Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 17:50
Grèce/Privatisation: désaccord entre l'UE et Athènes sur trois industries phares

04.09.2013 Romandie.com (AWP)

 

Athènes (awp/afp) - La Grèce a indiqué mercredi avoir proposé un plan alternatif concernant la procédure de privatisation de trois industries emblématiques, dont celles de la défense, jugeant que leur fermeture immédiate, prônée par la troïka des créanciers, n'est pas la bonne solution.

 

Selon le calendrier fixé entre la troïka et le gouvernement grec, ce dernier devrait décider d'ici fin septembre la restructuration et la privatisation de la compagnie métallurgique Larco et des sociétés de défense Elvo (fabrication de véhicules) et HDS (industrie aérospatiale), dont l'activité est la fois militaire et civile, qui font partie du secteur parapublic et qui occupent plus de 2000 employés au total.

 

"Nous essayons de convaincre la Commission de la concurrence et la troïka (UE-BCE-FMI) que notre proposition, qui consiste à placer ces entreprises en liquidation, tout en continuant à les faire fonctionner pendant cette période de cinq ans, sera plus efficace en termes de valeur pour l'État que leur mise en faillite", a indiqué le ministre grec des Finances Yannis Stournaras à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre Antonis Samaras.

 

Selon le ministère des Finances, la troïka n'est pas d'accord avec cette proposition qui prévoit également la scission des entreprises et l'élaboration d'un plan d'incitation aux départs volontaires.

 

Mardi, la ministre adjointe de la Défense, Fofi Gennimata, a indiqué que "la troïka avait demandé au gouvernement grec de fermer ces entreprises sans payer d'indemnisation" aux ouvriers car elle juge que la proposition d'Athènes "n'est ni réalisable ni viable".

 

Le débat sur le sort de ces trois sociétés endettées mais qui font partie des rares industries grecques, est ouvert en vue de la visite à Athènes des hauts responsables de la troïka d'ici fin septembre dans le cadre du contrôle régulier des comptes du pays et du suivi du programme de privatisation et des réformes.

 

Athènes est sous pression constante de ses créanciers pour faire avancer le plan de privatisation qui, en raison d'importants retards, a récemment été révisé à la baisse à 1,6 milliard d'euros en 2013 contre 2,6 milliards initialement.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories