif d'interception en vol issu de la Guerre froide était tombé en désuétude après la chute du bloc communiste, en 1989. Mais les attentats du 11 septembre allaient toutefois lui offrir une seconde vie. Renegade prévoit l'interception à l'aide de chasseurs F-16 armés de tout avion suspect ou non identifié pénétrant dans l'espace aérien belge en un quart d'heure à peine, une mesure jugée indispensable vu la présence sur le sol belge de plusieurs institutions européennes et du quartier général de l'OTAN. Cette année, 25 "incidents" ont été signalés, nécessitant dans 4 cas la mise en vol des avions belges. Des chiffres qui reflètent bien la moyenne de ces dernières années, selon le ministre. Ces différentes alertes au fil des ans se sont toutes révélées in fine inoffensives. Le système Renegade implique la mobilisation en permanence de pilotes sur la base de Kleine Brogel, lesquels doivent pouvoir être en l'air en moins de cinq minutes. La décision -ultime- d'abattre un avion suspect relève du Premier ministre et des ministres de la Défense et des Affaires étrangères. (MUA)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories