Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 12:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre


29 déc. 2015 Armée de Terre

 

Jean-Christophe n'est pas un réserviste classique. Il ne porte pas d'arme. Il ne sert jamais sur les théâtres d'opérations. Jean-Christophe est réserviste...citoyen ! Sa mission : aider au rayonnement de l'armée de terre sur Orléans et ses environs. Dans ce but, le 12e régiment de cuirassiers convie sa dizaine de réservistes citoyens au centre d'entraînement tactique au combat pour une immersion au cœur d'un exercice d'état-major. De retour dans la sphère civile, Jean-Christophe, PDG d'une entreprise de formation continue, relaie la culture « armée de terre » à travers son carnet d'adresses.

Repost 0
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 08:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

16/12/2015 Armée de Terre

 

L’ex-international de rugby, consultant, animateur-radio et comédien Vincent Moscato est #FierdeNosSoldats. Parrain du 12e régiment de cuirassiers, il a tenu à rencontrer et à apporter son soutien aux militaires engagés actuellement dans l’opération SENTINELLE en Ile-de-France.

 

Depuis plus d’un an, Vincent Moscato participe activement à la vie du régiment du Loiret, comme en témoigne un spectacle joué en mai dernier, dont les bénéfices ont été versés au profit des blessés de l’armée de Terre. Lundi 14 décembre, son engagement a pris une nouvelle tournure : il a tenu à rencontrer la section du 12e RC déployée sur SENTINELLE à l’aérogare d’Orly pour assurer la surveillance et la sécurité du site. C’est autour d’un café que l’artiste a pu échanger avec les militaires sur leurs impressions et leur mission. En toute simplicité et convivialité, rires et anecdotes ont ponctué cet échange chaleureux et décontracté au cours duquel Vincent Moscato avouera même « avoir eu l’intention dans son jeune temps de s’engager dans l’armée de Terre » ! A l’image du 12e RC, durant ces fêtes de fin d’année, près de 10 000 soldats de l’armée de Terre sont déployés #AuContact de la population pour assurer leur mission de sécurisation du territoire national. Pour les soutenir, vous aussi postez vos messages/photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FierDeNosSoldats .

Repost 0
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 12:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

8 déc. 2015 Armée de Terre

Clip de présentation du 12e régiment de cuirassiers

Repost 0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 11:55
photo Marine Nationale

photo Marine Nationale

 

6 novembre 2015. Marine Nationale

 

Le 12ème Régiment de Cuirassiers de l’Armée de Terre est venu visiter le patrouilleur de haute mer Lieutenant de Vaisseau Le Hénaff. Arrivés dans la région quelques jours auparavant, les hommes du 12ème ont profité du temps qui leur était accordé pour visiter quelques structures et bâtiments de la Marine nationale.

 

Ce régiment, basé au sud d’Orléans, est spécialisé dans les manœuvres de véhicules blindés et de chars Leclerc, actuel char d’assaut de l’armée française. Leur dernière grande manœuvre s’est déroulée en Pologne, dans le cadre d’un exercice interarmées de l’OTAN.

 

Cette visite a permis un partage d’expérience et la découverte mutuelle des conditions de vie et de travail.

Repost 0
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 11:50
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre


06.06.2015 Armée de Terre

Le 5 juin 2015, les militaires français déployés en Pologne dans le cadre de l’exercice interallié Puma 15 en Pologne, ont quitté le camp d’entraînement de Drawsko après 7 semaines de présence.
 

Reportage photos

Repost 0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 16:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

08/06/2015 Gabriel Boyer - armée de Terre

 

En partenariat avec le Rugby Club Orléans, le 12e régiment de cuirassiers (12e RC) a organisé un tournoi de rugby à 7 au stade des montées à Orléans, le 29  mai 2015, au profit des blessés de l’armée de Terre.

 

Des militaires, mais aussi des gardiens de prison, des policiers et des aviateurs ont pris part à cet évènement. Parmi les équipes, la sélection nationale des armées originaire des îles du Pacifique a participé au tournoi. Elle a affronté le Rugby Club Orléans lors d’un match de gala en mémoire au caporal-chef Florian Bourgeois du 12e RC, mort en exercice il y a 3 ans. Tous les bénéfices ont été reversés à l’association Terre fraternité qui vient en aide aux blessés de guerre de l’armée de Terre.

Repost 0
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 11:50
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

June 3rd, 2015 By Army News Service - defencetalk.com

 

CAMP KONOTOP, Poland: Soldiers, from the U.S., Polish, and French armies, completed a multi-battalion-sized training exercise at Drawsko Pomorskie Training Area in Poland, May 29. Although between NATO allies, Exercise Puma 15 marks the first time the partners have conducted with battalions from each respective nation.

 

The annual Polish-led exercise simulated an operation, where armored assets from the partner nations secure the battlefield by advancing, engaging and securing their assigned objectives.

 

Polish Army Col. Piotr Bieniek, deputy commander of Poland’s 15th Mechanized Brigade, said the exercise was designed to test the abilities and skills of the partner nations in working together.

 

“We’ve been working from the squad all the way down to the platoon level in preparation for this,” Bieniek said. “This is designed to show our capabilities and skills to work together as a team.”

 

Emphasizing the teamwork required for the event, French Army Lt. Col. Henri le Losq, commander of the 12th Cuirassiers Regiment, said it was a great opportunity for him and his unit to work with the other nations.

 

“It was a good opportunity for us to discover and develop tactics and fire,” le Losq said.

 

le Losq said the exercise was about more than just firing tanks – there was also cross training going on with the medical teams.

 

U.S. Army Maj. John Womack, executive officer of 2nd Battalion, 7th Infantry Regiment, 1st Armored Brigade Combat Team, 3rd Infantry Division, said his unit has been training in Drawsko Pomorskie for several months, but participating in Exercise Puma 15 has been unique for his unit.

 

“I think what makes this exciting for us is … doing this kind of training at the battalion level with Polish, French, and American Soldiers working together to make a battalion certification exercise a success as allies,” Womack said.

 

The U.S. units are part of Operation Atlantic Resolve, an ongoing multinational partnership focused on joint training and security cooperation between NATO allies, whose mission is the continued peace and stability of Europe.

 

“We’re here because of the NATO alliance,” Womack said. “The NATO alliance is the strongest alliance in the world, and we’ve proven that.”

 

The final stage of the exercise was conducted with an attack scenario, where an attacking unit passes forward through a friendly line of defense and attacks to seize an objective.

 

The live-fire exercise saw Polish attack helicopters synchronized with U.S. and Polish mortar fire, all while Polish, French and U.S. tank crews engaged and defeated the enemy.

 

After the exercise, Soldiers, of the U.S., Polish, and French armies, participated in a closing ceremony, where individual Soldiers from the participating countries received awards for their work during Puma 15.

 

Multinational exercises are set to continue in NATO countries across Europe throughout the coming months

Repost 0
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 16:50
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

30/05/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Déployé depuis fin avril en Pologne dans le cadre de sa préparation opérationnelle, le SGTIA blindé français a participé, du 25 au 29 mai 2015, à l’édition 2015 de PUMA.

 

Cette année, à l’invitation de leur partenaire polonais, les forces françaises ont pour la première fois participé à cet exercice. L’objectif pour le détachement français était de réaliser des entraînements avec l’armée polonaise, ainsi qu’avec nos alliés américains présents sur le camp. C’était aussi l’occasion d’entretenir les savoir-faire et l’interopérabilité de la composante blindée dans un cadre multilatéral.

 

Par ailleurs, en déployant l’un des plus modernes et des plus performants de ses équipements au plus proche de ses alliés d’Europe Centrale et du Nord, la France contribue aux mesures d’assurance mises en œuvre par l’OTAN.

 

Fondée sur une amitié ancienne entre nos deux nations, la coopération militaire franco-polonaise a été bâtie et renforcée régulièrement tout au long de la dernière décennie. Elle s’inscrit dans le cadre d’un accord intergouvernemental relatif à la coopération de défense signé en avril 2002 et consolidé en 2008 par une déclaration conjointe sur le partenariat stratégique franco-polonais. La coopération militaire bilatérale entre nos deux pays est régulièrement mise en œuvre dans le cadre de programmes d’échanges académiques, mais aussi lors d’exercices et d’entraînements bilatéraux et multilatéraux.

photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Repost 0
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 11:50
phorto Armée de Terre

phorto Armée de Terre


21.05.2015 Crédit : État-major des armées / Armée de Terre

 

Le 14 mai 2015, le sous groupement tactique Interarmes (SGTIA) déployé en Pologne a mis en place un exercice interarmes à dominante blindé, synonyme de montée en puissance du détachement et de derniers préparatifs avant l’exercice interallié PUMA15.

 

Le détachement d’intervention Leclerc (DIL) est composé d’un peloton Leclerc (3 Leclerc et trois véhicules blindés légers), d’un véhicule blindé de combat d’Infanterie (VBCI), son groupe d’Infanterie et ses tireurs d’élite, d’un Véhicule Avant Blindé (VAB) Génie et d’un détachement de liaison d’observation et de coordination (DLOC). Chaque phase de l’entraînement a démontré l’interopérabilité des composantes du détachement ainsi que le savoir-faire des éléments qui participeront à l’exercice Interallié PUMA15.

 

Reportage photos

Repost 0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 07:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

12/05/2015 Armée de Terre

 

Les célébrations de la Saint-Georges se sont déroulées les 22 et 23 avril, au 12e régiment de cuirassiers (12e RC) à Olivet, sous la présidence du commandant de la 2e brigade blindée et gouverneur militaire de Strasbourg, le général Jean-François Lafont Rapnouil.

 

Le 22 avril, le régiment a basculé sur ses nouvelles structures, dans le cadre du "modèle cavalerie 2016", conformément aux décisions de restructurations prises par le ministre de la Défense en octobre 2014. Au cours de la cérémonie du 23 avril, le 4e escadron a quant à lui été "mis en sommeil".

 

Le 23 avril également, la Saint-Georges a été marquée par le départ d’un escadron du régiment pour le camp de Dravsko, en Pologne. 15 chars Leclerc ont ainsi quitté la France pour 7 semaines d’entraînement interallié.

Repost 0
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 07:50
Entraînement d’un SGTIA blindé en Pologne


16/04/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Entre le 20 et le 28 avril 2015, un sous-groupement tactique interarmes blindé (SGTIA) composé de 15 chars Leclerc, 4 véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI), 3 véhicules de l’avant blindé (VAB) et d’un engin blindé du génie (EBG), quittera la France pour rejoindre la Pologne où il participera durant près de deux mois à des entraînements avec les forces polonaises et alliées.

 

Essentiellement armé par le 12ème régiment de cuirassier d’Orléans, ce détachement de 300 militaires est également composé d’une section d’infanterie du 16ème bataillon de chasseurs (16èmeBC) de Bitche et d’une section du 13ème régiment du génie (13èmeRG) de Valdahon. Tous rejoindront le camp d’entraînement de Drawsko Pomorskie, en Pologne, à compter du 20 avril pour 7 semaines d’entraînements bilatéraux et multilatéraux.

S’inscrivant dans un contexte très contraint pour les armées françaises dont les effectifs sont largement mobilisés en opérations extérieures et intérieures, cette période d’entraînement interallié concilie la réponse à un besoin réel et permanent de nos armées, et l’expression de la solidarité de la France vis-à-vis de ses alliés dans le cadre de la crise ukrainienne. Elle est effectuée en Pologne, sur son invitation, au titre la coopération militaire bilatérale franco-polonaise.

Elle permettra ainsi de renforcer l’interopérabilité de nos composantes blindées, plus particulièrement à l’occasion de l’exercice Puma 15 qui se tiendra du 11 au 29 mai sur le camp de Drawsko. Par ailleurs, en déployant l’un des plus modernes et des plus performants de ses équipements au plus proche de ses alliées d’Europe Centrale et du Nord, la France contribue aux mesures d’assurance mises en œuvre par l’OTAN, dans la continuité du détachement aérien déployé sur la base polonaise de Malbork du 24 avril au 1erseptembre 2014, et alors que les bâtiments de la Marine opèrent régulièrement dans les régions baltique et orientale.

 

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 20:55
photo 12e RC - Armée de Terre

photo 12e RC - Armée de Terre

 

24.03.2015 par 12e Régiment de Cuirassiers

 

3 pelotons de chars du 4e escadron ont passé 4 semaines à la préparation et l’exécution de leur premier tir de niveau peloton, entre les camps de Canjuers et de Suippes. Ils ont d’ailleurs inauguré le parcours « Symphonie » à Suippes, nouvellement ouvert aux pelotons Leclerc.

 

Durant deux jours et deux nuits, les « éléphants blancs » ont exécuté une série de tirs sur chars Leclerc et sur VBL (véhicules blindés légers) pour les escouades, dans des conditions climatiques très rudes ! Les chutes de neige et le verglas n’ont pas pour autant entamé l’entrain des équipages, puisque ces derniers sont tous revenus classés opérationnels, avec 2 pelotons classés niveau 4 et un peloton classé niveau 5 !

 

Reportage photos

Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 06:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

17/02/2015 Armée de Terre

 

Déployées dans le cadre de l’opération SENTINELLE, à Rouen, deux patrouilles du 12e régiment de cuirassiers ont appuyé les forces de l’ordre dans l’arrestation de 4 individus qui avaient commis un vol à main armée, le 09 février 2015.

 

19h10, un message tombe à la radio (ACROPOL) : « braquage à main armée d'un bar tabac par 4 individus qui ont pris la fuite en scooter ». Deux patrouilles véhiculées du 12e RC, qui sillonnent au même moment l’agglomération de Rouen, repèrent deux suspects sur un scooter correspondant à la description.

 

Au côté de la police qui les rejoint aussitôt, les cuirassiers sécurisent alors les lieux et mettent en place un cordon de sécurité, tandis que la police procède à l’arrestation des suspects.

Repost 0
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 13:50
 Médaille belge

 

20/01/2015 ASP Bourceret - Armée de Terre

 

Les 13 et 14 janvier, le lieutenant-général Buchsenschmidt, commandant l'Eurocorps à Strasbourg, s’est rendu à Olivet afin de décerner la médaille militaire belge au colonel Remanjon.

 

Les 13 et 14 janvier, le lieutenant-général Buchsenschmidt, commandant l'Eurocorps à Strasbourg, s’est rendu à Olivet afin de décerner la médaille militaire belge au colonel Remanjon, chef de corps du 12e régiment de cuirassiers, en récompense de son investissement dans son poste précédent de directeur de cabinet. Le corps européen est un quartier général de pointe en Europe. Dans cet état-major certifié OTAN travaillent, main dans la main, plusieurs nations européennes : l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg et prochainement la Pologne. Tous les deux ans, un général de corps d'armée d'une des nations cadres en prend le commandement.
Le lieutenant-général a profité de cette occasion pour visiter le régiment et s’essayer au simulateur d’instruction technique du tir aux armes légères (SITTAL) ainsi qu’au simulateur de char, avant de prendre place à bord d’un véritable char Leclerc pour une manœuvre sur terrain d’entraînement.


(Pour plus d’informations sur l’Eurocorps : http://www.eurocorps.org/).

Repost 0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 08:57
Vincent MOSCATO, parrain du 12e Cuirs !

 

21.11.2014 by 12e Régiment de Cuirassiers

 

Le vendredi 21 novembre 2014, Vincent MOSCATO, ancien joueur de Rugby professionnel et aujourd’hui animateur radio et comédien, est devenu le parrain officiel du 12e régiment de cuirassiers pour une durée d’un an.

 

Vincent s’est déplacé au régiment avec son épouse, afin de rencontrer les cuirassiers et signer une convention de parrainage avec le chef de corps du régiment.

Afin de lui transmettre les traditions et les valeurs des cuirassiers qui servent sur blindés, les militaires ont invité Vincent MOSCATO à piloter le célèbre char Leclerc sur simulateur.

Paré d’une combi de « CharMan » avec les attributs du 12e RC, notre cuirassier d’honneur a pris ensuite place dans un véritable char Leclerc pour une petite manœuvre dans la Grémuse.

Un grand moment d’émotion et une immense fierté pour tous les cuirassiers qui aujourd’hui, ont à leur côté un parrain qui incarne la gentillesse et la sympathie, et qui partage nos mêmes valeurs : Respect, Courage, Dépassement de soi et Esprit d’équipe.

 

Reportage photographique

Vincent MOSCATO, parrain du 12e Cuirs !
Repost 0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 07:45
Serval : point de situation du mercredi 28 mai

 

28/05/2014 Sources : EMA

 

Au cours de ces derniers jours, les opérations aériennes se sont poursuivies avec environ 65 sorties, dont une quarantaine dédiées aux missions de transport. Une dizaine de sorties ont été réalisées par les avions de chasse et une quinzaine de sorties ont été dédiées aux missions de renseignement et de ravitaillement.

 

A Kidal, la journée du 21 mai a été marquée par des combats entre des unités des forces armées maliennes (FAMa) et les groupes armés touaregs.

 

Pour les forces françaises, ces évènements ont conduit au report de la bascule du PC de Serval vers N’Djamena. Par ailleurs, afin de faciliter les actions de relève de la force Serval qui étaient en cours, un détachement de la force Licorne en provenance d’Abidjan a été déployé au Mali.

 

La relève entre les mandats Serval 3 et Serval 4 s’est effectuée conformément à la planification le 26 mai. Le GT-Vercors, armé par la 27e Brigade d’Infanterie de Montagne, a cédé la place à Gao au nouveau GT-DIO, armé principalement par la 2e Brigade Blindée.

 

Le GT-DIO tire son nom du Général Louis Dio qui a été le 1er chef de corps du Régiment de marche du Tchad, créé en 1943. Il était présent sur les rangs lors du serment de Koufra prononcé par le Maréchal Leclerc.

 

Le 7e BCA et le 4e RCH, qui armaient les compagnies de combat du GT Vercors, ont été respectivement relevées par le RMT et le 12e RC.

 

Les cinq DLAO ont eux aussi effectué leur relève sur leur site respectif : à Tessalit, le DLAO 1 armé par la 27e BIM a été relevé par le 40e RA, et le DLAO 5 armé par le CPA a été relevé par le CPA 30 et des renforts ; à Kidal, le DLAO 2 armé par GCM de la 27e BIM a été relevé par le 1er RI ; à Ansongo le DLAO 3 armé par la 27e BIM a été relevé par le 1er REC ; enfin à Tombouctou le DLAO 4 armé par le 1er RA et le 4e RD a été relevé par le 16e BC.

 

Les éléments d’appui ont également été relevés. Le 2e REG a ainsi cédé sa place au 13e RG.

 

Environ 1600 militaires français sont actuellement présents sur le sol malien et poursuivent la mission de lutte contre les groupes armés terroristes, tout en appuyant la montée en puissance des forces de la MINUSMA et des FAMA.

Serval : point de situation du mercredi 28 maiServal : point de situation du mercredi 28 maiServal : point de situation du mercredi 28 mai
Serval : point de situation du mercredi 28 mai
Repost 0
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 07:55
Changer, pour repousser les limites

12e RC Crédits : ADJ Fabien Marmillod

 

07/05/2014  J.SEVERIN - Armée de Terre

 

Le 2e escadron de combat blindé du 12e régiment de cuirassiers, a effectué un stage à Autrans, au cœur du Massif du Vercors, du 7 au 18 avril 2014.

 

Dans un environnement inhabituel, les cavaliers ont suivi un entraînement physique différent, découvert de nouvelles techniques et repoussé leurs limites pour venir à bout des épreuves. Tels étaient les objectifs du stage.

Repost 0
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 13:45
crédit photo EMA

crédit photo EMA

 

06.05.2014 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord – Défense Globale

 

Des éléments du GTIA Dragon de la force Sangaris, progressant sur la RN1, l'axe majeur entre le Cameroun et Bangui, ont été accrochés lundi 5 mai par une colonne adverse à hauteur de la localité de Boguila à 450 km au nord-ouest de la capitale (photo de l'accrochage, ministère de la Défense). Pas de blessé du côté français qui a dû riposter sévèrement, au missile MILAN et au mortier de 81 mm, pour disperser cette bande d'une quarantaine d'hommes lourdement armée qu'on soupçonne de perpétrer des exactions et des pillages depuis une dizaine de jours dans la région.

 

Le GTIA (groupement tactique interarmes) Dragon est installé à Bossangoa au nord-ouest de la Centrafrique depuis quelques semaines, remplaçant les troupes tchadiennes de la MISCA parties le 10 avril. C'est un axe stratégique, la RN1, Main Supply Road, la route principale d'approvisionnement entre le Cameroun et Bangui tout au sud de la Centrafrique.

 

La patrouille du GTIA Dragon, armé à Bossangoa par le RMT (régiment de marche du Tchad) de Meyenheim (deux sections d'infanterie) et le 12e RC (cuirassiers) d'Olivet (l'état-major tactique et un peloton blindé), tentait de prendre contact avec un détachement camerounais de la MISCA, en position à Paoua au nord de la Centrafrique, quand un renseignement fit état de la progression rapide d'une colonne d'une quarantaine d'adversaires, composée de pick-up et de motos. Le détachement Sangaris se déploya pour protéger le village et barrer la route à cette bande " lourdement armée, avec de l'armement de combat, pas ancestral ", souligne le colonel Gilles Jaron, porte-parole de l'état-major des armées.

 

" Nos adversaires ont immédiatement engagé le combat, visiblement décidés à s'emparer de la position ", constate le colonel Jaron. Le contact, établi après 16 h, dura pendant trois heures jusqu'à la nuit. Les soldats de Sangaris ont fait usage de missiles MILAN et Eryx (antichars) et de mortiers de 81 mm. Une patrouille d'avions de chasse, venant de N'Djamena, a apporté son concours. Saluons au passage le travail du photographe et militaire anonyme.

 

Les combats ont cessé avec la nuit. Les adversaires en profitant pour s'enfuir de la zone. Pas de bilan précis officiel pour l'heure. " On pense avoir détruit une partie de la colonne adverse ", commente-t-on. Détruire signifiant à la fois : tuer, blesser ou anéantir des véhicules.

 

Ce " TIC " (troops in contact) est assez notable. Depuis décembre, Sangaris a plutôt eu affaire, dans Bangui et ailleurs à des contacts sporadiques, voire individuels. Là, il s'agissait d'une quarantaine d'hommes entrant résolument dans une logique de combat. Une affaire sérieuse à surveiller de près.

 

Une manœuvre interne à la force (pas de détails opérationnels donc) a actuellement lieu pour sécuriser la zone et rétablir la sécurité. L'hôpital de Boguila avait été ainsi attaqué le 26 avril par d'anciens de la Séléka. Seize personnes avaient été tuées, dont trois membres de l'ONG Médecins sans frontières qui s'est retirée de la RCA depuis.

Repost 0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 12:45
Tchad : transfert d’autorité du groupement Terre et du détachement de Faya-Largeau

 

21/02/2014 Sources : EMA

 

Les 14 et 15 février 2014, se sont déroulés la passation de commandement du groupement terre de l’opération Epervier à N’Djamena et le transfert d’autorité du commandement du détachement stationné à Faya-Largeau.

 

Le 14 février, à N’Djamena, le colonel Damien Wallaert, chef de corps du 12erégiment de Cuirassiers d’Olivet a pris le commandement du groupement Terre de la force Epervier. Il succède au lieutenant-colonel Guillaume Ponchin, chef de corps du 126e régiment d’infanterie de Brive la Gaillarde. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du colonel Paul Peugnet, commandant de la force Epervier (COMANFOR Epervier), en présence de l’attaché de défense, le colonel Michel de Mesmay.

 

Le groupement Terre est composé d’un escadron blindé armé par le 1er escadron du 12ème Régiment de Cuirassiers, une compagnie d’infanterie du Régiment de Marche du Tchad de Mayenheim en poste à N’Djaména, et une unité élémentaire de protection terrestre à capacité mortier armée par le 40ème Régiment d’Artillerie de Suippes, positionnée à Abéché. En parallèle, une quinzaine de militaires travaillent au profit de la base de soutien (BSVIA).

 

Le groupement Terre arme plus d’un tiers de l’effectif du dispositif Epervier. Avec le groupement Air et la base de soutien à vocation interarmées (BSVIA), il assure deux missions permanentes : conformément à l’accord de coopération technique signé entre la France et le Tchad, il apporte un soutien logistique (ravitaillement, carburant, transport, formation) ainsi qu’un appui renseignement aux forces armées et de sécurité (FADS) tchadiennes et, par ailleurs, il assure la protection des intérêts français (tout particulièrement la sécurité des ressortissants français résidant au Tchad), et

 

Le 15 février à Faya-Largeau, le commandant Maufroid a pris le commandement du détachement, succédant ainsi au commandant Argans. La cérémonie, présidée par le colonel Colinet, adjoint soutien interarmées (ASIA) de la Force Epervier s’est déroulée en présence de nombreuses autorités civiles et militaires tchadiennes et françaises. Le commandant du détachement (COMDET) exerce le commandement tactique sur le personnel et les matériels positionnés à Faya Largeau et les renforts éventuels mis en place. Il est également le représentant du COMANFOR auprès des autorités locales de Faya Largeau.

Tchad : transfert d’autorité du groupement Terre et du détachement de Faya-Largeau
Repost 0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 18:50
Kosovo : patrouille conjointe avec l’armée Serbe

 

03/02/2014 Sources : EMA

 

Le 29 janvier 2014, l’Escadron d’Eclairage et d’Investigation du 12e régiment de cuirassiers a effectué une patrouille conjointe avec l’armée serbe.

 

Deux « sync-patrols » ont été organisées depuis la présence du mandat 43 de l’opération Trident au Kosovo. Aux côtés de l’armée serbe, les militaires patrouillent le long de la ligne administrative (ABL : administrative borderline) séparant le Kosovo et la Serbie et se déploient sur des points d’observation.

 

La patrouille réalisée le 29 janvier était en outre la dernière du mandat 43. Partis en VBL et en P4 de Camp Cabra (au nord du Kosovo), l’EEI a poursuivi sa patrouille à pieds dans des chemins de montage. Aucun incident n’a été signalé, l’observation tactique n’a pas révélé de tension particulière entre Serbes et Kosovars.

 

Dans le cadre de son mandat de la KFOR, le contingent français participe au maintien d’un environnement sûr et sécurisé au profit de l’ensemble de la population du Kosovo, en coopération avec la Mission des Nations unies au Kosovo (MINUK) et la mission de l’Union européenne (EULEX). Environ 320 militaires français sont engagés dans l’opération TRIDENT, nom de la participation française à la KFOR, avec une unité de manœuvre (l’EEI) et un élément de soutien national (ESN).

Kosovo : patrouille conjointe avec l’armée Serbe
Repost 0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 12:50
Kosovo : déploiement de l’EEI sur Camp Cabra, au Nord du Kosovo

 

10/01/2014 Sources : EMA

 

Le 7 janvier 2014, l’escadron d’éclairage et d’investigation (EEI) français engagé au sein de la KFOR au Kosovo s’est déployé à Camp Cabra pour relever le contingent marocain.

 

L’EEI, armé par le 12e RC d’Olivet, est déployé à Camp Cabra jusqu’au 2 février. A partir de ce camp, les militaires français conduiront des patrouilles de reconnaissance ou de surveillance du trafic routier à la frontière entre le Kosovo et la Serbie. Ils arment par ailleurs une QRF (Quick Reaction Force) au profit de la KFOR.

 

L’EEI, dans le cadre de son mandat de la KFOR, participe au maintien d’un environnement sûr et sécurisé au profit de l’ensemble de la population du Kosovo, en coopération avec la Mission des Nations unies au Kosovo (MINUK) et la mission de l’Union européenne (EULEX). Environ 320 militaires français sont engagés dans l’opération TRIDENT, nom de la participation française à la KFOR, avec une unité de manœuvre (l’EEI) et un élément de soutien national (ESN).

Kosovo : déploiement de l’EEI sur Camp Cabra, au Nord du KosovoKosovo : déploiement de l’EEI sur Camp Cabra, au Nord du Kosovo
Kosovo : déploiement de l’EEI sur Camp Cabra, au Nord du Kosovo
Repost 0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 19:55
S’aguerrir pour mieux combattre

Une section du régiment de marche du Tchad durant le parcours d'aguerrissement au 12e Régiment de cuirassiers à Olivet pour la MCP Tchad. Crédit : JB.Tabone/SIRPATerre

 

23/12/2013 Armée de Terre

 

Sous le signe du 12, du 9 au 13 décembre 2013, le 12é régiment de cuirassiers (12e RC)  a organisé un rallye aguerrissement. 12 sections, 12 ateliers, 12 heures d’épreuves non-stop, pour la mise en condition de 350 soldats avant leur projection au Tchad.

 

Force, rusticité, dépassement de soi, gestion du stress, savoir-faire du combat, du secourisme et de la lutte contre-IED, constituaient les objectifs de ce stage intensif. Des épreuves qui ont favorisé le renforcement de la cohésion, l’aguerrissement du groupement Epervier, le travail en commun. Un exercice qui permet aussi de commander et de gérer ses hommes en situation de stress et de fatigue. Une mise en condition indispensable pour être opérationnels en février 2014, sur le terrain.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories