Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 12:50
photo LTN Aelbretch / Armée de Terre

photo LTN Aelbretch / Armée de Terre

 

22/10/2015 Actu Terre

 

En vue de sa projection au Mali, la 3e compagnie du 27e bataillon de chasseurs alpins a participé à un stage d’aguerrissement dans les Alpes allemandes du 5 au 16 octobre.

 

Deux semaines éprouvantes durant lesquelles les savoyards ont notamment gravi le Zugspitze, plus haut sommet d’Allemagne avec 2962 mètres.

L'ascension du sommet aura duré 10h, pour les premiers arrivés au sommet. Un aguerrissement éprouvant mais efficace pour  renforcer la cohésion de la compagnie.

Repost 0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 11:55
photo 7e BCA

photo 7e BCA

 

22.09.2015 par 7e BCA

 

A l’occasion du 170e anniversaire des combats de SIDI-BRAHIM, les 45e journées Bleu-Jonquille, fête nationale des Chasseurs ont eu lieu les 18 et 19 septembre 2015 à Paris et Vincennes avec la passation du Drapeau entre le 27e BCA et 7e BCA.
Les commémorations ont débuté avec la traditionnelle cérémonie des combats de SIDI- BRAHIM dans la cour du château de VINCENNES, aux ordres du général WATTECAMPS.
A cette occasion, le 7e BCA a eu l’honneur de recevoir le Drapeau des chasseurs des mains du 27e BCA, et ce, pour l’année entière, sous les yeux de la Fédération Nationale des Anciens Chasseurs (FNAC), du 13e BCA, du 16e Bataillon de Chasseurs, de l’Ecole Militaire de Haute Montagne, du 2e Régiment de Hussards et de l’Ecole d’Infanterie.
Chasseurs, hussards, amicalistes, élus et autorités civiles et militaires ont ensuite partagé un verre dans la cour du château de VINCENNES qui abrite le Tombeau des Braves.

La commémoration s’est ensuite déroulée sous l’Arc de Triomphe avec le ravivage de la Flamme en présence du général de corps d’armée LE RAY, d’une compagnie d’Honneur du 7e BCA, des amicalistes, et des chefs de corps accompagnés de leur fanion.

Les combats de SIDI-BRAHIM évoquent le courage et l'abnégation de ces hommes qui ont donné leur vie pour la France. Les « chasseurs » se distinguèrent le 23 septembre en 1845 en Algérie, où une poignée d'hommes a résisté plusieurs jours face aux 6000 cavaliers d'Abd El Kader, refusant de se rendre.

 

Reportage photos

Repost 0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 12:55
Rendez-vous à Vincennes: le drapeau des chasseurs passe aux mains du 7e BCA

 

18.09.2015 par Philippe Chapleau - Lignes de Défense
 

Depuis 1996, une cérémonie a lieu chaque année à Vincennes, rassemblant les unités de chasseurs de l'armée de terre. Cette année, les 45e Journées bleu-jonquille auront lieu les 18 et 19 septembre.

Lors de cette cérémonie aura lieu le transfert du drapeau des chasseurs du 27e bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) situé à Annecy au 7e bataillon de Chasseurs Alpins basé à Varces Allières-et-Risset.

 

Programme :
- vendredi 18 septembre : 16h30 : cérémonie militaire aux Invalides avec une compagnie d’honneur du 27e BCA, le drapeau des chasseurs et la fanfare du 27e BCA ;

- samedi 19 septembre : 14h30 : cérémonie de Sidi-Brahim dans la cour d’honneur du château de Vincennes et passation du drapeau des chasseurs entre le 27e BCA et le 7e BCA, 18h : ravivage de la flamme sous l’Arc de Triomphe avec une compagnie d’honneur du 7e BCA.

 

Note Rp Defense : programme complet sur le site de la F.N.A.C.

 

Une arme, un seul Drapeau

Rendez-vous à Vincennes: le drapeau des chasseurs passe aux mains du 7e BCA

 

Dans une étude sur "les Zouaves et les Chasseurs à Pied", le Duc d'Aumale, second fils du Roi Louis Philippe, écrit ces lignes :

"Par une belle matinée de printemps, une colonne profonde entrait dans Paris avec une célérité inconnue. Pas de faux éclats, pas de clinquants, tout était leste et martial, des clairons pour toute musique, une tenue sombre mais dont la simplicité harmonieuse ne manquait pas d'élégance... les Bataillons de Chasseurs à Pied traversaient les rues au pas gymnastique.

Ils venaient recevoir un Drapeau des mains du Roi...".

Les Chasseurs à Pied reçurent donc leur premier emblème le 4 mai 1841 dans la cour du Carrousel à Paris, des mains du Roi des Français, Louis-Philippe. A son avers il portait en lettres d'or :

"Le Roi des Français aux Bataillons de Chasseurs à Pied".

Ce fut le 2ème Bataillon, en garnison à Vincennes, qui en reçut la garde. Les 10 bataillons de Chasseurs existants étaient présents sous le commandement de leur créateur et inspecteur, le Duc d'Orléans, fils aîné du Roi.

... et c'est ainsi que fut créée la Tradition.

 

Suite de l'article

Repost 0
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 16:55
photo Armée de Terre

photo Armée de Terre

 

18/06/2015 Joseph Dauce - Armée de Terre

 

Comme un avant-goût de la scène magistrale du 21 juin, la fanfare du 27e bataillon de chasseurs alpins s’est produite jeudi dernier au théâtre de Verdun. Un simple tour de chauffe ? Bien plus que cela : une ultime répétition avant le grand bain de la fête de la musique.

 

Avec près de 50 représentations par an, la fanfare du 27e bataillon des chasseurs alpins (27e BCA) est des plus sollicitée. Entre entrainement, déplacement, conception des nouveaux spectacles, les musiciens ont un emploi du temps chargé. Jeudi dernier, aux côtés de la fanfare du 1er régiment de chasseurs, ils  accordaient une dernière fois leurs instruments avant le grand saut de la fête de la musique.

Pour la scène du Champ de Mars à Paris, ce sont près de trois semaines de travail intensif qu’il aura fallu à la fanfare, pourtant habituée des grands événements. Un événement « hors-norme du fait du lieu et du nombre de spectateurs, explique le caporal chef Frédéric, trompettiste au sein de la formation.  Nous allons tout faire pour donner le meilleur de nous-même. En retour, notre récompense sera les remerciements et les applaudissements », complète-t-il.

Au programme ? Le grand show. Dans ce domaine, les chasseurs du 27 savent y faire. Face aux stéréotypes d’une musique militaire figée, la fanfare monte le ton. La musique se fait spectacle et aux instruments s’associe la voix. Le caporal Arnaud, tubiste, parfois au micro pour pousser la chansonnette, annonce la couleur : « Il faut absolument que les gens viennent découvrir ou redécouvrir ce que sont les orchestres des armées. Ils verront quelque chose qui bouge. Nous savons nous donner et plaire à un large public. » D’Aznavour à Lady Gaga, le panel est  des plus large.

Outre la fierté de représenter son bataillon à Paris, le caporal ne cache pas son « excitation et son appréhension. C’est une grosse scène. C’est un challenge, ajoute-t-il. Pour toutes nos présentations nous mettons la même ardeur, la même envie. Cette fois-ci, il y a aura un petit quelque chose en plus. » Le la est donné. Rendez-vous sur le Champ de Mars.

Repost 0
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 07:55
Des capitaines en stage au CFCU

 

14/05/2015 Armée de Terre

 

Dix-neuf stagiaires de l’école d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre (EAALAT) ont participé au cours de formation des commandants d’unité (CFCU) qui se déroule pendant 4 mois. Du 12 au 24 avril, le groupe a effectué les exercices tactiques en régiment qui clôturent le CFCU.

 

Dans ce cadre, un exercice de restitution s’est déroulé dans la région de Phalsbourg 2015. Cette manœuvre d’ampleur a mobilisé 16 hélicoptères du 1er régiment d’hélicoptères de combat (1er RHC) et une section d’infanterie renforcée par un groupe anti-char du 27e bataillon de chasseurs alpins (27e BCA). Des moyens matériels et humains conséquents pour une instruction à la hauteur des ressources engagées dans les sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA) en opérations.

 

L’entraînement a permis aux futurs commandants d’unité de s’exercer au combat interarmes dans la perspective de futures projections.

Repost 0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 11:45
Licorne : dernier transfert d’autorité pour la force Licorne

 

22/10/2014 Sources : État-major des armées

 

Le 20 octobre 2014, le mandat 34 de la force interarmées Licorne, placé sous le commandement du colonel Paul Sanzey, chef de corps du 27e bataillon de chasseurs alpins (27e BCA) d’Annecy, s’est achevé après quatre mois de présence en République de Côte d’Ivoire.

 

Au cours d’une cérémonie sur la place d’armes du camp de Port-Bouët, le COMANFOR Licorne a passé le témoin au colonel Nicolas Chabut, chef de corps du 1errégiment de chasseurs (1er RCH) de Verdun, qui commandera le dernier mandat de la force Licorne. En effet, à compter du 1erjanvier 2015, Licorne laissera la place aux Forces Françaises en Côte d’Ivoire. Celles-ci ont vocation à devenir une base opérationnelle avancée et l’unique point d’appui logistique des forces prépositionnées en Afrique, sur la façade ouest-africaine.

 

En présence des autorités politiques et militaires, le COMANFOR Licorne a effectué une dernière revue des troupes avant de rendre les honneurs aux drapeaux puis de déposer une gerbe au pied du monument aux morts du camp de Port-Bouët.

 

Depuis le 18 juin 2014, le mandat 34 de la Force Licorne a accordé une place prépondérante à l’accompagnement de l’armée ivoirienne. S’inscrivant dans la continuité des mandats précédents, les militaires français ont conduit 47 détachements d’instruction opérationnelle et technique au profit de près de 900 militaires ivoiriens, ce qui représente plus de 6800 jours d’instruction. Des dizaines d’actions civilo-militaires ont également été conduites au profit de la population, en particulier dans le domaine de l’éducation : rénovation d’écoles, distribution de kits scolaires, etc….

 

Le colonel Nicolas Chabut, prenant le commandement du mandat 35 de la force Licorne est accompagné d'un état-major tactique, d’un escadron blindé et d’une compagnie de commandement et de logistique issus du 1erRCH, d’une compagnie d’infanterie armée par le 35erégiment d’infanterie (35eRI) de Belfort, d’un détachement du génie appartenant au 19eRG de Besançon, ainsi que de militaires issus de différentes entités, principalement dans le domaine du soutien.

 

Forte de ses 450 militaires, la force Licorne accompagne la réforme de l’armée ivoirienne, maintient une présence militaire en Côte d’Ivoire pour assurer la protection des ressortissants français et développe sa capacité de soutien et de renforcement au profit des opérations dans la sous-région.

Licorne : dernier transfert d’autorité pour la force LicorneLicorne : dernier transfert d’autorité pour la force Licorne
Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:50
Le 1/3 Bataillon Lanciers attaque les Alpes

 

01.07.2014 by Belgian Defense

 

Le quotidien du 1/3 Bataillon Lanciers de Marche-en-Famenne a été quelque peu chamboulé la semaine dernière. Nonante d'entre eux ont pris la direction de Flaine, en Haute-Savoie non loin d'Annecy. Dirigés par le 27 Bataillon Chasseurs Alpins français, ils ont affronté les pentes savoyardes du 24 au 26 juin 2014.

Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 12:45
Côte d’Ivoire : fin du mandat 33 de la force Licorne

 

23/06/2014 Sources : EMA

 

Le 18 juin 2014, le mandat 33 de la force interarmées Licorne, placé sous le commandement du colonel Christophe Paczka, chef de corps du 2e régiment d’infanterie de marine (2e RIMa) du Mans, s’est achevé après quatre mois de présence en République de Côte d’Ivoire.

 

Au cours d’une cérémonie sur la place d’armes du camp de Port-Bouët, le colonel Christophe Paczka a passé le témoin au colonel Paul Sanzey, chef de corps du 27e Bataillon de chasseurs alpins (27e BCA) d’Annecy.

 

En présence des autorités politiques et militaires, le colonel Christophe Paczka a effectué une dernière revue des troupes avant de rendre les honneurs aux drapeaux puis de déposer une gerbe au monument aux morts du camp de Port-Bouët.

 

Durant ses quatre mois de mission, le mandat 33 de la force Licorne a participé à la reconstruction de l’armée ivoirienne. Près de 30 détachements d’instruction opérationnelle et technique (DIO et DIT) ont été mis en œuvre au profit de 600 militaires ivoiriens dans des domaines aussi variés que complémentaires : combat, instruction sur le tir de combat (ISTC), techniques d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR), systèmes d’information et de communication, maintenance ou encore sauvetage au combat.

 

Plusieurs actions civilo-militaires ont également été conduites au profit de la population, en particulier dans le domaine de l’éducation : rénovation d’écoles, distribution de kits scolaires…. Ces actions favorisent l’intégration de la force dans son environnement humain et contribuent à l’accomplissement de ses missions

 

Le colonel Paul Sanzey est accompagné d'un état-major tactique, d’une compagnie d’infanterie et d’une compagnie de commandement et de logistique issues du 27e BCA, d’un escadron de combat armé par le régiment d’infanterie de chars de marine (RICM) de Poitiers ainsi que de militaires issus de différentes entités, principalement dans le domaine du soutien.

 

Forte de ses 450 militaires, la force Licorne accompagne la réforme de l’armée ivoirienne et maintient une présence militaire en Côte d’Ivoire pour assurer la protection des ressortissants français.

Repost 0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 11:20
photo Armée de Terre - 27e BCA

photo Armée de Terre - 27e BCA

 

23 mars 2014 par Joël Plouffe * - 45eNord.ca

 

La US Navy a lancé cette semaine son exercice sous-marin ICEX 2014 (vidéo) sous la banquise de l’Océan Arctique.

Le premier exercice ICEX remonte au début de la guerre froide, un an après le lancement du satellite Spoutnikpar l’ancienne Union Soviétique. C’est le sous-marin USS Nautilus qui a été le premier sous-marin nucléaire à effectuer des opérations sous la banquise en… 1958 !

«Nautilus departed Pearl Harbor, on July 23, 1958, and at 11:15 p.m. on Aug. 3, 1958, Capt. Anderson, announced to his crew, “For the world, our country, and the Navy—the North Pole.” With 116 men aboard, Nautilus had accomplished the “impossible,” reaching the geographic North Pole—90 degrees North.27 She submerged in the Barrow Sea Valley August 1, 1958, and on August 3rd, at 11:15 p.m. (EDST) became the first ship to reach the geographic North Pole. It would be two days before Nautilussurfaced northeast of Greenland and transmitted her historic message to the outside world: “Nautilus 90 NORTH.”(Navy.mil)»

Depuis l’époque du Nautilus, la US Navy a effectué une centaine d’exercices sous-marins dans l’Océan Arctique: «USS Skate (SSN 578) was the first U.S. submarine to surface through arctic ice at the North Pole in March 1959. Since those events, the U.S. Submarine Force has completed more than 120 Arctic exercises with the last being conducted in 2012. The last ice camp was established in 2011. Since 1987, most of these have been conducted in conjunction with Royal Navy submarines».

Ce mois-ci, ce sont les USS New Mexico et USS Hampton qui mèneront une série d’opérations dans le difficile environnement arctique. Selon le commandant tactique de l’exercice, le Capt. Paul Whitescarver: «The Arctic environment is a tough place to operate, so there is no substitute for assessing our current capability and determining future requirements than to physically operate in the arctic. Our presence in the region coupled with the training that our submarine crews will participate in during ICEX 2014 ensures that our interests in the region will stay secure, support future safety and promote defense cooperation with many of our state partners.»

 

Ailleurs dans le monde circumpolaire, dans l’Arctique norvégien, c’est ce 23 mars que prend fin l’exercice multilatéral annuel Cold Response (2014) qui réunissait depuis plus d’une semaine une série de pays de l’OTAN et près de 16 000 soldats pour simuler une opération militaire en temps froid. Plus de 300 militaires canadiens du 5e Groupe-brigade mécanisé ont participé aux exercices militaires dans les comtés de Troms et de Nordland en Norvège.

 

source Ministère de la Défense (FR)

source Ministère de la Défense (FR)

«L’exercice biennal Cold Response, créé par la Norvège en 2006, n’est pas une manœuvre de l’OTAN comme on pourrait le penser de prime abord. Il entre dans le cadre du Partenariat pour la Paix, des accords de coopération souples signés par l’OTAN en bilatéral avec des Etats non membres de l’Alliance. Comme ici, l’Irlande, la Suède, la Suisse. Les autres participants sont la Norvège, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Estonie, l’Allemagne, la France, la Lituanie, les Pays-Bas, la Pologne, l’Espagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis». (RP Défense)

 

Au Canada, des exercices similaires se déroulent un peu partout sur le territoire, en Arctique ou même dans des zones subarctiques où la formation et le savoir faire militaire en temps froid pour les jeunes militaires sont des priorités pour les Forces canadiennes depuis quelques années. L’exercice Rafale Blanche 2014 – qui se déroulait en Beauce en février et auquel j’ai pu participer comme observateur avec mes collègues du CIRRICQ – est un exemple récent d’un tel exercice hivernal. Dans l’Arctique canadien, le 12e Régiment blindé du Canada (12 RBC) prend part à l’Exercice SABRE GLACE à Resolute Bay au Nunavut qui se terminera le 30 mars.

 

* Joël Plouffe est chercheur à l’Observatoire de la politique et la sécurité de

l’Arctique (OPSA) du CIRRICQ, doctorant en Administration publique à l'École nationale d'administration publique, et fellow du Canadian Defense and Foreign Affairs Institute (CDFAI).

Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 19:50
Le 27e BCA et d'autres montagnards au-delà du cercle polaire norvégien pour l'exercice Cold Response 2014

 

11.04.2014 Par Olivier Berger, grand reporter à La Voix du Nord
 

Quatre cents chasseurs alpins du 27e BCA (bataillon de chasseurs alpins) de Cran-Gevrier près d'Annecy et d'autres éléments de la 27e BIM (brigade d'infanterie de montagne) sont depuis début mars en Norvège, au-delà du cercle polaire arctique, pour l'exercice Cold Response 2014 qui se déroule du 11 au 23 mars et réunit 16 000 soldats de seize nations (photo de l'entraînement, 27e BCA). Retour au froid originel pour les montagnards, très sollicités dans la chaleur de l'Afrique ces derniers temps...

 

L'exercice biennal Cold Response, créé par la Norvège en 2006, n'est pas une manœuvre de l'OTAN comme on pourrait le penser de prime abord. Il entre dans le cadre du Partenariat pour la Paix, des accords de coopération souples signés par l'OTAN en bilatéral avec des Etats non membres de l'Alliance. Comme ici, l'Irlande, la Suède, la Suisse. Les autres participants sont la Norvège, la Belgique, le Canada, le Danemark, l'Estonie, l'Allemagne, la France, la Lituanie, les Pays-Bas, la Pologne, l'Espagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

norvège,27e bca,annecyCôté français, 400 chasseurs alpins du 27e BCA de Cran-Gevrier près d'Annecy (on tourne tous les deux ans au sein de la 27e BIM), mais aussi une compagnie du 13e BCA de Barby près de Chambéry, des éléments du 2e REG (étranger génie) de Saint-Christol, du 93e RAM (artillerie de montagne), de l'état-major de la 27e BIM, du centre médical et de la compagnie de commandement et de transmission montagne (CCTM), tous de Varces, vont jouer les méchants (avec les Norvégiens) dans une campagne de haute intensité en conditions hivernales. On ne dira pas que ça pourrait servir avec ce qui se passe en Ukraine mais bon. Un peu de froid ne nuit pas, surtout quand on voit les chasseurs alpins en Centrafrique (13e BCA actuellement), au Mali (en Côte d'Ivoire en juin pour le 27e BCA)...

norvège,27e bca,annecyLes Français sont hébergés au camping de Malselvfossen et travaillent avec l'armée norvégienne au camp militaire de Skjold (carte Forces armées norvégiennes). Le 27e BCA s'est notamment déplacé avec des VAC (véhicules articulés à chenilles) et des motoneiges qui serviront en forêt, sur lac gelé. Même si les températures ne sont pas polaires (positives en ce début de semaine mais de -13° à -1° ce week-end selon les prévisions)...

Samedi 8 mars, les Français se sont rendus à Narvik pour la commémoration de la bataille du même nom, victoire glorieuse mais éphémère d'une expédition franco-britannique pour couper la route du fer des Allemands en avril et mai 1940.

Pour voir d'autres photos de la participation du 27e bataillon de chasseurs alpins à l'exercice Cold Response 2014, on vous conseille le riche album photos de sa page officielle Facebook.

Repost 0
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 17:55
L’aviso LV Le Hénaff rencontre le 27ème BCA en Norvège

Les autorités militaires ont salué la mémoire de leurs glorieux prédécesseurs

 

12 Mars 2014 Marine nationale

 

Il y a 74 ans, en avril 1940, un corps expéditionnaire franco-britannique débarquait à Narvik (Norvège) pour couper la route du fer de l’Allemagne nazie. Ce premier succès avait insufflé le vent de la victoire aux Alliés.

 

Le 8 mars 2014, l’équipage de l’aviso LV Le Hénaff - présent sur place à l’occasion de l’entraînement « COLD RESPONSE »-, les chasseurs alpins du 27ème BCA d’Annecy et le fanion du 2ème REG se sont rassemblés devant la stèle qui commémore l’événement. Les marins et soldats d’aujourd’hui ont rendu hommage à tous leurs anciens qui sont tombés en Norvège. Quelques instants pour se recueillir dans un lieu chargé d’Histoire et de bravoure, où la Marine s’est illustrée en engageant un croiseur, 6 contre-torpilleurs et 3 torpilleurs, ainsi qu’une vingtaine de navires auxiliaires.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories