Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 11:45
Le chef du Pentagone et son homologue libyen discutent de la sécurité en Libye

20-09-2013 letempsdz.com

 

Le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a eu jeudi un entretien téléphonique avec le ministre libyen de la Défense, Abdallah al-Thani, pour discuter de la sécurité en Libye ainsi que de la sécurité régionale, a indiqué le porte-parole du Pentagone. Au cours de cette conversation téléphonique, M. Hagel a souligné à son homologue libyen le ’’soutien’’ des Etats-Unis à la Libye durant la phase de transition que traverse ce pays maghrébin.

 

Dans ce sens, les deux hommes ’’ont discuté des voies et moyens par lesquels l’armée américaine pourrait contribuer à la formation des forces de sécurité libyennes et au renforcement de la sécurité régionale à travers la stabilité et l’Etat de droit’’, a précisé le porte-parole du département de la Défense, George Little.

 

Ils se sont également félicités de l’engagement des Etats-Unis et de la Libye à approfondir leurs relations bilatérales comme ils ont convenu de poursuivre les efforts pour renforcer leur coopération militaire, a ajouté la même source.

 

Il est à rappeler que le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Tarek Mitri, avait averti lundi dernier, devant le Conseil de sécurité, de la précarité et de l’insécurité croissantes en Libye.

 

Soulignant que les problèmes de sécurité en Libye constituent ’’la principale source de préoccupation’’, M. Mitri a évoqué notamment ’’l’insécurité croissante’’ aux frontières et à l’intérieur des parties orientale et méridionale de ce pays, ainsi que les assassinats politiques ciblés et les attaques et menaces contre les diplomates.

 

Tout en notant les progrès réalisés dans l’intégration des combattants ’’révolutionnaires’’ dans la police et l’armée libyennes, il a, toutefois, considéré que la restructuration de l’armée était une ’’priorité urgente’’.

 

A ce propos, il a observé que le développement d’un système de sécurité nationale était rendu difficile par la situation sécuritaire dans ce pays.

 

Selon M. Mitri, un contrôle efficace du vaste territoire libyen nécessite des ressources considérables tout en soulignant l’importance de la coopération des pays voisins en matière de contrôle des frontières.

 

Il a aussi compté sur l’appui politique et les compétences techniques de la communauté internationale pour faire face à la criminalité transnationale organisée, au terrorisme et à la contrebande d’armes et de stupéfiants.

 

Dans ce sens, il a demandé à tous les gouvernements concernés de collaborer en vue de créer des mécanismes solides et viables de sécurité aux frontières.

 

Dans ce sillage, le représentant permanent de la Libye auprès des Nations Unies, Ibrahim Dabbachi, a aussi fait part, devant le Conseil de sécurité, ’’des craintes de l’insuffisance d’institutions et de l’absence de force de dissuasion ne permettant pas au gouvernement libyen d’étendre son autorité sur l’ensemble du territoire national’’.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories