Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 11:55

http://lorient.letelegramme.com/images/2011/06/17/1339924_9915496-dcns-20110617-m111n.jpg

 

17 juin 2011 - LeTelegramme

 

Le baptême de   par Christine Lagarde, aujourd'hui, ne sera pas qu'un rendez-vous protocolaire. L'OPV * marque un tournant industriel pour DCNS. Et une nouvelle stratégie qui ouvre des débouchés prometteurs aux entreprises locales.

 

Pierre Couëdelo, le patron de Camka System à Quéven n'imaginait pas un jour braquer sa caméra pistolet sur de dangereux pirates. Jusqu'alors, son système d'assistance vidéo à distance - VAM (Video Assisted Maintenance) - se positionnait depuis trois ans sur des marchés prometteurs dans l'industrie, le secteur pétrolier, le suivi de construction ou encore la sécurité publique. Ce procédé pionnier, basé sur l'image, rend possible des interventions techniques à distance. Bien utile, par exemple, quand une «tuile» survient en pleine mer sur une plateforme pétrolière. Le système permet de gérer la panne en temps réelen guidant la maintenance sous l'oeil d'un expert. «Un marché porteur», selon le P-dg qui ambitionne de détenir le ledearship sur le plan national.

 

Une application militaire des savoir-faire civils

 

Mais c'est le dernier né de l'équipe des sept ingénieurs basée à Quéven, qui vaut à Camka System (près d'1M€ de chiffre d'affaires) d'embarquer sur l'OPV Gowind. «Le contact a été établi lors d'une matinale des PME innovantes à Lorienten 2010», cadre Yannick Bian. En marge des relations habituelles de donneur d'ordres à sous-traitant, l'architecte du programme OPV Gowind cherchait une application militaire aux savoir-faire civils. «En cas de rétention de pirates à bord, on doit s'assurer de l'état de santédes personnes ainsi embarquées». C'est là qu'intervient Camka System. Spécialiste de l'image, la société de Quéven commercialise la solution Mercura, une valise de télémédecine capable de prendre en charge un patient à distance. L'application, expérimentée par des médecins ruraux ou des sapeurs-pompiers en milieu isolé, complétera donc la panoplie de l'OPV. Les premiers essais auront lieu dès cet été. «L'Adroit sera doté de la dernière version Mercura qui prévoit le couplage d'un ECG-électrocardiographe sans fil», décrit Pierre Couëdelo. A bord, l'équipage sera en mesure de télétransmettre les principaux paramètres biomédicaux du pirate (pression artérielle, température, glycémie...) et d'échanger avec un médecin en temps réel sur ses signes cliniques. «C'est également un point central pour la procédure judiciaire en cas de maintien en détention», précise Yannick Bian.

 

40.000 € d'investissement pour Camka System

 

Pour Camka System, la relation avec DCNS va s'étendre à un système de visioconférence high-tech, couplé avec un traducteur. «On doit assurer une traduction en direct, et dans n'importe quelle langue». Au bout de la caméra cette fois, pas de médecin, mais un OPJ, censé mener l'interrogatoire. Depuis décembre2010, le dispositif est au point. «Je n'ai eu aucun mal à mobiliser le bureau d'études sur ce projet», confirme le P-dg qui met à disposition une technologie estimée à 40.000 €. En ligne de mire pour la société de Quéven, le marché mondial de la surveillance maritime. Et la démonstration sur les mers du globe de leur savoir-faire par la marine nationale durant trois ans. A la clé: de probables marchés juteux. «Nous ne sommes qu'au début des croisements filièresdans le pays de Lorient», avance Yannick Bian, bien décidé à faire prospérer le club des investisseurs dans le sillage de l'Adroit. Le premier d'une longue série?

 

(*)OPV : Offshore patrol vesse

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories