Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 16:30
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

03/07/2015 Sources : État-major des armées  

 

Monsieur Straumann, président du conseil départemental, accompagné de madame Klinkert, vice-présidente, se sont rendus du 14 au 16 juin 2015 sur les terres libanaises pour rendre visite aux Diables Rouges du 152e Régiment d’Infanterie de Colmar. Ils répondaient à l’invitation du chef de corps, le colonel Hasard, commandant la Force Commander Reserve (FCR), qui les a accueillis durant ces trois jours dans l’enceinte du camp de 9.1.

 

Monsieur Straumann, qui était déjà venu rendre visite aux militaires colmariens en 2010, s’est rapidement immergé dans le quotidien des militaires français en parcourant avec madame Klinkert la Blue Line séparant le Liban d’Israël. « C’est un moment important pour un élu de soutenir le régiment de sa circonscription » a-t-il expliqué lors d’un repas avec les Diables Rouges. Le geste fut apprécié de tous, la visite des élus du Haut-Rhin apportant un bol d’ « air alsacien » aux soldats du 15.2. En se coiffant du béret bleu, les élus ont pu ensuite découvrir le VBCI (Véhicule Blindé de Combat d’Infanterie), viser avec le missile Mistral et croiser le Cobra de la Batterie.

 

Ces deux personnalités seraient volontiers restées quelques jours supplémentaires, car il est vrai que trois jours ne peuvent suffire pour comprendre et appréhender toute la complexité de la mission des soldats du contingent français. Après avoir visité les ruines de la ville de Tyr et rencontré le maire, les élus sont repartis en Alsace, déterminés à faire parler du travail fourni par la FCR et plus particulièrement par les Diable Rouges.

 

Présente depuis 1978 au Liban, la France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL, avec près de 900 soldats déployés en permanence. La grande majorité d’entre eux arme la FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l’ensemble de la zone d’action de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701. Le volet naval de cette mission comporte en permanence plusieurs frégates déployées en force constituée (la Task Force 448). Leur mission : surveiller les approches maritimes du Liban, et empêcher l’introduction d’armes par la mer.

photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Partager cet article
Repost0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 11:55
photo GMP

photo GMP

 

05/06/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 3 juin, le général d’armée aérienne Gratien Maire, major général des armées (MGA), s’est rendu à Paris sur deux sites de l’opération Sentinelle : un groupe scolaire dans le 13e arrondissement, ainsi que le fort du Kremlin-Bicêtre lieu de stationnement d’un état-major et d’unités élémentaires.

 

Ce déplacement avait pour but d’aller à la rencontre des unités engagées, des hommes et des femmes sur le terrain, de constater les conditions d’exécution de  leur mission et de s’assurer plus particulièrement des progrès réalisés dans l’ensemble des domaines du soutien.

 

Dès l’annonce du déploiement dans la durée des 7 000 hommes de l’opération SENTINELLE, un effort de long terme sur soutien a été engagé, avec une priorité marquée sur les conditions de vie des militaires déployés. Il s’agit concrètement de consolider ce qui, dans les premiers mois de l’opération, a reposé sur une logique d’urgence.

 

Au cours de ses échanges avec les soldats et les cadres du 152e régiment d’infanterie (Colmar) et du 68e régiment d’artillerie d’Afrique (La Valbonne), le MGA a pu mesurer le professionnalisme et la détermination avec laquelle ces unités remplissent leur mission. Il a pu également mesurer, sur le terrain, les effets des premières réalisations et apprécier les mesures restant à mettre en œuvre, qui s’inscrivent dans une action générale de long terme mobilisant l’ensemble des acteurs du soutien.

photo GMPphoto GMP
photo GMP

photo GMP

Partager cet article
Repost0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 12:30
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

24/03/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 21 mars 2015, a eu lieu la cérémonie de transfert d’autorité de la Force Commander Reserve (FCR) à Deyr Kifa, au sud du Liban. Le colonel Hasard, chef de corps du 152e régiment d’infanterie, succède ainsi au colonel Aumonnier, à la tête de la FCR.

 

Au cours du mandat qui s’achève, le contingent français a conduit des activités opérationnelles à un rythme soutenu afin de favoriser la continuité du maintien de la paix. Il a également participé aux entraînements conjoints avec près de 295 militaires des forces armées libanaises (FAL), au cours d’une dizaine de stages communs.

 

Le mandat Daman XXIII, principalement armé par les Diables Rouges du 15.2, la 7e brigade blindée des Centaures et la 1ère brigade logistique, prend en compte depuis quelques jours sa mission et ses repères dans la zone FINUL. Les militaires français de l’opération Daman agissent particulièrement au sein de la FCR, qui confère au commandant de la FINUL, le Force Commander, une capacité de dissuasion et de réaction.

 

Présente depuis 1978 au Liban, la France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL, avec près de 900 soldats déployés en permanence. La grande majorité d’entre eux arme le FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l’ensemble de la zone d’action de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701. Le volet naval de cette mission comporte en permanence plusieurs frégates déployées en force constituée (la Task Force 448). Leur mission : surveiller les approches maritimes du Liban, et empêcher l’introduction d’armes par la mer.

photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Partager cet article
Repost0
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 21:30
Liban : instruction conjointe au combat en zone urbaine

 

06/02/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Du 26 au 30 janvier 2015, la Force Commander Reserve(FCR), a conduit au Liban une semaine d’interactions centrées sur le combat en zone urbaine, entre les fantassins de la 5ebrigade des forces armées libanaises et la compagnie VBCI armée par le 152e régiment d’infanterie.

 

L’objectif de cette formation commune était l’apprentissage théorique et pratique des actes élémentaires et des techniques de combat en zone urbaine. La semaine a débuté par une présentation et mise en pratique des matériels : utiliser son arme, se déplacer et se poster. Une fois le travail individuel acquis, les 30 stagiaires se sont entrainés au travail en trinôme sur un site désaffecté de l’ONU, au sud du Liban.

 

Ces interactions ont été l’occasion de renforcer l’interopérabilité et la complémentarité opérationnelle des matériels et des hommes. Ainsi, un groupe génie et une équipe cynotechnique sont intervenus conjointement pour investir une pièce et éclairer la progression des soldats français et libanais. Ces derniers bénéficiaient également d’un appui blindé (un M113 et un VBCI).

 

La semaine s’est achevée par une séance de tir et un exercice de synthèse. Elle a été conclue par une remise de diplômes.

 

Dans le cadre de notre coopération bilatérale avec les forces armées libanaises (FAL), le combat en zone urbaine constitue un domaine opérationnel privilégié depuis 2012. Cette coopération est notamment mise en œuvre et exercée par les forces françaises déployées au sein de la FINUL.

 

Avec 800 hommes, la France est l’un des principaux contributeurs à la FINUL. Les militaires français au Liban sont déployés dans le cadre de l’opération DAMAN, nom de participation française à la FINUL : ils arment principalement la FCR de la FINUL, qui constitue une réserve d’intervention opérationnelle. Dans le cadre de la résolution 1701, la FCR participe à l’entraînement et à la montée en puissance des Forces armées libanaises, par le biais d’exercices, de patrouilles, de formations et d’entraînements conjoints réguliers.

Liban : instruction conjointe au combat en zone urbaineLiban : instruction conjointe au combat en zone urbaine
Liban : instruction conjointe au combat en zone urbaine
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 08:45
Sécurité de l'aéroport de M'Poko: l'EUFOR passe le témoin à la MINUSCA

 

17.11.2014 par Philippe Chapleau – Lignes de Défense

 

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) a officiellement pris, ce lundi, la relève de la sécurisation de l'aéroport international de Bangui M’Poko.

 

Le transfert de responsabilité entre l'unité d'infanterie de l'EUFOR-RCA (les Français du 152e RI puis du 126e RI puis les Georgiens du 22e bataillon d'infanterie) et les casques bleus gabonais de la MINUSCA s'est étalé sur plusieurs semaines durant lesquelles les deux forces ont mené des opérations conjointes pour maintenir un engagement sécuritaire identique au bénéfice des opérations aériennes et de la population.

 

Sécurité de l'aéroport de M'Poko: l'EUFOR passe le témoin à la MINUSCA

Pour la mission européenne, qui continuera à fournir son soutien aux Casques Bleus déployés sur M’Poko, la cérémonie de passage de consignes constitue l’une des réalisations de sa fonction de "pont" vers la MINUSCA, dans le cadre de la transition progressive entre les deux forces qui devra s'achever en mars 2015.

 

La sécurisation de l'aéroport et ses environs demeure la priorité des deux forces internationales. La MINUSCA devra garantir le même niveau de sécurité dans la zone aéroportuaire qui constitue une pièce charnière du développement économique, et le seul point d'accès international du pays.

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 17:45
photo DNA.fr

photo DNA.fr

 

07/11/2014 DNA.fr

 

Le Général Sainte-Claire Deville, commandant les forces terrestres, a présidé ce matin la cérémonie de retour de Centrafrique de quelque 160 Diables rouges qui ont participé, durant six mois (d’avril à septembre), à la mission Eufor-RCA. Sept d'entre eux ont été décorés.

 

Lire l’article

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 07:30
Liban : Transfert d’autorité de la « Force Commander Reserve »

 

22/09/2014 Sources : Etat-major des armées

 

Le 19 septembre 2014 a eu lieu au camp de Deyr Kifa au Liban, la cérémonie de transfert d’autorité de la Force Commander Reserve (FCR) entre le colonel Emmanuel Charpy et le colonel Benoît Aumonnier.

 

Durant leur mandat, les 850 militaires de DamanXXI ont effectué près de 600 patrouilles avec les forces armées libanaises (FAL) dans la zone de responsabilité de la FINUL. Ces activités opérationnelles ont en particulier été intensifiées pour lutter contre les tirs de roquette à partir de la zone d’opération. Dans l’esprit de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations-Unies (CSNU), le contingent français a également participé aux entraînements conjoints avec près de 400 militaires libanais au cours d’une vingtaine de stages communs, et à une dizaine d’exercices avec les autres bataillons de la FINUL, dont l’exercice Steel Storm à Naqoura en août dernier.

 

Dans le cadre des actions de coopérations civilo-militaires, la force a réalisé une quinzaine de projets auprès des municipalités du Sud Liban (mise en place de groupe électrogène, purificateur d’eau, dons de médicaments…). Enfin, dans la perspective de promotion de la francophonie au Sud-Liban, des cours de français ont été dispensés auprès des enfants de sept village, mais aussi auprès des militaires libanais.

 

D’ici à quelques jours, la FCR sera armée par 850 militaires majoritairement issus de la 11e brigade parachutiste et du 152e régiment d’infanterie. La relève nombre pour nombre des militaires de l’opération Daman XXI initiée le 19 septembre, se terminera le 25 septembre 2014.

 

La France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL. Les militaires français de l’opération Daman agissent particulièrement au sein de la FCR qui confère au force commander une capacité de dissuasion et de réaction. Robuste, souple et réactive, la FCR constitue une véritable force décisive au service de la paix au Sud Liban.

Liban : Transfert d’autorité de la « Force Commander Reserve »
Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 11:55
Cérémonie franco-allemande au Hartmannswillerkopf

Les présidents français et allemand lors de la cérémonie franco-allemande. Crédits : Présidence de la République

 

04/08/2014 O. Delplace - Actu Terre

 

Le 3 août 2014, une cérémonie de commémoration de la première guerre mondiale s’est déroulée sur le site du Hartmannswillerkopf, en Alsace, en présence des présidents des Républiques française et allemande, MM François Hollande et Joachim Gauck.

 

Deux détachements du 152e régiment d’infanterie et de la brigade franco-allemande ont participé à cette manifestation symbolique de l’amitié entre nos deux nations, sur le sommet baptisé « le Vieil-Armand » par les Français,  qui fut l’objet d’une des batailles les plus âpres de la Grande Guerre et où périrent 60 000 soldats des deux camps.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 10:45
EUFOR RCA : une compagnie du 152e RI arme la force de l’UE

 

30/04/2014 Sources : EMA

 

Le 30 avril, la France a engagé une compagnie de combat d’infanterie au sein de la mission européenne en République centrafricaine (EUFOR RCA). Cette unité provient du GTIA Savoie de la force Sangaris, comme cela avait été initialement planifié.

 

Les effectifs français au sein de EUFOR RCA sont désormais de 160 hommes. A terme, les armées françaises contribueront à cette mission à hauteur de 450 militaires.

 

Parallèlement, le 30 avril, l’Union européenne a déclaré la capacité opérationnelle initiale de l’EUFOR RCA.

 

Le 1er avril, l’Union Européenne a annoncé le lancement de la mission EUFOR RCA, dont la France est nation cadre. Elle est commandée par le général de division Philippe Pontiès.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 10:45
EUFOR RCA: l'ordre de bataille au 8 avril


08.04.2014 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense

Treize pays contribuent à la mise en place de la mission EUFOR-RCA. Pour l'heure, une centaine de personnes sont actuellement en Grèce, à Larissa où se trouve le QG (et le général Pontiès, sauf qu'il est actuellement en RCA); par ailleurs, une quinzaine de cadres seraient déjà à Bangui pour la montée en puissance du HQ local.

 

Le détail des contributions nationales respectives:

 

la France (nation-cadre): avec 450 hommes dont une compagnie du 152e RI et les 50 gendarmes qui sont désormais au complet à Bangui.

 

l'Estonie: une section ("a platoon size unit")

 

la Lituanie: une section

 

l'Espagne: fournira un C-130 Hercules et 60 hommes basés à Libbreville, au Gabon; ce détachement est baptisé Mamba. A Bangui, en vertu d'une décision parlementaire du 20 mars, l'Espagne va déployer 50 soldats du Mando de Operaciones Especiales (l'équivalent du COS) et 25 agents de la Guardia Civil.

 

le Portugal: 27 gendarmes, 47 soldats de l'armée de l'air et un C-130 (voir ici).

 

l'Italie: fournira 40 hommes d'une section du Génie

 

la Finlande: enverra une équipe EOD et une équipe civilo-militaire

 

l'Allemagne: a financé les rotations de deux gros porteurs Antonov pour transporter hommes et matériel

 

le Luxembourg: financera des capacités de transport

 

le Royaume-Uni: fournira des capacités de transport

 

la Suède: assurera le transport des Estoniens via le contrat Salis.

 

la Pologne: enverra des gendarmes

 

la Géorgie: déploiera une compagnie d'infanterie.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 17:55
Les fantassins franchissent la Marne / Crédits : Armée de Terre

Les fantassins franchissent la Marne / Crédits : Armée de Terre

 

 

21/03/2014 J. SEVERIN - Economie et technologie

 

Le 14 mars 2014, le 19e régiment du génie et le 152e régiment d’infanterie ont collaboré lors d’un exercice de franchissement de la Marne.

 

« Nous ne savons pas quelles pourront être nos opérations demain, ni où elles pourront avoir lieu ; donc c’est un savoir-faire qu’il nous faut garder », déclare le lieutenant-colonel Catherine Busch. Sur le terrain, les rivières et les fleuves peuvent être de véritables obstacles dans la progression des troupes.  Dans ce cas, les engins de franchissement de l’avant (EFA), du génie, sont indispensables.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 16:55
Avenir du 152e RI de Colmar : le ministre de la défense ne "voit pas de raisons d'inquiétude"

 

10/10/2013 Par Guillaume Kuster - alsace.france3.fr

 

Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian a passé la majeure partie de la journée au 152e régiment d'infanterie de l'armée de terre à Colmar. Lors de son adresse aux soldats il a voulu rassurer quant à l'avenir de l'implantation.

 

Le ministre n'a pas tardé à évoquer la question lors de son allocution. "Je sais où l'on m'attend" a-t-il anticipé avant d'indiquer aux militaires du 152e RI qu'il ne voyait pas de "raisons d'inquiétude" quant à l'avenir du régiment, dans un contexte tendu de réductions d'effectifs dans l'ensemble de l'armée. En cumulant les effets de la loi de programmation militaire et l'application de mesures l'ayant précédée, le ministère de la défense doit procéder à 33.500 suppressions de postes d'ici à 2019. Il avait d'ailleurs annoncé jeudi dernier la suppression de 90 postes sur la base aérienne alsacienne de Drachenbronn.

 
De possibles aménagements au sein de la Brigade franco-allemande

Interrogé sur les révélations du journal le Figaro, suggérant la dissolution du 110e régiment d'infanterie stationné à Donaueshingen (Bade-Wurtemberg), le ministre de la défense a réaffirmé qu'aucune menace de pesait sur la Brigade franco-allemande mais qu'il n'était pas impossible qu'elle soit soumise à une réorganisation. "Je n'ai pas encore pris de décision, je dois le faire en concertation avec mon homologue allemand".

 

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories