Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 23:44

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/mali/130318-mali-breve-point-de-situation-du-18-mars/doro-2/2230928-1-fre-FR/doro-2.jpg

 

18/03/2013 22:04 Sources : EMA

 

Point de situation sur les opérations du jeudi 14 mars 18h00 au lundi 18 mars 18h00

 

Au cours de ces derniers jours, les opérations aériennes se sont poursuivies avec plus d’une centaine sorties, principalement dans la région de l’Adrar des Ifoghas et le long de la boucle du Niger, de Gao à Tombouctou. Une trentaine de sorties a été dédiée à l’appui CAS des opérations terrestres, une quarantaine au transport de nos forces et de nos matériels, les autres sorties étant consacrées au soutien des opérations.

 

Au sol, les opérations se poursuivent.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/mali/130318-mali-breve-point-de-situation-du-18-mars/operation-des-gtia-4-et-tap/2230903-1-fre-FR/operation-des-gtia-4-et-tap.jpg

 

Au centre, sur la boucle du Niger, l’opération conjointe menée par l’escadron d’éclairage et d’appui (EAE) et les forces armées maliennes s’est poursuivie jusqu’au 15 mars avec un effort dans la région de Gourma-Rharous.  A cette occasion, le détachement de liaison français auprès des maliens a assuré une mission de « mentoring » auprès des troupes déployées. Cette opération n’a pas donné lieu à des contacts avec les groupes insurgés mais, elle a permis aux forces armées maliennes de se réapproprier le terrain et de mener leurs opérations en toute autonomie. 

 

A Tombouctou, l’EAE a regagné sa zone de déploiement à proximité de l’aéroport et poursuit ses patrouilles de reconnaissance.  Des éléments de la MISMA et de l’ONU sont arrivés ces derniers jours afin de préparer la relève des éléments français par un bataillon de la MISMA.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/mali/130318-mali-breve-point-de-situation-du-18-mars/operation-des-gtia-4-et-tap-2/2230933-1-fre-FR/operation-des-gtia-4-et-tap-2.jpg

 

Dans la région de Gao et plus particulièrement dans la zone de Djebok, les éléments du GTIA 2 engagés depuis le 12 mars dans l’opération Doro, ont fait face au harcèlement des groupes terroristes le long de leur axe de progression. Pris à partie sporadiquement par des tirs à courte et moyenne portée, le GTIA 2 a neutralisé une quinzaine de terroristes et 8 pick up avec l’appui combiné des moyens terrestres et aéroterrestres (GAM et VBCI). Il a également décelé et neutralisé plusieurs IED et a saisi une quantité importante d’armes (2 affûts de 14,5mm et PKM notamment) ainsi que des munitions.

 

Dans la nuit du 17 au 18 mars, plusieurs détonations ont été entendues au nord de Gao. Le GTIA 2 a mené une mission de reconnaissance qui lui a permis de détruire 4 tubes de lancement de roquettes 122mm.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/mali/130318-mali-breve-point-de-situation-du-18-mars/quelques-jours-avant-l-operation-dans-l-adrar/2230923-1-fre-FR/quelques-jours-avant-l-operation-dans-l-adrar.jpg

 

Au Nord, dans le massif de l’Adrar, les GTIA 3 et GTIA TAP sont toujours engagés en coordination avec les forces tchadiennes et poursuivent leurs opérations dans la région située au sud de Tessalit.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/mali/130318-mali-breve-point-de-situation-du-18-mars/operation-des-gtia-4-et-tap-1/2230913-1-fre-FR/operation-des-gtia-4-et-tap-1.jpg

 

Le 16 mars, en tête d’une reconnaissance offensive du GTIA TAP, dont la mission consistait à détruire les groupes terroristes encore implantés dans cette zone, un blindé de type AMX 10RC du 1er RIMa, a été touché par une explosion. Le caporal Van Dooren est décédé. Les trois autres membres d’équipage ont été blessés, dont deux sérieusement. Ils ont été immédiatement évacués par hélicoptères en direction de l’antenne chirurgicale avancée de Tessalit, puis de Bamako, avant d’être rapatriés vers la France.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/mali/130318-mali-breve-point-de-situation-du-18-mars/le-soutien-logistique-au-plus-loin/2230918-1-fre-FR/le-soutien-logistique-au-plus-loin.jpg

 

Un effort logistique considérable a été mené en amont afin de permettre ce nouvel engagement des GTIA. Une dizaine de mécaniciens venus spécialement de Bamako en renfort et œuvrant de jour comme de nuit aux côtés du personnel de maintenance et des unités de combat, ont permis de rétablir une disponibilité de près de 100% des matériels majeurs réengagés pour l’opération.

 

A Ménaka, les patrouilles se sont poursuivies sans incident. Des munitions ont été détruites lors de la reconnaissance d’une ancienne caserne des forces armées maliennes.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/mali/130318-mali-breve-point-de-situation-du-18-mars/doro/2230908-1-fre-FR/doro.jpg

 

Ce sont près de 4000 militaires français qui sont déployés au Mali dans le cadre de l’opération Serval. A leurs côtés près de 6300 militaires des forces africaines.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories