Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 07:45

2012mldv035_005_266.jpg

 

26/03/2012 Sources Marine nationale

 

Après une semaine de mer sur le porte-avions Charles de Gaulle, 16 pilotes de Rafale Marine, Super Étendard Modernisé et Hawkeye ont été qualifiés à l’appontage de jour et de nuit. Ces jeunes promus vont pouvoir participer aux missions opérationnelles qui leur seront confiées depuis le porte-avions.

 

Avant de rejoindre le Charles de Gaulle, les pilotes récemment qualifiés avaient suivi pendant près d’un mois de rigoureux entraînements à l’appontage. Cet entraînement très spécifique de «l’Appontage Simulé Sur Piste» (ASSP) a permis aux «marins du ciel» d’acquérir, ou de valider à nouveau les réflexes indispensables pour se poser en pleine mer sur une piste de 195 mètres de long.

 

2012mldv035_011_287.jpg

 

Une fois sur le porte-avions, il ne s’agit plus d’un entraînement. La moindre erreur peut être fatale. Du 18 au 24 mars 2012, en parallèle des différents entraînements menés par l’équipage du Charles de Gaulle, l’activité du pont d’envol a été intense. Catapultages et recueil d’aéronefs se sont enchaînés pour réaliser une série d’appontages validant les aptitudes des pilotes.

 

2012mldv035_005_065.jpg

 

Dans cette manœuvre délicate, ils sont assistés par les Officiers d’Appontage, pilotes expérimentés et formés qui depuis le pont d’envol guident, contrôlent et donnent les instructions radio au pilote. Placés sur leur plateforme située à l’arrière du porte-avions, ils sont capables d’évaluer d’un coup d’œil la vitesse de l’avion, sa trajectoire, et d’anticiper les mouvements du bâtiment pour que l’avion s’aligne parfaitement dans l’axe de la piste. La crosse d’appontage saisit l’un des trois câbles (brins d’arrêt) disposés sur le sol à une distance de 13m les uns des autres. Une fois la crosse accrochée à l’un de ces trois brins d’arrêt, un système de freinage hydraulique stoppe l’avion qui passe de 250km/h à l’arrêt complet en 3 secondes sur une distance de 90m.

 

2012mldv035_005_277.jpg

 

Au retour de vol, c’est en salle d’alerte que les pilotes connaissent les appréciations des Officiers d’Appontage. Chaque «passe» est évaluée et commentée et la qualification ne s’est obtenue qu’une fois les appontages validés.

 

L’obtention de ces qualifications conclut la première étape de ce déploiement d’un mois en Méditerranée pour le porte-avions et son groupe aérien. Pour confirmer leurs capacités opérationnelles, ils seront rejoints dans la prochaine partie du déploiement par d’autres bâtiments et aéronefs de la Marine, dans le cadre de FANAL, étape importante de la remontée en puissance du Groupe Aéronaval.

 

Lien vers article appareillage

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories