Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 12:35

http://s2.lemde.fr/image/2011/09/19/540x270/1574218_3_f52c_un-sous-marin-japonais-de-classe-oyashio.jpg 

Un sous-marin japonais de classe Oyashio, construit par Mitsubishi, en 2006.

photo U.S. Navy/JO2 RYAN C. MCGINLEY, USN

 

19.09.11 LEMONDE.FR avec Reuters

 

Le conglomérat Mitsubishi Heavy Industries a confirmé ce lundi des informations de la presse japonaise affirmant que plusieurs de ses ordinateurs avaient été piratés. Le groupe Mitsubishi compte les principales entreprises d'armement japonaises, avec des usines construisant des sous-marins, des missiles et des composants pour les centrales nucléaires.

 

Un porte-parole du groupe a expliqué qu'une enquête était en cours et s'est refusé à entrer dans les détails du piratage. Mais selon le Yomiuri Shimbun, environ 80 ordinateurs infectés ont été découverts au siège du groupe à Tokyo, ainsi que dans plusieurs sites de recherche et de construction, notamment aux chantiers navals de Kobe, qui construisent des sous-marins et des pièces pour centrales nucléaires.

 

Toujours selon le quotidien, au moins huit virus différents ont été découverts sur les machines infectées, dont des programmes de type "cheval de Troie", utilisés pour subtiliser des informations sur les machines touchées.

 

SOUS-MARINS CONVENTIONNELS DERNIER CRI

 

D'après Andrew Davies, spécialiste des cyberattaques à l'Australian Strategic Policy Institute, "les Japonais construisent des sous-marins à propulsion conventionnelle qui sont parmi les plus sophistiqués au monde. Ils ont développé des solutions techniques qui leur sont propres pour les systèmes mécaniques, électroniques et de contrôle, ce qui fait d'eux une cible particulièrement attractive pour des pirates".

 

Le mois dernier, un rapport du ministère de la défense japonais appelait à une plus grande vigilance contre les cyberattaques, après une série d'attaques l'an dernier qui ont touché des firmes comme Lockheed Martin et d'autres sous-traitants du ministère américain de la défense.

 

Mitsubishi est le plus important sous-traitant du ministère japonais de la défense, avec plus de 200 contrats en cours pour près de 2,5 milliars d'euros, soit le quart du budget du ministère.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories