Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 12:55
photo CCH Gérald 17e RGP

photo CCH Gérald 17e RGP

 

La semaine dernière, 3 hélicoptères du 5e RHC ont réalisé un exercice avec les soldats du 17e RGP. Sapeurs et commandos parachutistes ont ainsi participé à des opérations héliportées durant 3 jours.

Malgré un rythme intense, notamment dû aux projections dans le cadre de la mission de sécurisation du territoire national (Sentinelle), le 17e RGP continue de travailler les savoir-faire du soldat, du parachutiste et du sapeur.

 

Reportage photos

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 18:55
photo Sébastien Beltran

photo Sébastien Beltran

 

04/10/2015 armée de Terre

 

Cette année, la célébration de la Saint Michel au 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) a revêtu une importance toute particulière pour la communauté du régiment. Ce 29 septembre 2015 a en effet été choisi pour inaugurer la statue en bronze du « Démineur de l’espoir ».

 

Inaugurée par SAR la princesse de Hanovre, marraine du régiment, cette œuvre monumentale devient la pièce maitresse de la place d’armes du régiment. Symbole de l’abnégation du sapeur parachutiste, elle rend hommage aux anciens de ce régiment, qui ont porté secours aux populations, au quatre coins du monde.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 16:55
photo C. Bordères Armée de Terre

photo C. Bordères Armée de Terre

 

15/09/2015 armée de Terre

 

Deux semaines seulement après être intervenus au profit de la ville de Montauban, durement touchée par une tempête, les militaires du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) retournaient à l’entraînement dans le cadre de l’exercice BAC KAN.

 

Tirant son nom d’une localité vietnamienne, théâtre du premier engagement du régiment durant la guerre d’Indochine en 1947, l’exercice BAC KAN a pour objectif de combiner les fonctions complémentaires du soldat, du sapeur et du parachutiste propres aux hommes du 17e RGP.

 

Pour l’occasion, 250 sapeurs parachutistes se sont entraînés au saut et au combat en zone urbaine afin de faire face aux enjeux des conflits actuels, comme l’explique le lieutenant-colonel Yann, chef du bureau opérations et instruction du régiment : « nos engagements en opération extérieure sont extrêmement variés et nécessitent de mettre en œuvre toutes nos compétences ».

 

Un entraînement opérationnel indispensable aux hommes du 17e RGP qui seront bientôt projetés à l’étranger dans le cadre de l’opération BARKHANE.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 12:55
Photo C. Bordères / Armée de Terre

Photo C. Bordères / Armée de Terre


13.09.2015 Armée de Terre

L'exercice BAC KAN 2015 est un exercice aéroporté sur le camp militaire de Caylus, mené par le 17e régiment du génie parachutiste de Montauban. Cet exercice régimentaire de 36 heures permet d'évaluer les différents savoir-faire du soldat, du sapeur et du parachutiste.

 

Reportage photos

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 16:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

04/09/2015 Sources : État-major des armées

 

Suite à la tempête du 31 août, le Préfet du Tarn et Garonne a demandé aux armées d’intervenir au profit de la communauté d’agglomérations de Montauban pour faire face à l’ampleur des dégâts., les sapeurs parachutistes du 17eRGP ont ainsi été engagés par l’état-major de l’officier général de la zone de défense sud-ouest (OGZDS-SO) pour aider le désenclavement de la ville. Ils participent, depuis le 2 septembre, au rétablissement et à la sécurisation des axes routiers et des espaces publics.

 

Lire l’article

photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

Partager cet article
Repost0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 17:55
Journées Portes Ouvertes au 17e RGP ! 13-14 juin 2015


source 17e RGP

JOURNÉES PORTES OUVERTES AU 17e RGP ! Les samedi 13 et dimanche 14 juin 2015, le 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) de Montauban ouvre ses portes au grand public, entre 10h30 et 20h30, au sein de son quartier à Doumerc. Au programme, de nombreux stands, des démonstrations cynotechniques, de combat rapproché ou encore, de sauts en parachute.
Venez nombreux !

Journées Portes Ouvertes au 17e RGP ! 13-14 juin 2015
Partager cet article
Repost0
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 12:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

02/06/2015 Gabriel Boyer - armée de Terre

 

La section de reconnaissance du génie (SRG) du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) est une unité d’élite. Spécialisée dans la reconnaissance en milieu aquatique et subaquatique, la SRG recrute les meilleurs soldats du régiment.

 

Sa force est d’être capable de répondre à un éventail de missions très diversifiées : infiltration à travers les égouts, combat en milieu clos et  recherche et neutralisation d'explosifs, leur domaine de prédilection. «Même en plein désert, les plongeurs sont utiles. Souvent nous avons fouillé des puits et c'est incroyable ce qu’on peut y trouver », déclare Rudy plongeur à la SRG. Il sourit mais son visage est marqué. Ces soldats d’élite connaissent le rôle crucial qu'ils jouent en opération pour la sécurité de leurs camarades.

 

Un métier exceptionnel qui nécessite des qualités telles que le sang-froid, la réflexion et une condition physique irréprochable. Chaque année, des candidats postulent pour cette unité d'élite et seul  30% d’entre eux réussissent les tests d'entrée. Au bout de cette pré-sélection, une formation spécifique de 2 ans les attend.

 

Immersion en images.

Partager cet article
Repost0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 11:55
Des sapeurs parachutistes exemplaires

 

04/04/2015 Camille Pégol - armée de Terre

 

Deux soldats du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) sont intervenus sur un accident après avoir quitté leur service, le vendredi 13 mars.

 

Le caporal Bastien et le sapeur parachutiste Morgan sont intervenus sur la voie rapide, alors qu’ils venaient de terminer leur mission dans le cadre de l’opération Sentinelle. Arrivés sur le lieu de l’accident, les militaires ont garé leurs véhicules en amont pour éviter le sur-accident. Ils sont ensuite allés constater l’état des victimes, dont l’une d’entre elles se plaignait de douleurs au genou. Après les avoir rassurées et faites asseoir dans le véhicule d’un témoin, afin qu’elles se reposent et se réchauffent, les soldats ont appelé les secours. Les sapeurs parachutistes ont alors régulé la circulation, jusqu’à ce que les pompiers et les gendarmes arrivent.

 

Depuis le début de l'opération Sentinelle, les militaires déployés en patrouilles sur le territoire national ont réalisé de nombreuses actions de secours et d’assistance auprès de la population, démontrant leurs qualités militaires et professionnelles.

Partager cet article
Repost0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 14:55
Infiltration sous voile des GCP du 17e RGP

 

03/03/2015 SCH Beltran - Armée de Terre

 

Les GCP du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP), filmés à l’occasion d’un saut d’entraînement, nous commentent l’originalité de l’infiltration sous voile.

 

Les groupements des commandos parachutistes (GCP) sont des petites unités issues des régiments de la 11e brigade parachutiste (11e BP). Elles sont composées de soldats choisis pour leurs qualités physiques et morales et ont la particularité de s’infiltrer en zone hostile à la suite d’un parachutage à haute altitude. Ces soldats ont pour mission d’appuyer la mise à terre et l’engagement de la 11e BP, de renseigner ainsi que de mener des actions ponctuelles dans la profondeur. Ils sont engagés sur tous les théâtres d’opérations et participent à la lutte contre le terrorisme.

Partager cet article
Repost0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 08:30
Liban : coopération déminage entre les sapeurs français et libanais

 

18/02/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 9 au 13 février 2015, la Force Commander Reserve (FCR) a mené une semaine de coopération EOD (Explosive Ordnance Disposal) permettant aux sapeurs français et libanais d’échanger leurs savoir-faire en matière de déminage.

 

Durant une semaine, la menace constituée par un engin explosif associée à celle d’une attaque chimique a été étudiée par les deux groupes EOD. Les sapeurs du régiment de génie de Beyrouth et ceux du 17e Régiment de génie parachutistes ont comparé leurs procédures d’intervention et ont essayé de nouveaux moyens techniques. Revêtus de combinaisons NRBC, armés de moyens de détection français, allemands ou américains, les spécialistes ont mis en œuvre, ensemble, le robot français Caméléon et les divers canons de destruction afin de perfectionner leur capacité à neutraliser un engin explosif improvisé chimique.

 

Cet échange a très largement profité au développement de l’interopérabilité entre les EOD français et libanais ce qui demeure un gage d’efficacité pour d’éventuelles futures interventions communes de ces spécialistes.

 

La France, engagée au Liban depuis 1978 dans le cadre de la FINUL, a notamment pour mission de soutenir les forces armées libanaises (FAL) afin qu’elles prennent en compte la sécurité du Sud Liban. Le partenariat avec les FAL, inscrit dans le dialogue  stratégique FAL – FINUL (entériné par la résolution 2064 d’août 2012 qui renouvelle le mandat de la résolution 1701), est l’axe d’effort de la FCR qui conduit ses missions en étroite coopération avec les FAL.

Liban : coopération déminage entre les sapeurs français et libanaisLiban : coopération déminage entre les sapeurs français et libanais
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 08:30
Liban : la FCR sensibilise les enfants du sud-Liban au danger des mines

 

16/01/2015 Sources : État-major des armées

 

Du 13 au 14 janvier 2015, la Force Commander Reserve (FCR) a mené une campagne de sensibilisation aux dangers des mines et munitions non explosées au profit de certaines écoles du sud-Liban.

 

Les sapeurs du contingent français ont présenté aux enfants libanais les différentes mines auxquelles ils peuvent être confrontés. Ils leur ont ensuite expliqué le comportement à adopter en présence d’objets suspects. Une sensibilisation ludique permettant de bien faire prendre conscience à ces enfants du danger de ces engins auxquels ils peuvent être malheureusement confrontés dans leur pays.

 

Près de 150 élèves ont ainsi bénéficié des conseils avisés des spécialistes mines et explosifs du 17e Régiment de génie parachutiste (équipe EOD/IEDD). Certains enfants ont fait part de leur expérience, précisant qu’ils avaient déjà trouvé des sous-munitions ou avaient un proche blessé suite à l’explosion d’une mine.

 

Cette sensibilisation ne remplace pas le déminage humanitaire mais se révèle très efficace en limitant les risques d’accidents alors que les opérations de déminage ne sont pas achevées.

Forte de près de 900 hommes et femmes, la FCR est directement placée sous les ordres du général Luciano Portolano commandant la FINUL. Elle est l’élément d’intervention d’urgence de la force et est stationnée à Dayr Kifa. Elle est en mesure d’intervenir sur court préavis dans toute la zone d’opération de la FINUL pour faire appliquer la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Réserve d’intervention opérationnelle, elle travaille en collaboration et coordination étroites avec les forces armées libanaises (FAL).

Liban : la FCR sensibilise les enfants du sud-Liban au danger des mines
Liban : la FCR sensibilise les enfants du sud-Liban au danger des mines
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 15:55
Plongée sous oxygène du 17e RGP en baie de Quiberon

 

11 déc. 2014  Armée de Terre

 

Fin novembre, le détachement de reconnaissance du 17e régiment du génie parachutiste de Montauban a effectué un entraînement de plongée sous oxygène

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 08:45
Mise en condition avant projection au Mali

 

04/11/2014 Victor POULAIN - Armée de Terre

 

Dans le cadre de la mise en condition avant projection (MCP) au Mali du groupement tactique désert Ouest (GTD-O) et des détachements de liaison et d’assistance opérationnelle, en janvier 2015, le 1er régiment de chasseurs parachutistes, le 35e régiment d’artillerie parachutiste, le 17e régiment du génie parachutiste, le 1er régiment du train parachutiste, le 1er régiment de chasseurs et le 3e régiment de hussards se sont rendus au camp de Caylus, du 13 au 19 octobre.

 

S’inscrivant en début de MCP, ce camp avait pour objectif de constituer le GTD-O et les DLAO, de poser les bases de leur cohésion, de contrôler la préparation administrative de leur personnel et de dispenser les instructions obligatoires préalables à une projection au Sahel. Ainsi, durant une semaine, l’État-Major et la 4e compagnie de combat du 1er RCP se sont préparés à leur mission de 4 mois, dans le cadre de l’opération BARKHANE.

 

Outre les séances de tir, les marches de nuit et le secourisme au combat, les militaires ont pu découvrir le théâtre sur lequel ils vont être déployés dans quelques mois, grâce à des présentations didactiques. La MCP est une étape déterminante dans la préparation des militaires projetés sur un théâtre aussi sensible que le Mali.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 07:50
Eagles Build, exercice franco-britannique (part 2)

 

04/06/2014  J. SEVERIN

 

Eagles Build, centré sur l’appui génie, est l’exercice qui a réuni le 17e régiment du génie parachutiste et la 16 Air Assault Brigade. (Épisode 2/4)

 

Durant quinze jours, les sapeurs parachutistes ont mené, avec leurs homologues britanniques, des missions de reconnaissance d’axes, de sécurisation d’itinéraires ou encore de gestion d’incidents. Un exercice de coopération et d’échanges qui permet de préparer les soldats aux théâtres d’opérations extérieures.

Alors « go, go, go », plongez au cœur de l’action, en quatre épisodes, au côté de nos combattants.

 

Dans l’épisode 2, participez à l’association franco-britannique pour infiltrer et prendre d’assaut une position ennemie.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 07:49
Eagles Build, exercice franco-britannique (part 1)

Eagles Build, exercice franco-britannique / Crédits : 17e RGP

 

04/06/2014 J. SEVERIN – Armée de Terre

 

Durant quinze jours, les sapeurs parachutistes ont mené, avec leurs homologues britanniques, des missions de reconnaissance d’axes, de sécurisation d’itinéraires ou encore de gestion d’incidents. Un exercice de coopération et d’échanges qui permet de préparer les soldats aux théâtres d’opérations extérieures.

 

Alors « go, go, go », plongez au cœur de l’action, en quatre épisodes, au côté de nos combattants. (épisode 1/4)

 

Dans l’épisode 1, découvrez comment est effectuée une reconnaissance d’axes, afin de détecter et de neutraliser d’éventuels engins explosifs.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 17:55
Mieux lutter contre le terrorisme

Mieux lutter contre le terrorisme / Crédits : Armée de Terre

 

07/04/2014 J. SEVERIN Armée de Terre

 

Une section de la 2e compagnie du 17e régiment du génie parachutiste a participé à un stage de fouille opérationnelle, encadré par le pôle interarmées de traitement du danger des munitions et explosifs.

 

L’objectif de la formation en fouille opérationnelle est d’être capable de récolter toutes les preuves utiles pour lutter contre les réseaux terroristes. Pour cela, elle est organisée en trois stages de niveaux de compétences différents.

 

Au cours du premier, les stagiaires apprennent à détecter, collecter et surtout préserver tout matériel ennemi qui pourrait nuire à la force. Dans le deuxième, les sapeurs apprennent les procédures de fouille complémentaire applicables aux personnes, aux véhicules, aux bâtiments, aux itinéraires et en terrain libre. Enfin, le dernier niveau, relatif à la fouille opérationnelle spécialisée, place les stagiaires dans un environnement hostile ou dans des milieux présentant un risque particulier.

 

Durant deux semaines, les sapeurs parachutistes se sont entraînés afin d’obtenir la qualification liée à la fouille complémentaire. Ils pourront désormais mettre à profit leur nouveau savoir-faire sur les théâtres d’opération extérieure ou sur le territoire national.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 07:55
exercice MONTAUBAN 2014

27 mars 2014 Armée de Terre

 

Du 12 au 17 avril 2014, la 11e brigade parachutiste (11e BP) conduira un exercice en terrain libre baptisé MONTAUBAN 2014, dans le triangle Moissac-Caylus-Montauban (Tarn et Garonne). Cet exercice engagera dans des conditions proches de la réalité, les capacités spécifiques de plusieurs régiments de la brigade. MONTAUBAN 2014 permettra également à l'état-major de la brigade d'évaluer le niveau opérationnel de deux de ses régiments, le 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) de Montauban et le 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (3e RPIMa) de Carcassonne, tout en offrant la possibilité aux nombreuses unités participantes de s'entraîner en interarmes et en interarmées dans un cadre espace-temps particulièrement réaliste et dimensionnant.

Programme de l'exercice

A partir du 7 avril :
- Déploiement sur le site de Toulouse Francazal des matériels et du personnel composant une base d'opérations aéroportées. Mise en place d'un chantier de conditionnement et de transit.
- Mise en place du poste de commandement de la brigade.
- Regroupement de la force en zone d'attente opérationnelle.
- Etude et préparation des ordres tactiques.

Dans la nuit du 12 au 13 avril :
- Aérolargage des commandos parachutistes sur le camp de Caylus.
- Infiltration des commandos parachutistes, recherche et acquisition de renseignements, préparation de l'appui à la mise à terre d'un sous groupement interarmes.
- Mise en place des plongeurs du génie à proximité du point de franchissement de Moissac.

14 avril :
- Début du franchissement offensif du Tarn par l'échelon blindé au sud de Moissac.

15 avril :
- Aérolargage de personnel (en deux vagues d'environs 100 parachutistes chacune) et de matériel (notamment génie) sur la zone de mise à terre de Caylus.
- Posé d'assaut d'avion de transport tactique pour la mise en place de véhicules.
- Reconnaissances dans la région Montbeton.

16 avril au 17 avril :
- Infiltration des unités en direction de Montauban.
- Saisie du Pont Vieux et d'objectifs particuliers dans Montauban (caserne Andreossy et SEITA).
- Héliportage d'unités d'infanterie sur l'aérodrome de Montauban.
- Contrôle de zone dans la ville de Montauban.

Le programme des activités aéroportées peut être modifié en fonction des conditions météorologiques.

PARTICIPANTS
11e brigade parachutiste
Etat-major de la 11e brigade parachutiste de Toulouse-Balma
3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Carcassonne
8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres
1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers
2e régiment étranger de parachutistes de Calvi
1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes
35e régiment d'artillerie parachutiste de Tarbes
17e régiment du génie parachutiste de Montauban
1er régiment du train parachutiste de Toulouse
11e compagnie de commandement et de transmissions de Toulouse
Hors 11e brigade parachutiste :
5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau
13e régiment du génie du Valdahon
31e régiment du génie de Castelsarrasin
2e régiment de dragons de Fontevraud.
132e bataillon cynophile de l'armée de Terre de Suippes
503e régiment du train de Nîmes.
515e régiment du train de Brie.
Régiment médical de la Valbonne.

Armée de l'air avec des équipages d'avions de chasse et de transport tactique du
Béarn.

Au total : 1600 hommes – 6 jours – 1600 km2 – 350 véhicules – 19 hélicoptères - 3 avions

Partager cet article
Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 13:50
Entraînement royal

Un sapeur parachutiste fait une pause après une marche d'exfiltration épuisante d'une dizaine de kilomètres. Il est équipé de l'appareil normal de protection à vision panoramique (ANPVP) et de la tenue nucléaire biologique chimique. Crédits : CCH J.Bardenet/SIRPA Terre

 

 

10/03/2014 Armée de Terre

 

Eagles Build : zoom sur l'exercice franco-britannique. Des images axées sur l’appui génie au profit de la 16 air assault brigade et comportant d'importantes phases de combat de l'infanterie. Les sapeurs parachutistes ont pu travailler leurs fondamentaux dans une ambiance très réaliste et rustique.

 

Album facebook Entraînement royal

Partager cet article
Repost0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 17:55
Rallye sections au 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP)

 

 

03/03/2014 ASP A. LAROCHE - Armée de Terre

 

Du lundi 17 au vendredi 21 février, le 17e régiment du génie parachutiste a organisé un rallye des sections dans la région de Montauban. Cet exercice avait pour objectif d’évaluer et d’éprouver les savoir-faire techniques et tactiques des 8 sections qui ont été déployées.

 

Une marche de nuit de 30 km, en ambiance tactique, et de nombreux ateliers ont permis aux sections de mettre en œuvre leurs compétences : appui génie en zone urbaine, durcissement d’infrastructure, chantier de déminage, ouverture d’itinéraire, franchissement, tir et destruction. Les chefs de sections ont aussi été évalués sur leur connaissance des ressources humaines et des traditions du régiment.

 

À but pédagogique, le rallye a permis aux sections de faire le point sur leurs acquis et d’évaluer leur niveau opérationnel avant l’exercice brigade « Montauban 2014 » qui aura lieu au mois d’avril. Cet exercice servira de contrôle opérationnel au 17e RGP et au 3e régiment parachutiste d’infanterie de marine (3e RPIMa).

Partager cet article
Repost0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 22:45
Sangaris : destruction des munitions saisies

 

11/02/2014 Sources : EMA

 

Le 10 février 2014, la force Sangaris a détruit plus de 750 Kg de munitions saisies lors des actions de désarmement des groupes armés et à l’occasion de la découverte de caches d’armes.

 

Très tôt dans la matinée, les experts en explosif et déminage (MINEX) de la force Sangaris se sont déployés à 10km au Nord de Bangui afin de détruire une partie des munitions saisies lors des différentes missions de désarmement et de fouilles réalisées depuis le début de l’opération Sangaris. Appuyée d’une section armée par le 35e régiment d’artillerie parachutiste (35eRAP) dont la mission était de former une bulle de sécurité autour de la zone de destruction et de prévenir les populations environnantes, les sapeurs du 17erégiment du génie parachutistes (17e RGP) ont pu neutraliser en toute sécurité les 750 kilos de matière active par la technique dite « du fourneau ».

 

Ces munitions (obus de mortier, roquettes, grenades, mines et cartouches d’arme automatique) ont été saisies auprès de groupes armés ne respectant pas les mesures de confiance, trouvées à l’occasion de la découverte de caches d’armes, ou tout simplement de munitions abandonnées après utilisation mais non explosées (UXO). C’est par mesure de sécurité que ces munitions ont été détruites, les conditions antérieures de stockage et de manipulation n’offrant pas les garanties nécessaires pour une conservation dans un dépôt ou pour leur ré-utilisation.

 

Environ 1600 militaires français sont actuellement déployés dans le cadre de l’opération Sangaris, aux côtés des 6000 hommes de la MISCA.

Sangaris : destruction des munitions saisiesSangaris : destruction des munitions saisies
Sangaris : destruction des munitions saisiesSangaris : destruction des munitions saisiesSangaris : destruction des munitions saisies
Sangaris : destruction des munitions saisiesSangaris : destruction des munitions saisies
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 13:45
L’armée de Terre en République Centrafricaine

Evolution du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) sous-groupement tactique interarmes (SGTIA Panthère) vers la maison suspectée d'abriter de l'armement dans le 1er arrondissement de Bangui, le 8 janvier 2014. Photo : M. Denniel/ECPAD

 

27/01/2014 Armée de Terre

 

Suivez les militaires du 21e régiment d'infanterie de marine (21e RIMa), du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) et du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) à Bangui pendant les opérations de fouille et de désarmement. Une mission dont l'objectif majeur est d'éviter une catastrophe humanitaire dans le pays.

 

Reportage photos

L’armée de Terre en République Centrafricaine

Un personnel du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) photographie l'armement récupéré dans la maison d'un général de la Séléka lors d'une fouille dans le 1er arrondissement de Bangui, le 12 janvier 2014. Photo : M. Denniel/ECPAD

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:39
Le « Journal de la Défense » de décembre 2013 en ligne

16/12/2013 Ministère de la Défense

 

Commandos parachutistes, stage de survie, pompiers de Paris… Retrouvez l’intégralité du magazine TV « Journal de la Défense, mission défense » sur votre site internet. Ce journal tout en images inédites propose des reportages en immersion au sein des forces armées.

 

Au programme de ce numéro 86 de décembre 2013 :

  • Le stage Jedburgh à Montauban. Les futurs commandos parachutistes ont participé à la première édition du module « génie ». Durant une semaine, les stagiaires ont été sensibilisés aux dangers des explosifs.
  • Exercice Médichos : soigner en milieu hostile. soigner en milieu hostile.Dans le cadre de leur préparation opérationnelle, médecins, infirmiers et auxiliaires sanitaires militaires suivent un stage de médicalisation en milieu hostile.
  • Stage de survie en temps de paix. Sur la base aérienne de Cazaux, au centre de formation à la survie et au sauvetage, seize pilotes, futurs pilotes et mécaniciens navigants ont commencé leur stage par apprendre les techniques qui pourront un jour leur sauver la vie sur terre ou en mer.
  • Témoignage d’un sapeur pompier de Paris sur les risques de son métier. La préparation opérationnelle est primordiale.

Pour ce numéro, l’équipe s’est rendue en Alsace, à Meyenheim. Elle a rejoint le régiment de marche du Tchad pendant un exercice de terrain de grande envergure. Ce sont 700 militaires et 100 véhicules qui sont déployés pendant 4 jours et 4 nuits sur une quinzaine de communes.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 08:55
Présélection de commandos parachutistes

 

29/11/2013 Armée de Terre

 

Des tests de présélection ont été organisés dans la semaine du 18 au 22 novembre 2013, en vue de la montée en puissance du groupement de commandos parachutistes (GCP) du 17e RGP. 19 candidats se sont présentés, dont 6 du régiment et 13 lieutenants en phase d’apprentissage à l’école du génie d’Angers. L’objectif était de recruter le futur lieutenant-chef d’équipe.

 

Pour armer ses équipes, le 17e RGP recrute parmi les meilleurs sapeurs parachutistes. Triés sur le volet, ils passent une semaine éprouvante de tests de présélection :

- Physiques : 30 km de course en treillis, rangers et sac ; maximum de pompes, abdos, tractions, cordes avec sac et armes, test d’agressivité…

- Intellectuels : manière d’appréhender et d’analyser les choses, motivations, sang-froid en état de fatigue…

- Techniques : connaissances de base du combattant et du sapeur (tests écrits et mise en situation lors d’une mission).

 

Bilan : cette session de novembre aura été particulièrement fructueuse puisque, parmi les candidats, 7 seront intégrés à la nouvelle équipe. Ils devront ensuite suivre une formation d’un an, avant de devenir de véritables commandos parachutistes.

 

Soldats d’élite, les GCP ont pour missions l’appui à la mise à terre et l’aide à l’engagement de la 11e brigade parachutiste (11e BP), le renseignement ainsi que des actions ponctuelles dans la profondeur. Et alors que chaque unité de la brigade a son GCP (sauf le 1er RTP), celui du 17 est le seul à détenir les savoir-faire du génie.

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 21:45
Le 5e RHC se prépare pour l’opération Serval - video

04/10/2013 International

 

Du 23 au 27 septembre 2013, 30 aéronefs et 700 hommes se sont entrainés dans un cadre interarmes avant leur projection vers le Mali.

 

« Pour les pilotes, les mécaniciens, les contrôleurs aériens, les transmetteurs, cet entrainement est particulièrement important parce qu’au Mali nous travaillons d’une façon très intégrée avec toutes les capacités opérationnelles de l’armée de Terre » précise le colonel Richou, chef de corps du 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau. C’est ici la dernière occasion de mettre en pratique et de valider tous les acquis avant le grand départ.

 oct. 2013 Armée de Terre

 

Du 23 au 27 septembre plus de 30 aéronefs et 700 hommes sont déployés dans la région du Béarn. Nom de code de l'exercice, Béarn 2013. Son but la validation avant projection au Mali du 5e régiment d'hélicoptère de combat.


Le 8e régiment parachutiste d'infanterie de marine ainsi que le 17e RGP et le 35e RAP participent aussi à cette manœuvre.


Dans quelques semaines le 5e RHC sera de retour sur le théâtre Malien, dans le cadre de la mission de régionalisation.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 05:55
Inondations dans le sud-ouest : un pont Bailey installé

07/07/2013 Sources : EMA

 

Le 7 juillet 2013, suite aux reconnaissances effectuées dès les premiers jours qui ont suivi les intempéries, une section de sapeurs parachutistes du 17e RGP a terminé l’installation d’un pont Bailey dans les environs de la ville de Cauterets (Hautes-Pyrennées). En coordination avec les autorités civiles de Cauterets, l’équipement et le Centre National des Ponts de Secours (CNPS), les sapeurs parachutistes ont construit un pont de type Bailey à la place d’une précédente passerelle, emportée par les eaux.

 

Arrivés le 4 juillet, les sapeurs du 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) ont participé au déchargement et à la préparation du chantier en étroite collaboration avec un responsable du Centre national des ponts de secours (CNPS). L'assemblage, démarré le vendredi 5 juillet, s’est poursuivi le samedi 6 juillet avec en particulier le passage du pont au dessus du gave de Cauterets. Dans la matinée du dimanche 7 juillet, il ne restait plus que quelques finitions à effectuer : l’ancrage du pont sur la culée et la pose du platelage de bois. Reste à la DDE et au CNPS de raccorder ce pont au réseau routier pour terminer définitivement le chantier.

 

Depuis le 18 juin, sous la houlette de l’Organisation Territoriale Inter-Armées de Défense (OTIAD), les armées ont mis au fil des jours leurs moyens et 150 soldats à disposition des préfets des départements de Haute-Garonne (31) et de Hautes-Pyrénées (65) pour venir en aide aux populations touchées par les inondations qui ont frappé le sud-ouest de la France. Tout d’abord comme mesures d’urgence, puis comme aides à la reconstruction, cet appui des armées s’est matérialisé par plusieurs types d’interventions :

 

Missions d'appui au secours. Les aéronefs des armées ont été utilisés pour effectuer diverses rotations. Des équipes de secours ont été héliportées depuis Saint-Gaudens à bord d’un hélicoptère de type Cougar du 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC) de Pau vers deux villages isolés en vue d’évaluer les travaux d’aide à la population nécessaires. Ces interventions ont été effectuées dans  l'urgence et dans des conditions météorologiques difficiles

 

Missions d’aide matérielle. Déclinées en plusieurs actions, elles se caractérisent principalement par les interventions du 3e régiment du matériel de l’armée de terre (3e RMAT) de Muret pour acheminer des lits par camion dans trois villages isolés, ainsi que par l’aide d’un hélicoptère Caracal de l’escadron d’hélicoptères « Pyrénées » de la base aérienne 120 de Cazaux, qui a héliporté deux groupes électrogènes de 2,5 tonnes chacun dans les villages de Barèges et de Sers. Ces missions ont été effectuées dans des conditions techniques difficiles.

 

Missions d’appui en essence. Elément clef des dispositifs mis en place, le détachement du service des essences des armées (SEA) de Pau a été fortement sollicité. Outre le camion-citerne de carburant pour improviser un plot de ravitaillement carburant à Saint-Gaudens au profit des hélicoptères du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) et de la gendarmerie, il a également mis en place un camion citerne de carburant de 10m3 sur la commune de Pierrefitte-Nespalas pour assurer le soutien de l’aéronef de l’armée de l’air. Enfin, le service des essences devrait être à nouveau mis à disposition pour étudier la mise en place d'un « mini pipeline » qui permettrait le ravitaillement de Cauterets en carburant, solution finalement non mise en oeuvre.

 

Inondations dans le sud-ouest : un pont Bailey installé

Missions d’expertise. Au vu des dégâts occasionnés par les crues destructrices, des études ont été réalisées en plusieurs temps sur le réseau routier accédant aux villages de Barèges et de Cauterets, ce dernier fortement endommagé en trois points. Le 31e régiment du génie (31e RG) de Castelsarrasin a ainsi été mobilisé pour une expertise en relation avec les services du conseil général, de l’équipement et des entreprises civiles, renforcé par le 17e RGP, puis avec le centre national des ponts de secours et enfin, avec la compagnie opérationnelle du génie de l’air de Mont-de-Marsan. L’objectif était de définir les solutions potentielles pour rétablir des itinéraires, trouver des axes de contournement (particulièrement pour Cauterets) et ainsi désenclaver des villages isolés de part et d’autre de la route menant à Barèges. D'autres reconnaissances ont également été effectuées dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Inondations dans le sud-ouest : un pont Bailey installé

Mission de solidarité. Le personnel des armées s’est également spontanément mobilisé pour venir en aide aux populations en détresse. Le détachement du 1er régiment du train parachutiste (1er RTP) de Toulouse et du groupement de soutien de la base de défense de Pau Bayonne Tarbes, présent au centre militaire de Barèges pendant les inondations, s’est immédiatement mis à la disposition du maire pour aider à évacuer et mettre en sécurité les habitants. D'autres actions de solidarité ont également été menées par les militaires du 35e régiment d’artillerie parachutiste (RAP) de Tarbes, ou encore bénévolement par du personnel civil du 3e RMAT.

Inondations dans le sud-ouest : un pont Bailey installé

Mission d'appui au rétablissement d'itinéraire. Un détachement du 17e RGP de Montauban a renforcé le centre national des ponts de secours pour décharger, assembler, positionner et poser un pont Bailey de 15 mètres de long. Le pont aura été livré 3 jours de chantier

La chaîne OTIAD est un acteur majeur dans la coordination des moyens mis en œuvre en collaboration avec les préfectures, les conseils généraux, les services d'équipement ou encore les entreprises mais également les services de secours : état-major interarmées de la zone de défense sud ouest (EMIAZD SO), délégués militaires départementaux (DMD) de la Haute-Garonne, des Hautes-Pyrennées et des Pyrennées-Atlantiques.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories