Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 01:58

Opération Serval

 

30 janvier 2013 01h32 Romandie.com (AFP)

 

BAMAKO - Des militaires français ont pris position dans la nuit de mardi à mercredi sur l'aéroport de Kidal, troisième grande ville du Nord du Mali, après Gao et Tombouctou, a appris l'AFP de sources concordantes.

 

Un avion français s'est posé sur la piste de l'aérodrome de Kidal. Ils ont pris position sur l'aérodrome. on voit aussi des hélicoptères, a déclaré un responsable de l'administration locale.

 

operation-serval-4

 

L'information a été confirmée par une source de sécurité régionale: Nous confirmons que des appareils français sont sur la piste d'atterrissage de Kidal, et des hélicoptères de protection dans le ciel.

 

Un notable touareg de Kidal a témoigné dans le même sens, de même qu'un porte-parole du Mouvement islamique de l'Azawad (MIA), un groupe islamiste dissident qui a récemment assuré avoir pris le contrôle de Kidal.

 

Les Français ont effectivement pris position sur la piste d'atterrissage de la ville. Notre chef est actuellement en train de parler avec eux, a-t-il dit.

 

Ces informations surviennent alors que les soldats français et maliens ont reconquis en 48 heures et sans rencontrer de réelle résistance les deux plus grandes villes du Nord du Mali, Gao et Tombouctou, qui étaient aux mains de groupes islamistes armés qui ont multiplié les exactions depuis plus de neuf mois.

 

Kidal, troisième centre régional du Nord du Mali, à 1.500 km de Bamako, dans l'extrême nord-est malien, près de la frontière algérienne, était le fief d'Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), un groupe islamiste armé, dirigé par un ex-rebelle touareg malien, Iyad Ag Ghaly.

 

Le MIA est né d'un scission d'Ansar Dine. Le 24 janvier, dans un message transmis à l'AFP, il a assuré rejeter le terrorisme et prôner une solution pacifique à la crise dans le nord du Mali.

 

Dans un nouveau communiqué reçu dimanche par l'AFP, il réaffirme son engagement et sa détermination à se démarquer d'une manière définitive et totale de Ag Ghaly mais aussi de tous les autres groupes terroristes du nord du Mali, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao).

 

Kidal avait été la première ville conquise par les rebelles touareg et les groupes islamistes en mars 2012. Les rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) avaient ensuite été évincés de la région par leurs anciens alliés.

 

Selon plusieurs témoignages ces derniers jours, les principaux responsables des groupes islamistes armés se sont réfugiés dans les montagnes de la région de Kidal.

 

Le massif des Ifoghas, dans la région de Kidal, est aussi le berceau traditionnel des mouvements séparatistes touareg.

 

Des centaines de personnes ont fui Kidal vers des villages du nord, en direction de la frontière algérienne, selon le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU, qui affirme que l'accès à la nourriture et aux biens de première nécessité a été sérieusement affecté par le conflit et la fermeture de la frontière.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories