Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 15:50
Posé d’un groupe de commandos parachutistes (GCP) du 1er RCP sur la zone de saut de Woodbridge. Photo J. Bardenet Armée de Terre

Posé d’un groupe de commandos parachutistes (GCP) du 1er RCP sur la zone de saut de Woodbridge. Photo J. Bardenet Armée de Terre

 

12/10/2015 armée de Terre

 

Du 28 septembre au 07 octobre 2015, près de 1 400 soldats de la 11e brigade parachutiste et de la 16th air assault  brigade ont participé à un exercice binational dans le sud-est du Royaume-Uni.

 

L’exercice avait pour but de poursuivre l’entrainement d’une force d’intervention rapide franco-britannique composée de deux bataillons d’infanterie aéroportée et d’éléments d’appui et de soutien. L’état-major est binational, la nation ayant le commandement fournit 70 % des effectifs.

 

Eagle Amarante a rassemblé 1 400 militaires dont 350 soldats français issus des brigades parachutistes, d’aérocombat, logistique et du renseignement. Cet exercice découle du traité de Lancaster House signé en 2010 par la France et la Grande Bretagne. Il vise notamment à renforcer la coopération des deux nations dans le domaine de la Défense.

 

Note RP Defense : Voir reportage photos 1 - photos  2

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 13:55
Objectifs 2015 pour les paras français et britanniques

 

18/12/2014 Armée de Terre

 

Les 1er et 2 décembre, dans la ville anglaise de Colchester, le général Salaün, commandant la 11e brigade parachutiste (11eBP), et son homologue britannique le général Borton, commandant la 16e Air Assault Brigade (16 AAB), ont clôturé le séminaire annuel des deux brigades.

 

À cette occasion, ils ont dressé le bilan et les enseignements de l’année écoulée et surtout signé la feuille de route 2015 de l’Interim Combined Joint ExpeditionaryForce (I-CJEF). Celle-ci permet de fixer les objectifs d’entraînement commun et les axes d’approfondissement en termes d’interopérabilité franco-britannique.

 

Fruit d’une volonté politique commune, cette force est directement déclinée des décisions du traité de Lancaster House. Elle  vise à mettre sur pied, à partir des deux brigades aéroportées aptes à l’intervention d’urgence, une force d’intervention rapide placée sous commandement d’une des deux nations et au sein de laquelle chaque pays fournit un bataillon d’infanterie aéroportée ainsi que des éléments d’appui et de soutien.

 

Pour ce faire, la 11e BP et la 16 X sont binômées et s’entraînent régulièrement ensemble depuis 2013. Cette année, les deux brigades ont participé à plusieurs exercices binationaux en France et en Grande-Bretagne. L’exercice TEARS OF THE SUN 2, en juin 2014, dans les régions de Toulouse-Caylus-La Courtine avait notamment rassemblé 1 800 militaires dont 500 soldats britanniques ainsi que les avions de transport tactique et les hélicoptères de manœuvre associés.

Repost 0
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 13:55
Tears of the Sun 2

 

08.07.2014 Armée de Terre

 

1 800 parachutistes français et britanniques s'étaient donné rendez-vous fin juin dans la région de Toulouse pour participer à l'exercice Tears of the Sun 2 ! Objectif : faire entrer du matériel dans une zone ennemie. Un exercice collaboratif entre la 11e brigade parachutiste et la 16th air assault brigade, qui a permis de renforcer la capacité commune d'intervention par la 3e dimension.

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 15:10
British and French airborne forces train together

 

26.06.2014 by British Army

 

Exercise Tears of the Sun, which took place this week in Toulouse, France, is a key interoperability exercise between 16 Air Assault Brigade and 11e Brigade Parachutiste (11e BP), which is at the forefront of closer military co-operation between Britain and France.

Both brigades are rapid reaction forces, held at high readiness to deploy on operations anywhere in the world. They form the Intermediate Combined Joint Expeditionary Force (I-CJEF) for contingency operations, ranging from disaster relief to war fighting, The concept, brought about in early 2013, has been developed by both the French and the British forces over the last 18 months and this exercise provides an opportunity for both armies to plan and fight, side by side .

Helicopters from Joint Helicopter Command, as well as French aircraft, bolstered the two airborne infantry battlegroups to provide a potent fighting force that was exercised in a number of different scenarios. Tears of the Sun gives both nations’ troops the chance to work through a theoretical joint mission, further understand their similarities and differences and prove that they are able to operate alongside each other.

16 Air Assault Brigade is the British Army’s largest brigade with some 6,200 soldiers, combining the speed and agility of airborne and air assault troops with the potency of Apache attack helicopters.

 

Photos gallery

Follow 16 Air Assault Brigade on Facebook: https://www.facebook.com/16AirAssaultBrigade?fref=photo

Repost 0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 07:50
Eagles Build, exercice franco-britannique (part 2)

 

04/06/2014  J. SEVERIN

 

Eagles Build, centré sur l’appui génie, est l’exercice qui a réuni le 17e régiment du génie parachutiste et la 16 Air Assault Brigade. (Épisode 2/4)

 

Durant quinze jours, les sapeurs parachutistes ont mené, avec leurs homologues britanniques, des missions de reconnaissance d’axes, de sécurisation d’itinéraires ou encore de gestion d’incidents. Un exercice de coopération et d’échanges qui permet de préparer les soldats aux théâtres d’opérations extérieures.

Alors « go, go, go », plongez au cœur de l’action, en quatre épisodes, au côté de nos combattants.

 

Dans l’épisode 2, participez à l’association franco-britannique pour infiltrer et prendre d’assaut une position ennemie.

Repost 0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 07:49
Eagles Build, exercice franco-britannique (part 1)

Eagles Build, exercice franco-britannique / Crédits : 17e RGP

 

04/06/2014 J. SEVERIN – Armée de Terre

 

Durant quinze jours, les sapeurs parachutistes ont mené, avec leurs homologues britanniques, des missions de reconnaissance d’axes, de sécurisation d’itinéraires ou encore de gestion d’incidents. Un exercice de coopération et d’échanges qui permet de préparer les soldats aux théâtres d’opérations extérieures.

 

Alors « go, go, go », plongez au cœur de l’action, en quatre épisodes, au côté de nos combattants. (épisode 1/4)

 

Dans l’épisode 1, découvrez comment est effectuée une reconnaissance d’axes, afin de détecter et de neutraliser d’éventuels engins explosifs.

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 11:50
Joint Warrior tests British Army's ability to react

A paratrooper from 16 Air Assault Brigade takes up a defensive position on arrival at the Kinloss airfield [Picture: Senior Aircraftwoman Tracey Dobson, Crown copyright]

 

8 April 2014 Ministry of Defence

 

The British Army has demonstrated its specialist air manoeuvre capabilities on the biggest military exercise in Europe.

 

An aviation assault to capture the airfield at Kinloss Barracks marked 16 Air Assault Brigade’s arrival on Exercise Joint Warrior.

Troops from the 3rd Battalion The Parachute Regiment battle group landed at Kinloss in Chinook, Merlin and Puma helicopters, protected by Apache attack helicopters, to assault the airfield. Once secured, more troops and heavier equipment were delivered across the day by C-130 Hercules transport aircraft.

Airfield capture is a key skill required for the brigade’s role as the Air Assault Task Force, which is ready to deploy anywhere in the world at short notice to conduct the full range of military operations from non-combatant evacuation to war-fighting.

Paratroopers from 16 Air Assault Brigade
Paratroopers from 16 Air Assault Brigade are inserted into Kinloss airfield by Puma helicopter [Picture: Mark Owens, Crown copyright]

Brigadier Nick Borton, commander of 16 Air Assault Brigade, said:

Joint Warrior provides an excellent opportunity for 16 Air Assault Brigade to work alongside the Royal Navy and RAF in its role as the British Army’s very high-readiness formation for contingency operations.

This is realistic and well-resourced training that reflects the type of operations that the brigade could be called on to do, both in terms of the tactical challenges and their expeditionary nature.

The mission we have achieved in a short space of time, and what we will go on to do across the exercise, is a powerful demonstration of the unique flexibility, reach and agility of airborne and air assault troops.

Paratroopers from 16 Air Assault Brigade
A paratrooper from 16 Air Assault Brigade takes aim as a Danish Air Force C-130 Hercules takes off from Kinloss airfield [Picture: Mark Owens, Crown copyright]

Exercise Joint Warrior involves 13,000 military personnel from 8 countries, more than 30 warships and 25 different types of aircraft. Taking place twice a year, the training aims to test how the Royal Navy, Army, and Royal Air Force work together and with allied forces.

Repost 0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 13:50
Entraînement royal

Un sapeur parachutiste fait une pause après une marche d'exfiltration épuisante d'une dizaine de kilomètres. Il est équipé de l'appareil normal de protection à vision panoramique (ANPVP) et de la tenue nucléaire biologique chimique. Crédits : CCH J.Bardenet/SIRPA Terre

 

 

10/03/2014 Armée de Terre

 

Eagles Build : zoom sur l'exercice franco-britannique. Des images axées sur l’appui génie au profit de la 16 air assault brigade et comportant d'importantes phases de combat de l'infanterie. Les sapeurs parachutistes ont pu travailler leurs fondamentaux dans une ambiance très réaliste et rustique.

 

Album facebook Entraînement royal

Repost 0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 12:50
Les paras ouvrent l’oeil

 

21/02/2014 ASP M. FOUQUET

 

Partage de savoir-faire sur le thème du renseignement : tel était l’objectif de l’exercice EAGLE EYES, qui s’est tenu du 3 au 16 février en Corse.

 

Les légionnaires du 2e régiment étranger de parachutistes (2eREP) ont accueilli leur homologues de la 16 air assault brigade britannique (16 AAB). Durant cet exercice, les paras anglais avaient pour mission de guider, jalonner et renseigner la 4e compagnie du 2e REP, pendant sa progression jusqu’à l’objectif qu’elle était chargée de détruire.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories