Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 11:50
Le Hammerhead (vue d'artiste) pourrait voler dès la fin de cette année. Crédit Piaggio

Le Hammerhead (vue d'artiste) pourrait voler dès la fin de cette année. Crédit Piaggio

07/06/2013 Par Guillaume Steuer - air-cosmos.com

 

Voici venu le nouveau Male italien. "A vrai dire, le Hammerhead se situe plutôt dans une catégorie intermédiaire, entre drones Male (moyenne altitude longue endurance) et Hale (haute altitude)", s'empresse de préciser Fabrizio Giulianini, pdg de Selex ES. L'électronicien italio-britannique est en effet partenaire de l'avionneur Piaggio sur ce nouveau projet d'avion sans pilote, le P.1HH Hammerhead. Un appareil dérivé du célèbre turboprop Piaggio Avanti et dont une maquette à l'échelle 1 sera présentée pour la première fois à l'occasion du salon du Bourget.

 

"Notre avantage principal par rapport à la concurrence est la rapidité à laquelle nous pouvons répondre à la demande du marché", explique le patron de Selex ES. Etant donné que la plateforme de base est déjà largement éprouvée, il est prévu un calendrier d'essais assez agressif. Un premier vol assez court doit être effectué en fin d'année 2013, et de premières livraisons pourraient avoir lieu dès 2015 si des clients se montrent séduits par la formule.

 

De son côté, Piaggio expliquait récemment que le Hammerhead devrait afficher une endurance d'environ 16h avec un plafond pratique de 45.000 pieds, en emmenant un total de 900 kg de charge utile. Selex ES pourrait notamment intégrer un radar issu de la gamme Seaspray, ainsi qu'un capteur optronique. En revanche, selon Selex ES, il n'est pas prévu d'en dériver une version "optionnellement piloté", l'espace gagné par le retrait du cockpit étant occupé par de l'équipement.

 

Dans le domaine des drones tactiques, Selex ES continue par ailleurs de commercialiser son Falco, qui a déjà été vendu à quatre clients différents. L'électronicien est également le seul à avoir déjà intégré et testé en vol un radar non américain (le Seaspray 7500E) sur un drone MQ-9 Reaper, ce qui le place naturellement en tête des candidats à une future "européanisation" de cet engin, en cas d'achat groupé par plusieurs pays occidentaux.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories