Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 06:15

http://www.sldinfo.com/fr/wp-content/uploads/2011/07/RAF-Tornado-crew.jpg

 

Crédit photo : SLD, salon du Bourget, juin 2011

 

14.07.2011 sldinfo.com

 

Par Robbin Laird
Adapté de l’anglais par Virginie Lecat [1]

 

 Lors du Salon du Bourget, MBDA a invité deux pilotes de chasse de la Royal Air Force à présenter le retour d’expérience de leurs opérations en théâtre libyen, notamment quant à l’utilisation du Tornado et des armes de précision : Mark Lawson, pilote, et James Cooke, officier de système d’armes, appartenant à l’escadrille 9 RAF Marham.

 

 

Un équipage de deux hommes opère le Tornado, déployé pour la première fois en opération en 1982. Opération la plus longue depuis la Seconde guerre mondiale, les premières missions en direction de la Lybie ont été effectuées depuis le sol britannique, impliquant trois ravitaillements en vol. Des patrouilles mixtes Tornado-Eurofighter ont également permis aux pilotes de la RAF de bénéficier d’une meilleure appréhension de la menace.

Opération la plus longue depuis la Seconde guerre mondiale, les premières missions en direction de la Lybie ont été effectuées depuis le sol britannique, impliquant trois ravitaillements en vol. Des patrouilles mixtes Tornado-Eurofighter ont également permis aux pilotes de la RAF de bénéficier d’une meilleure appréhension de la menace.

Le missile de croisière Storm Shadow a été employé en premières frappes avec un taux de réussite particulièrement élevé. Le Brimstone, arme de choix pour les cibles en théâtre urbain, fut par ailleurs utilisé en un deuxième temps pour venir à bout des blindés lybiens. La RAF a aussi déployé pour la première fois en opération le missile AIM-132 fabriqué par MBDA. Il s’agit d’un missile air-air de courte portée ASRAAM (Advanced Short Range Air-to-Air Missile), lequel remplace les Sidewinder AIM-9 au sein des armées de l’air britannique et australienne. Il peut notamment détruire des cibles aéroportées, blindées, voire des missiles sol-air. Son rôle essentiel est celui d’interdiction aérienne. Autre équipement essentiel : Le RAPTOR (Reconnaissance Airborne Pod TORnado), fabriqué par la Goodrich Corporation. [2]

L’utilisation des équipements a bien-sûr varié selon la nature des missions et des cibles préétablies, ce qui a notamment conduit à passer rapidement du Storm Shadow au Brimstone, une des contraintes majeures en matière de frappes de haute précision étant la limitation des dommages collatéraux

 

———–

Notes et Références

[1] Voir aussi côté anglais : Operation Ellamy Update

[2] D’après Wikipedia, « ce pod de reconnaissance dont la RAF est équipée pour sa flotte de Tornado GR.4A conti enta un capteur de reconnaissance DB-110, un système d’enregistrement en imagerie et un système de liaison de données sol-air. Le capteur est infrarouge et électro-optique, permettant les missions de jour comme de nuit. La retransmission de données permet à l’imagerie d’être exploitée quasi instantanément ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories