Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 18:45
Intervention française en Centrafrique: 800 hommes en renfort

 

28 novembre 2013 à 17:48 Par Olivier Fourt RFI

 

Après le Mali, la France s'apprête à intervenir en Centrafrique avec un millier de soldats et un projet de résolution à l'ONU proposant à terme l'envoi de casques bleus dans ce pays en proie au chaos. Prés de 800 soldats sont en route pour renforcer les 400 militaires français déjà présents dans ce pays.

 

Cela fait des mois que l'armée française travaille sur un déploiement en Centrafrique, zone qu'elle connaît bien. Bangui est une ville enclavée difficile d'accès. Premier objectif de l'intervention française : ramener le calme dans la capitale, aux côtés des éléments de la Misca, transférer certaines responsabilités aux troupes africaines et porter l'effort dans d'autres régions déstabilisées de la RCA. Les opérations pourraient débuter dans une quinzaine de jours, date à laquelle les renforts auront été acheminés.

 

L'aéroport de la capitale est ouvert et la piste parfaitement utilisable, ce qui facilite l'acheminement du matériel par la voie aérienne. Une douzaine de vols de gros porteurs affrétés depuis la France sont déjà programmés. Ils partent de Pau, base située à proximité des éléments constituant la 11e brigade parachutiste (8e RPIMA de Castres et 3e RPIMA notamment) et d'Istres pour acheminer les hommes et le matériel lourd (25e RGA entre autres).

 

Renforts venus des autres théâtres d’opération en Afrique

 

Dans l'immédiat, il s'agit de remonter une base projetable à Bangui pour accueillir le flux logistique : installer des soutes à carburant pour les avions, mettre en place un dispositif médical avancé.

 

D'autres rotations par avions à hélices (Dash 400 et Antonov 12 loués) ont déjà débuté depuis le Mali, mais aussi, probablement, depuis le Gabon où le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian était en visite le vendredi 22 novembre. A ce stade, les avions de transport tactique Transall présents en Afrique seront, autant que possible, préservés pour les futures opérations de combat en RCA ou au Mali.

 

Les hélicoptères viendront des théatres d'opération en afriques. Quatre hélicoptères de transport PUMA en provenance du Gabon, et deux Gazelle ont été embarquées sur le BPC Dixmude qui a quitté Toulon samedi 16 novembre avec environ 300 hommes à bord. Il faudra un peu moins de deux semaines de mer pour rejoindre le port de Douala, au Cameroun. Au moins un autre bateau cargo est programmé. Ensuite, le transfert s'effectue par le train vers la République centrafricaine pour terminer le trajet vers Bangui par la route.

 

Carte interactive

Thibault Lesueur
(00:52)
 

analyste à l’International Crisis Group

 
Partager cet article
Repost0
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 20:29

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/cote-d-ivoire/130220-cote-d-ivoire-fin-du-mandat-29-de-la-force-licorne/fin-du-mandat-licorne-29-5/2195290-1-fre-FR/fin-du-mandat-licorne-29-5.jpg

 

20/02/2013 Sources : EMA - Opérations

 

Le 20 février 2013 a pris fin le mandat 29 de la force Licorne sous le commandement du colonel François-Xavier Mabin, chef de corps du 3ème Régiment de parachutistes d’infanterie de marine. Ce dernier, COMANFOR Licorne depuis le 18 octobre 2012, a passé la main au colonel Vincent Giraud, chef de corps du 1er régiment de Spahis.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/cote-d-ivoire/130220-cote-d-ivoire-fin-du-mandat-29-de-la-force-licorne/fin-du-mandat-licorne-29/2195285-1-fre-FR/fin-du-mandat-licorne-29.jpg

 

Ce mandat a été marqué par de nombreuses actions au profit des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). De l’exercice de grande ampleur « Akwaba » au mois de novembre où plus de 600 militaires et 120 véhicules ont été déployés, en passant par les nombreux détachements d’instruction opérationnelle, la force Licorne a rempli sa mission d’accompagnement de la réforme de l’armée ivoirienne. Au total une quinzaine de formation ont été dispensées au profit des FRCI dans différents domaines : la navigation, la formation à l’exercice de l’autorité, la tactique.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/cote-d-ivoire/130220-cote-d-ivoire-fin-du-mandat-29-de-la-force-licorne/fin-du-mandat-licorne-29-4/2195275-1-fre-FR/fin-du-mandat-licorne-29-4.jpg

 

Au cours de la cérémonie de transfert d’autorité, le colonel François Xavier Mabin a décerné plusieurs médailles de la défense nationale à des officiers des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) s'étant particulièrement illustrés pendant le mandat de la force.

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/cote-d-ivoire/130220-cote-d-ivoire-fin-du-mandat-29-de-la-force-licorne/fin-du-mandat-licorne-29-1/2195270-1-fre-FR/fin-du-mandat-licorne-29-1.jpg

 

Depuis le 12 janvier, l’escadron Alpha (1er RHP), 3 sections de la compagnie Bravo (3ème RPIMa) et le Train de Combat n°2 de la compagnie de commandement et de logistique interarmées de l’opération Licorne ont été engagés dans l’opération Serval au Mali. Le reste du personnel de la Force, resté au camp de Port Bouët, a assuré le soutien logistique de l’opération (accueil d’un détachement air, d’un bataillon parachutistes et d’une base opérationnelle aéroportée) tout en cumulant les missions propres à Licorne : défense du camp, accompagnement de l’armée ivoirienne…

 

http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/operations/cote-d-ivoire/130220-cote-d-ivoire-fin-du-mandat-29-de-la-force-licorne/fin-du-mandat-licorne-29-3/2195265-1-fre-FR/fin-du-mandat-licorne-29-3.jpg

 

La force Licorne a poursuivi son action d’aide aux populations, ponctuellement ou à moyen terme. A Noël par exemple avec la distribution de cadeaux aux enfants, de kits scolaires et de sport ou pour la réalisation d’un à Lomo Nord. Pour ce chantier, le forage est terminé et la pompe a été mise en place. Les travaux de finalisation (dalle et zone d’accès) seront achevés par le mandat 30.

 

Le colonel Vincent GIRAUD est accompagné d'un état-major tactique, d’un escadron de combat et d’un escadron de commandement et de logistique (1er Spahis), ainsi que d’une compagnie de combat d’infanterie du 1er régiment d’infanterie, d’un élément du 2ème régiment du matériel de l’armée de terre,  ainsi que de militaires issus d’une centaine d’autres entités, principalement dans le domaine du soutien.

 

La force interarmées Licorne, composée de 450 militaires maintient une présence militaire en Côte d’Ivoire  pour assurer la protection des ressortissants français en cas de dégradation sécuritaire, et accompagner l’armée ivoirienne dans sa réforme, tout en continuant d’apporter son soutien à l’opération Serval.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories