Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 17:45
photo SEDACM

photo SEDACM

 

11/12/2015  CNE Périer  -  DICOD

 

Mercredi 9 et jeudi 10 décembre 2015, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, a participé à la 11e réunion des ministres de la Défense des États membres de l’initiative « 5+5 Défense » qui se tenait à Tunis (Tunisie).

 

Mercredi 9 et jeudi 10 décembre 2015, Jean-Marc Todeschini a participé à Tunis à la 11e réunion des ministres de la Défense des Etats membres de l’initiative « 5+5 Défense ». Il représentait à cette occasion le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Enceinte de dialogue informel entre pays de la Méditerranée occidentale, créée en 1990, le Dialogue 5+5 regroupe la France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, Malte ainsi que l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie. Dans ce cadre, l’Initiative « 5+5 Défense », créée en 2004, s’articule autour de quatre domaines de coopération : la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la formation/recherche, et la contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe majeure.

 

A l’occasion de ce déplacement, le secrétaire d’État a rappelé que le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée était capital dans la lutte contre Daesh et que la priorité en Libye était d’accompagner la formation d’un gouvernement d’union nationale. La coopération de défense franco-tunisienne reste par ailleurs essentielle dans la lutte contre le terrorisme. À la demande du président de la République, François Hollande, et afin de faire face aux menaces d’attentats, deux priorités majeures dans la coopération de défense ont été identifiées par une lettre d’intention signée en octobre 2015 : la coopération des forces spéciales dans le domaine de la formation, des exercices, de la préparation et de la manière de conduire des opérations ; la coopération renforcée dans le domaine du renseignement. Afin de renforcer ces deux axes, la France s’est engagée à hauteur de 20 millions d’euros sur deux ans.

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 15:45
photo EMA

photo EMA

 

13/10/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Le 7 octobre 2015, le général d’armée Pierre de Villiers était en Tunisie, pour la réunion annuelle des chefs d’état-major de l’Initiative 5+5 au format Défense.

 

Au lendemain de son entretien bilatéral avec le général Fathalli, chef d’état-major de l’armée de Terre et des opérations tunisien, le CEMA a participé à la réunion de l’ « Initiative 5+5 défense » dont la Tunisie assure actuellement la présidence tournante.

 

Dans le cadre d’un dialogue stratégique engagé avec l’ensemble des partenaires de l’Initiative 5+5, les chefs d’état-major se sont entretenus sur la situation sécuritaire régionale, évoquant les enjeux actuels de défense sur les deux rives de la Méditerranée. Les échanges ont notamment portés sur la surveillance maritime et la sûreté terrestre. A cet égard, le CEMA a tenu à rappeler sa volonté d’appuyer, de renforcer et aussi d’optimiser la coopération interministérielle interalliée dans ces domaines. Le succès de l’exercice Amitié 5+5 mené en partenariat avec la Tunisie constitue à ce titre un exemple de coordination réussie dont le succès a été salué en séance.

 

Ce rassemblement a été l’opportunité pour le CEMA de poursuivre ses échanges bilatéraux avec la plupart de ses partenaires méditerranéens.

 

REPERE

Lancée en décembre 2004, l’ « Initiative 5+5 défense » associe cinq Etats de la rive Nord de la Méditerranée (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et cinq Etats de la rive Sud (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie). Dernier né d’un ensemble de partenariats construits dans le même périmètre, cette enceinte de coopération multilatérale porte exclusivement sur la Défense. 4 axes sont privilégiés : la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la contribution des forces armées à la protection civile et la formation/recherche.

Partager cet article

Repost0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 07:45
Le général de Villiers en visite officielle au Maroc

 

11/04/2015 Sources : Etat-major des armées

 

Les 8 et 9 avril 2015, à l’invitation du  général de corps d’armées Bouchaib Arroub, inspecteur général des forces armées royales (FAR), le général d’armée Pierre de Villiers s’est rendu à Rabat, au Maroc, où il était reçu par monsieur Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé de l'Administration de la Défense Nationale.

 

Partenaires historiques, la France et le Maroc partagent une vision commune des grands enjeux de défense. Cette rencontre a été l’occasion de confirmer la continuité de notre coopération militaire bilatérale, portée par une dynamique d’échange de savoir-faire et de partage de compétences. Cela a également permis aux hautes autorités de défense marocaines et au CEMA de saluer l’excellence de la coopération opérationnelle entre nos forces armées, dans le cadre bilatéral et dans celui du partenariat « 5+5 défense », et d’encourager le développement de notre interopérabilité.

 

Le CEMA a également souligné la qualité de l’action des forces marocaines dans le cadre des opérations de maintien de la paix menées en Afrique, aux côtés des forces françaises. Il a notamment évoqué leur engagement au sein de la MINUSCA en Centrafrique, en liaison avec  la force Sangaris,et en Côte d’Ivoire dans le cadre l’ONUCI.

 

Rappel

Lancé en décembre 2004, le partenariat « 5+5 défense » s’inscrit dans le cadre de l’Initiative 5+5 associant cinq Etats de la rive Nord de la Méditerranée (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et cinq Etats de la rive Sud (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie). Dans le domaine de la défense, cette enceinte de coopération multilatérale privilégie plusieurs axes : la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe majeure et la formation.

Partager cet article

Repost0
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 17:45
Réunion à Tunis du Comité directeur de l’Initiative « 5+5 Défense »

 

10.03.2015 Ministère de la Défense - Tunisie
 

Le 20eme Comité directeur de l’Initiative « 5+5 Défense » se tient les Mardi 10 et Mercredi 11 mars, à Tunis. Prennent part à ces assises des représentants des ministères de la Défense de Tunisie, d’Algérie, de Libye, du Maroc, de Mauritanie, d’Italie, d’Espagne, du Portugal, de Malte et de France.

 

La Tunisie, qui préside la session de 2015 de l’Initiative « 5+ 5 Défense », a proposé d’axer les travaux de cette réunion sur le renforcement des capacités opérationnelles des forces armées des pays de l’Initiative en vue de lutter contre les nouvelles menaces qui se dressent devant la région.

La Tunisie va œuvrer à sensibiliser les participants aux dangers du terrorisme et aux moyens de développer les compétences armées afin de combattre ce fléau dans un cadre euro-maghrébin.

Cette réunion sera consacrée à l’état d’avancement des projets en cours dans le cadre de l’Initiative, et ce en prévision de la 10eme session de la réunion des ministres de la Défense 5+5, prévue au cours de 2015 en Tunisie.

 

L’évaluation des activités programmées pour cette année et la préparation du calendrier des activités prévus pour l’année prochaine seront examinées lors de cette réunion. Le Comité directeur de l’Initiative « 5+5 Défense » se réunit deux fois par an. Chaque pays membre de l’Initiative « 5+5 Défense » y est représenté par deux membres.

 

Quant à la réunion des ministres de la Défense des pays membres de l’Initiative, elle se tient, une fois par an, dans le pays qui préside la session. L’Initiative « 5+5 Défense » dont la première session a eu lieu en Tunisie en 2003, a pour objectif l’instauration d’une coopération multipartite et de terrain relative aux questions sécuritaires d’intérêt commun et l’échange d’expériences, de compétences et de connaissances.

 

Les domaines de coopération de l’Initiative concernent la surveillance maritime de la région ouest de la Méditerranée, la contribution des forces armées dans la protection des civils en cas de catastrophes, la sécurité aérienne de la Méditerranée ouest, la formation et la recherche.

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 19:45
Initiative "5+5/Défense": réunion de la Vlème Conférence des Chefs d'Etat-Major Air du 28 au 30 octobre à Rabat

 

27 Octobre 2014 AtlasInfo

 

Le Maroc doit accueillir du 28 au 30 octobre à Rabat la sixième Conférence des Chefs d'Etat-Major Air des pays membres de l'Initiative "5+5/Défense".

 

Selon un communiqué de l'Etat-Major Général des FAR, ce meeting régional s'inscrit dans le cadre de la multiplication des actions de coopération multilatérale et de concertation entre les Armées de l'Air de la région, pour développer les voies de partenariat dans les domaines prioritaires de sécurité aérienne et du soutien des Forces Aériennes à la protection civile. Les discussions porteront sur le thème global intitulé "Contribution de l'Armée de l'Air aux missions d'intérêt général et d'aide humanitaire", précise le communiqué.

 

Le thème retenu doit aborder l'émergence de nouveaux paradigmes stratégiques qui amènent les Armées de l'Air à assister les services publics dans la gestion des situations de crise et à s'investir, de plus en plus, dans des missions d'aide humanitaire et d'évacuation sanitaire, de recherche et sauvetage d'occupants d'aéronefs ou de navires en détresse, et de lutte contre les situations d'urgence liées aux feux de forêts, à la sécheresse, aux inondations et à l'invasion des acridiens, ajoute la même source.

Regroupant les cinq pays européens riverains de la Méditerranée occidentale (Portugal, Espagne, France, Italie et Malte) et les cinq pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Mauritanie), l'Initiative "5+5/Défense" vise tout particulièrement à renforcer la coopération et à promouvoir la sécurité dans le bassin méditerranéen

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 09:45
CEMA : Le MGA représente le CEMA au « 5+5 Défense »

 

24/10/2014 Sources : Etat-major des armées

 

Les 20 et 21 octobre 2014, le général d’armée aérienne Gratien Maire, major général des armées (MGA), s’est rendu à Séville où il représentait le général d’armée Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA), dans le cadre de la réunion annuelle des chefs d’état-major de l’Initiative dite du « 5+5 ».

 

Lancée en décembre 2004, l’Initiative « 5+5 » associe cinq Etats de la rive Nord de la Méditerranée (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et cinq Etats de la rive Sud (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie). Cette enceinte de coopération multilatérale porte sur plusieurs domaines dont celui de la Défense. Quatre axes sont privilégiés : la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe majeure et la formation.

 

Les autorités militaires ont pu faire le point sur leur perception de l’environnement stratégique et évoquer les enjeux actuels de sécurité régionale. A cette occasion, le général Maire a présenté la vision française du volet militaire du « 5+5 Défense » et proposé des orientations dans les différents champs de coopération. Le MGA a également pu faire le point avec ses partenaires sur l’engagement français dans la bande sahélo-saharienne et sur le dispositif mis en œuvre dans le cadre de l’opération Barkhane.

 

Parallèlement à ces rencontres annuelles des CEMA, le volet Défense de l’Initiative « 5+5 » prévoit l’organisation d’exercices dont l’objectif est d’entraîner tout ou partie des pays partenaires, selon l’un des axes de coopération précédemment énoncés. Ainsi, du 4 au 13 décembre 2013 a eu lieu l’exercice Amitié 5+5 sur le camp de Fondouk Jedid, en Tunisie.  Cet exercice associant la Tunisie et la France, visait à développer l’interopérabilité des procédures permettant la planification et la conduite de l’engagement conjoint des forces armées franco-tunisiennes et des organismes de protection civile.

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 11:45
Défilé de la fête nationale en Espagne, le 12 octobre à Madrid. Photo MAP

Défilé de la fête nationale en Espagne, le 12 octobre à Madrid. Photo MAP

 

13 octobre 2014 - lematin.ma

 

Le Maroc a été, pour la première fois, l'un des invités du défilé militaire organisé, dimanche dernier à Madrid, à l'occasion de la célébration de la Fête nationale de l'Espagne.

 

«Comme membre de l'Initiative 5+5 Défense qui fête son 10e anniversaire, le Maroc a participé à ce défilé par un porte-drapeau, un sous-officier supérieur du bataillon du quartier général de l'état-major des Forces armées royales», ont déclaré à MAP Madrid des sources militaires espagnoles et marocaines. Outre le Maroc, ont pris part à cette cérémonie des militaires des pays membres de l'Initiative 5+5 Défense qui regroupe également la Mauritanie, l'Algérie, la Tunisie, la Libye, le Portugal, l'Italie, la France, Malte et l'Espagne qui en assure la présidente tournante, ont précisé les mêmes sources.

 

Ce groupe de coopération multilatérale de sécurité et de défense en Méditerranée occidentale a été créé en 2004 dans l'objectif de renforcer la coopération entre les Etats membres à travers la promotion de l'action commune et des compétences entre leurs forces armées respectives et l'échange d'expériences et d'expertises.

 

La parade militaire, la première sous le règne du Roi Felipe VI, a été marquée par le défilé de quelque 3.000 militaires de différents unités et corps des forces armées et de la garde civile. Un total de 52 aéronefs espagnols et étrangers, de même que 43 véhicules militaires ont été mobilisés lors de ce défilé.

 

La cérémonie s'est déroulée en présence des Princesses Leonor et Sofia, du chef du gouvernement Mariano Rajoy, d'autres membres de l'Exécutif, de hautes autorités civiles et militaires, ainsi que de chefs de gouvernements autonomes.

 

Chaque année, l'Espagne célèbre sa fête nationale, le Jour de l'Hispanité le 12 octobre. Cette fête célèbre les peuples qui utilisent la langue espagnole, langue qui est parlée dans plus de vingt pays et territoires (principalement en Amérique Centrale et du Sud).

 

Le 12 octobre rappelle également la découverte du Nouveau Monde (l'Amérique) par Christophe Colomb en 1492.

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 16:45
Seaborder - 2013 photo Spain Mod

Seaborder - 2013 photo Spain Mod

 

19 septembre 2014 leconomiste.com

 

L’exercice de sécurité maritime "Seaborder-2014", organisé dans le cadre de l'"Initiative  5+5 Défense", aura  lieu le 25 septembre prochain au large de la ville de Malaga (sud de  l'Espagne), avec la participation du Maroc, a-t-on appris auprès du ministère  espagnol de la Défense .

 

Le lancement de ces manœuvres, qui verront la participation des forces  navales et aériennes de l'Espagne, du Maroc, du Portugal, de l'Algérie, de Malte et de la  Mauritanie sera  présidé, au port de Malaga, par le ministre espagnol de la Défense, Pedro  Morenés.

 

Créée en 2004, l'Initiative 5+5 Défense, qui regroupe cinq pays européens  (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal) et les pays du Maghreb (Maroc,  Algérie, Libye, Mauritanie et Tunisie) s'articule autour de quatre  champs de coopération que sont la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la  contribution des forces armées à la protection civile en cas de catastrophe  majeure et la formation.

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 12:45
Lisbonne : Le comité directeur de l'initiative '5+5 défense' se réunit

 

14 Novembre 2013 Lemag - MAP

 

Lisbonne - La 17ème réunion du Comité directeur de l'initiative ''5+5 défense'', s'est tenue sur deux jours à Lisbonne, avec la participation des 10 pays membres de l'initiative.

 

Cette rencontre a réuni, outre le Maroc, les représentants de l'Algérie, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie, l'Espagne, la France, l'Italie, le Portugal et Malte.

 

Cette réunion intervient en préparation de celle des ministres de la Défense des pays membres de l'Initiative, prévue en décembre prochain au Portugal qui assure la présidence tournante de l'initiative ''5+5 défense'' au titre de l'année 2013.

 

Initiée en 2004, l'Initiative qui regroupe cinq pays européens et les pays du Maghreb se propose de renforcer la coopération entre les Etats membres à travers la promotion de l'action commune et des compétences entre leurs forces armées respectives et l'échange d'expériences et d'expertises.

 

L'objectif de cette initiative est la prise en compte, en commun, des problèmes de sécurité dans la Zone de la Méditerranée occidentale, la lutte contre le terrorisme et les trafics de tous genres, la surveillance et la sécurité maritimes, la sûreté aérienne, la protection des populations civiles en cas de catastrophes, en plus du domaine de la formation et de la recherche.

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 18:45
Circaete 2013 : exercice de défense aérienne sur les deux rives de la Méditerranée

Circaete - Interception Rafale

 

05/11/2013 Actus Air

 

Jeudi 31 octobre 2013, base aérienne de Villacoublay, 8h45. Un Falcon 2000 de l’escadron de transport d’entraînement et de calibration (ETEC) s’élance pour une mission de près de sept heures, dans le cadre de l’exercice Circaete 2013.

 

Lors de ce vol d’un genre particulier, le Falcon 2000 a survolé une partie des espaces aériens de France, d’Espagne, du Portugal, du Maroc et d’Algérie, escorté par près d’une dizaine d’avions de chasse : Rafale et Mirage 2000 français, F18 espagnols, F16 portugais, Mirage F1 et F5 marocains, MIG 29 et SU 30 algériens.

 

Selon le scénario établi cette année par la France, le Falcon 2000 simulait une menace aérienne non-militaire que chaque nation devait intercepter au-dessus de son propre territoire. L’objectif était, pour chacun des participants, de s’exercer aux processus de coordination des postures permanentes de sécurité (PPS) dans les espaces nationaux respectifs, ainsi qu’aux procédures d’interception des aéronefs.

 

Cette année encore, les polices du ciel du groupe «5+5 Défense», ainsi que les structures de commandement et de contrôle (Command and Control – C2, notamment le centre national des opérations aériennes de Lyon Mont-Verdun pour la France) ont pu s’entraîner ensemble et dialoguer, dans des conditions réelles et selon un tempo opérationnel.

 

Circaete 2013 est le 7e exercice annuel de sûreté aérienne de l’initiative «5+5 Défense». Lancé en 2004, ce groupe réunit dix nations du bassin méditerranéen occidental : cinq pays de la rive Sud (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie), ainsi que cinq pays de la rive Nord (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal).

 

En près de dix ans, le groupe «5+5 Défense» est devenu un forum efficace de coopération multilatérale de Défense en Méditerranée occidentale.

 

La PPS, véritable outil interministériel de lutte contre le terrorisme

 

La posture permanente de sureté s’inscrit dans un vaste dispositif interministériel de lutte contre le terrorisme. En permanence, l’armée de l’air est responsable de la défense du territoire contre toute menace aérienne. Aujourd’hui, la surveillance du ciel français, ainsi que la capacité d’intervention s’appuient sur l’activation permanente d’un dispositif de l’armée de l’air modulaire, flexible et réactif qui, outre de nombreux aéronefs (avions de chasse et hélicoptères), mobilise 24 heures sur 24 quelques 740 personnes prêtes à faire face à toute menace aérienne. Environ 220 personnes supplémentaires sont également en astreinte pour les renforcer si besoin. Au total, ce sont donc près de 1000 personnes qui contribuent à cette mission régalienne.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories