Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 11:30
Le satellite Helios 2b - credit CNES

Le satellite Helios 2b - credit CNES

10/07/2013 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

En dépit d'une intense négociation, qui a duré trois jours à Abu Dhabi, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, n'a pu obtenir du prince héritier cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan la signature d'un contrat pour deux satellites d'observation. Partie remise ?

 

C'est raté et c'est rageant... Une nouvelle exigence émiratie de dernière minute aurait fait capoter mardi, selon des sources concordantes, un contrat pourtant promis à Astrium (groupe EADS), et Thales Alenia Space portant sur la vente de deux satellites d'observation, une commande estimée à plus de 500 millions d'euros. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui s'était envolé dimanche à Abu Dhabi avec le PDG de Thales, Jean-Bernard Lévy, ainsi que celui d'Astrium, François Auque, y a cru jusqu'au bout. A la demande des industriels, le ministre, qui entretient une très bonne relation avec le prince héritier, était même resté mardi sur place - il devait rentrer lundi à Paris - pour tenter de convaincre lors d'une négociation marathon et plutôt bien maîtrisée jusqu'à la rupture des discussions, l'homme fort des Emirats de s'offrir deux satellites d'observation, de type Helios. Las, cette dernière exigence a eu raison de la volonté des industriels de signer.

 

Signera, signera pas ? Raté pour cette fois

Jean-Yves Le Drian, qui s'est beaucoup, beaucoup investi dans ce dossier, s'était envolé dimanche vers les Emirats Arabes Unis sans aucune garantie de signer un contrat. Plusieurs points importants restaient encore à négocier entre les deux pays, puis entre les Emirats et les industriels, notamment le prix des satellites. Mais le ministre avait tenu à relever le challenge car il avait bon espoir de convaincre les Emiratis de s'offrir l'un des "must" de l'industrie spatiale française. Durant toute la semaine précédent cette visite, l'hôtel de Brienne avait déjà été soumis à rude épreuve par les négociateurs émiratis, des experts en la matière, et était passé par des hauts et des bas : du succès des discussions au report du voyage.

Une fois sur place, les Français ont dû continuer à batailler dans le bon sens terme avec des Emiratis toujours très exigeants. Et le ministre a pris plus que sa part dans les discussions. D'ailleurs Jean-Yves Le Drian et cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan se sont croisés plusieurs fois par jour lors du séjour de la délégation française à Abu Dhabi. Lundi, le round des négociations s'est même terminé au petit matin sans pouvoir toper. Mais les négociateurs, qui avaient réussi à lever un à un les derniers obstacles, semblaient alors convaincus d'une signature mardi. Ce ne sera finalement pas le cas. La France ne conclura pas cette fois-ci.

 

Une nouvelle proposition française

Lors de son passage aux Emirats au moment du salon de défense IDEX à Abu Dhabi en février dernier, Jean-Yves Le Drian, qui a tissé des liens amicaux avec Cheikh Mohamed, avait paraphé un accord intergouvernemental avec le prince héritier, à la satisfaction des Emiratis. Et il avait convenu de revenir aux Emirats avec une nouvelle offre française définitive et engageante six semaines après. Ce qui a été fait même si ce n'est lui qui l'a porté aux Emiratis. Une proposition qui avait dû être revue de fond en comble par les deux industriels. Car l'irruption de Lockheed Martin a complètement changé la donne. Le groupe américain a vu un de ses contrats annulés par la National Geospatial-Intelligence Agency (NGA), une agence du département de la défense des Etats-Unis. Avec un satellite fabriqué sur les bras, le groupe américain a sauté sur l'opportunité de le proposer aux Emirats. D'autant que ce satellite - Digital Globe - a une résolution de 34 cm, bien supérieure à celle proposée dans le cadre du premier appel d'offre. Les deux constructeurs français ont donc été forcés de s'aligner sur cette proposition américaine non sollicitée.

Partager cet article

commentaires

tc.manager.transition 15/07/2013 07:40

Il est amusant q que la France ne comprenne toujours pas que les américains truquent systématiquement les appels d'offre. Leurs systèmes d'intelligences économiques liés a l'utilisation de logiciels américains et les normes Anglophones leurs permettent de toujours savoir vos propositions et de les contrer

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • May edition of the EDA News Review for industry
    source European Defence Agency Places to be: workshops, events, exhibitions … 2nd conference of the Consultation Forum for Sustainable Energy in the Defence and Security Sector (CF SEDSS): CF SEDSS has successfully started in January 2016. EDA is now...
  • Recherche de donneurs de sang de groupe O pour faire face aux besoins des armées
    source Entreprises partenaires de la défense Depuis le mois de février les stocks de sang de groupe O couvrent de plus en plus difficilement les besoins du Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA). C'est la conséquence probable de la forte sollicitation...
  • Le renseignement aérien français de la BSS : 1/91 Gascogne
    « La souplesse facilite l’exécution des manœuvres. Le coup d’œil donne des corrections. Et l’instantanéité garantit la surprise ». Au-dessus de la Bande Sahélo-Saharienne, sous les lourds rayons du soleil, volent les pilotes de l’armée de l’Air. Les missions...
  • 70 ans de l’ONERA – ITW de Bruno Sainjon, Président de l’ONERA
    photo ONERA 03/05/2016 par Alain Establier - SECURITY DEFENSE Business Review n°149 SDBR : L’ONERA va fêter ses 70 ans le 3 Mai 2016. Qu’est-ce qui différencie l’ONERA de 1946 et celui d’aujourd’hui ? Bruno Sainjon : L’Office National d’Etudes et de Recherche...
  • De Saint-Cyr aux Invalides : L’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr court pour les blessés de l’Armée de Terre
    source Promotion Chef d’escadrons de Neuchèze En soutien aux blessés de guerre, la promotion Chef d’escadrons de Neuchèze de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr organise, du 05 au 07 mai, une course en relais de 450 km entre le camp de Coëtquidan...
  • Cérémonie d’honneurs militaires aux soldats français du 511e RT morts au Mali
    Paris, le lundi 18 avril 2016 - source GMP Le général de corps d’armée Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris, vous informe des honneurs militaires qui seront rendus au soldat de 1ère classe Mickaël POO-SING, au maréchal des logis Damien NOBLET et...
  • News review for Industry - EU Defence Agency
    Edition 5 - April 2016 EU Defence Agency Places to be: workshops, events, exhibitions … Ammunition Safety Test House Workshop in Thun (CH) : The EDA - European Network of National Safety Authorities for Ammunition (ENNSA) G is organising an Ammunition...
  • Towards an EU global strategy – Consulting the experts
    14 April 2016 source EUISS The EUISS – in close cooperation with the Strategic Planning Division of the European External Action Service (EEAS) – has carried out a wide-ranging outreach and consultation process involving the broader expert community represented...
  • Envisioning European defence – Five futures
    13 April 2016 Chaillot Paper - No137 - Jan Joel Andersson , Sven Biscop, Bastian Giegerich, Christian Mölling, Thierry Tardy This Chaillot Paper – a collective endeavour on which the five authors have collaborated – outlines five possible future scenarios...
  • Security Jam du 25 au 28 avril 2016
    source IRSEM Participez au Security Jam du 25 au 28 avril 2016 et prenez ainsi votre part dans la réflexion menée par l’UE dans le cadre de sa nouvelle Stratégie sur la sécurité et la politique étrangère et par l’OTAN en vue de son sommet de Varsovie...

Categories