Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 11:35
La torpille sud-coréenne «Requin rouge» rate sa cible

15/09/2013 par Jacques N. Godbout – 45eNord.ca

 

Lors des derniers tirs d’essai d’une torpille anti-sous-marins développée localement auxquels a procédé la Marine sud-coréenne, une torpille sur quatre a manqué sa cible, a déclaré ce dimanche l’Administration du programme d’acquisition de défense (DAPA), rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

 

L’Agence publique pour le développement de la Défense (ADD) a développé durant plus de neuf ans ce missile léger à longue portée mer-mer à partir de 2000, avec un budget de 100 milliards de wons (92 millions de dollars) afin de l’utiliser sur les contre-torpilleurs sud-coréens les plus récents, dont le KDX II.

La DAPA avait donné son feu vert pour la production des premiers missiles en 2009, dans la mesure où le prototype avait un taux de réussite de plus 75%.

Environ 50 torpilles «Hongsangeo» («Requin rouge») ont déjà été déployées depuis 2010 et certains contre-torpilleurs ont été équipés de cette torpilles de 5,7 mètres de long au début de 2012.

Toutefois, sa production a été suspendue après avoir échoué à atteindre la cible lors d’un tir d’essai en juillet de l’année dernière et la Marine a depuis mené une série de tests supplémentaires, mais la torpille n’a pas atteint le taux de précision requis.

 

Le lancement d’une torpille Hongsangeo à partir d’un contre-torpilleur (Infographie KoreaTimes)

Le lancement d’une torpille Hongsangeo à partir d’un contre-torpilleur (Infographie KoreaTimes)

La torpille à deux étages est lancée verticalement à partir d’un contre-torpilleur et vole pendant environ 20 kilomètres avant l’immersion dans la mer pour suivre et détruire une cible.

Une arme à guidage de précision comme le «Requin rouge» doit avoir un taux de réussite de plus 75 pour cent pour être prête à de véritables missions de combat.

Hélas, selon un responsable de la DAPA, rapporte encore l’agence, lorsque la Marine a procédé en juillet de cette année aux tirs de la torpille «Hongsangeo» dans la mer de l’Est, trois torpille ont atteint la cible, mais une quatrième l’a encore manquée et la DAPA hésite donc maintenant à en reprendre la production.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories