Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 20:55
photo 1e BL - Armée de Terre

photo 1e BL - Armée de Terre

 

18/11/2015 Armée de Terre

 

48 heures après les attentats du 13 novembre à Paris, l’opération Sentinelle était renforcée de 1 000 hommes et femmes venus de toute la France. Pour coordonner cette montée en puissance, la 1re brigade logistique est entrée en piste très tôt samedi matin…

 

Toutes les 6 semaines, c’est la même mécanique qui se met en marche : les experts du centre de mise en œuvre (CMO) de la 1re brigade logistique travaillent en auto-relève pour assurer l’arrivée d’environ 4 000 soldats en Ile de France et le retour de 4 000 autres vers leur garnison. Un flux de 8000 hommes à envisager sur une période habituelle de 6 jours.

 

Ce week-end, le rythme s’est trouvé accéléré : en 48 heures, ces experts ont dû gérer l’arrivée et le déploiement fluide et rapide de plus de 1000 soldats supplémentaires, venant de 22 entités différentes.

 

Depuis le 8 janvier 2015, le CMO coordonne en effet les mouvements de relèves du dispositif Sentinelle d’Ile de France. Cette petite entité de l’armée de Terre travaille en deux phases :

- en amont : la planification de la relève avec les différents interlocuteurs (le niveau tactique sur zone, mais également les services du commissariat pour les véhicules et la perception de l’équipement sur la zone de transit de Brétigny, etc.) ;

- en temps réel : la conduite de la relève depuis le centre opérationnel de Saint-Germain-en-Laye afin de s’adapter aux impondérables d’un tel engagement.

 

Ce weekend, le CMO a donc été mis en alerte dans la nuit du 13 au 14 novembre pour assurer le déploiement exceptionnel qui lui était confié. Outre ce centre, près de 1000 hommes de la brigade logistique sont actuellement engagés sur l’opération Sentinelle, que ce soit sur les missions de surveillance, d’organisation ou sur des missions d’approvisionnement.

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 08:56
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

02/11/2015 armée de Terre

 

Le 29 octobre 2015, une cérémonie de remise de bleuets a été organisée à Montlhéry à l'initiative du centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM) de la 1re brigade logistique (1re BL). L'occasion de revenir sur les origines de cet insigne né au lendemain de la Première Guerre mondiale.

 

En 1918, le premier conflit mondial laisse derrière lui plus de 20 millions de blessés et d'invalides dont certains, gravement mutilés, ne peuvent plus travailler. Au lendemain de la guerre, toutes les énergies sont mobilisées par la reconstruction qu'elle soit économique, humaine ou matérielle. A l'instar des dispositifs mis en place par l’État naissent des initiatives de solidarité privées ou associatives de toutes sortes. C'est dans ce contexte que le Bleuet de France voit le jour.

 

Aux origines du Bleuet de France, deux femmes de leur temps à l'écoute des souffrances de leurs contemporains : Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt, toutes deux infirmières au sein de l'institution Nationale des Invalides. En 1925, elles créent un atelier pour les pensionnaires de l'institution dans lequel ces derniers confectionnent des fleurs de bleuets en tissu pour reprendre goût à la vie.

 

Cette initiative se développe et prend rapidement une dimension nationale. A l'occasion du 11 novembre 1934, il est décidé de vendre, pour la première fois, les fleurs de bleuets fabriquées par les anciens combattants sur la voie publique parisienne: 128 000 fleurs seront vendues. En 1935, l'Etat décide de la vente officielle du Bleuet chaque 11 novembre, partout en France. La fleur devient le symbole national du Souvenir. En 1991, l'Œuvre est prise en charge par l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

 

Aujourd'hui, la vocation du Bleuet de France perdure et l'Œuvre agit sur de nouveaux fronts en favorisant, aux côtés des actions sociales traditionnelles, la transmission de la mémoire comme véritable vecteur de solidarité entre les générations. C'est dans ce cadre qu'une cérémonie de remise de bleuets aux stagiaires du CFIM de Montlhéry a été organisée par la 1re BL comme l'explique le colonel Prigent, adjoint du commandant: "nous avons tenu à organiser cette cérémonie pour marquer l'action symbolique et collective de dons auxquels ont contribué tous nos jeunes stagiaires du CFIM mais aussi leurs encadrants et les cadres de l'état-major".

 

L'occasion de mettre en avant les 350 stagiaires qui, entrés il y a seulement quelques semaines au sein de la grande famille de l'armée de Terre, ont d'emblée manifesté leur adhésion à l'une de ses valeurs fortes: la solidarité.

 

photo Bleuet de France

photo Bleuet de France

Note RP Defense : voir la page Facebook du Bleuet de France

Repost 0
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 19:55
Les hommes et les femmes de la 1re BL

 

31/03/2015 Armée de Terre

 

Les hommes et les femmes de la 1re brigade logistique (1re BL) sont les acteurs du soutien logistique des soldats déployés à l’étranger ou sur le territoire national.

 

Un hommage leur est consacré au travers d’une exposition photo située dans les douves de l’Hôtel National des Invalides, à Paris. Sélectionnés à l’issue d’un concours interne, les 22 clichés illustrent les militaires œuvrant au quotidien. Ils sont plus de 9 000 soldats à agir dans des domaines tels que les transports, le soutien de l’homme, l’appui à la mobilité et le soutien santé.

 

Gratuite, l’exposition photo est visible jusqu’au 19 avril.

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 12:30
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

 

24/03/2015 Sources : État-major des armées

 

Le 21 mars 2015, a eu lieu la cérémonie de transfert d’autorité de la Force Commander Reserve (FCR) à Deyr Kifa, au sud du Liban. Le colonel Hasard, chef de corps du 152e régiment d’infanterie, succède ainsi au colonel Aumonnier, à la tête de la FCR.

 

Au cours du mandat qui s’achève, le contingent français a conduit des activités opérationnelles à un rythme soutenu afin de favoriser la continuité du maintien de la paix. Il a également participé aux entraînements conjoints avec près de 295 militaires des forces armées libanaises (FAL), au cours d’une dizaine de stages communs.

 

Le mandat Daman XXIII, principalement armé par les Diables Rouges du 15.2, la 7e brigade blindée des Centaures et la 1ère brigade logistique, prend en compte depuis quelques jours sa mission et ses repères dans la zone FINUL. Les militaires français de l’opération Daman agissent particulièrement au sein de la FCR, qui confère au commandant de la FINUL, le Force Commander, une capacité de dissuasion et de réaction.

 

Présente depuis 1978 au Liban, la France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL, avec près de 900 soldats déployés en permanence. La grande majorité d’entre eux arme le FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l’ensemble de la zone d’action de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701. Le volet naval de cette mission comporte en permanence plusieurs frégates déployées en force constituée (la Task Force 448). Leur mission : surveiller les approches maritimes du Liban, et empêcher l’introduction d’armes par la mer.

photo EMA / Armée de Terrephoto EMA / Armée de Terre
photo EMA / Armée de Terre

photo EMA / Armée de Terre

Repost 0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 20:55
La 1re BL à l’entraînement

 

28/10/2014 Victor POULAIN - Armée de Terre

 

Du 29 septembre au 24 octobre, plus de 2 500 militaires de la 1re brigade logistique (1re BL) ont manœuvré dans le cadre de l’espace d’entraînement brigade (EEB), au camp de La Courtine.

 

Durant cet EEB, les sections ont enchaîné les ateliers de combat, de sécurisation, de surveillance et de convoi en zone urbaine. Objectif : maîtriser les savoir-faire des missions de protection de l’armée de Terre (PROTERRE). Ce séjour en camp a permis également de procéder à une expérimentation tactique du porteur polyvalent logistique (PPLOG), camion à cabine blindée en dotation dans les régiments du train depuis l’été 2013. Des exercices de tir en tourelle et des entraînements dans les conditions des théâtres d’opérations extérieures, de jour comme de nuit et parfois en ambiance NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique) ont été organisés au cours de ce mois. Comme chaque année, un cross de masse réunissant l’ensemble des participants est venu clôturer cette période, dans la cohésion et la bonne humeur.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories