Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 12:55
Inauguration du jardin Caroline Aigle à Paris

 

06/07/2015 Alexandra Milhat - Armée de l'air

 

L’inauguration du jardin Caroline Aigle, première femme pilote de chasse de l’armée de l’air, s’est déroulée le 3 juillet 2015 dans le 15e arrondissement de Paris. L’occasion de revenir sur le parcours de cette femme exceptionnelle.

 

En présence d’autorités civiles et militaires, ainsi que de membres de la famille de Caroline Aigle, l’inauguration a débuté avec l’émouvante interprétation d’ « Amazing Grace » par le chœur de l’armée française. M. Philippe Goujon, maire du 15e arrondissement, a ensuite prononcé le discours d’ouverture : « C’est un honneur de pouvoir rendre hommage à une militaire de renom. Quand Caroline nous quittait il y a 8 ans maintenant, la France entière a été bouleversée par son destin flamboyant et tragique, par son courage à toute épreuve, et son dernier combat pour donner la vie, avant de rendre la sienne ».

Après la lecture d’un extrait du journal de bord de l’aviatrice, Mme Catherine Vieu Charier, adjointe au maire de Paris, chargée de la mémoire et du monde combattant, a pris la parole : « Caroline Aigle est un modèle pour nous tous, en tant que pilote, en tant que femme et en tant que mère. Elle est l’incarnation de la passion, de l’obstination et de la perfection ».

Enfin, c’est avec fierté et émotion que la plaque où figure l’inscription « Jardin Caroline Aigle » a été dévoilée par M. Philippe Goujon et l’adjointe au maire de Paris, ainsi que par des membres de la famille Aigle.

 

Inauguration du jardin Caroline Aigle à ParisInauguration du jardin Caroline Aigle à ParisInauguration du jardin Caroline Aigle à Paris
Inauguration du jardin Caroline Aigle à Paris

Caroline Aigle, un destin hors du commun.

 

photo Polytechnique

photo Polytechnique

Caroline Aigle intègre Polytechnique, promotion X1994. Pendant ses études à l’X, elle décide de servir dans l’armée de l’air, qu’elle intègre en 1997.

Première femme pilote de chasse sur Alphajet à avoir été affectée dans un escadron de combat de l’armée de l’air française, le commandant Aigle reçoit son macaron de pilote en 1999 à l’âge de 24 ans. Après sept ans aux commandes du Mirage 2000-5 et forte de quelque 1 600 heures de vol, elle intègre la division « Sécurité des vols » du commandement des forces aériennes en 2006.



Sportive émérite, elle est aussi championne de France militaire de triathlon en 1997, championne du monde militaire de triathlon par équipe en 1997 et vice-championne du monde militaire de triathlon par équipe en 1999. Elle pratiquait également le parachutisme, le cross et la plongée.


Sur le point d’être sélectionnée comme astronaute par l’agence spatiale européenne, Caroline Aigle décède à 32 ans des suites d’un cancer fulgurant.

Partager cet article

Repost0
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 15:55
Création d'un incubateur de l'aéronautique à Paris avec 25 start-up

 

20 mars 2015 par  Jacques Marouani - electroniques.biz

 

Tous les domaines de pointe sont représentés parmi les grandes problématiques des secteurs de l’industrie aéronautique et du transport aérien : drones, nouveaux aéronefs, dirigeable, tourisme spatial, réalité augmentée, optoélectronique, divertissement à bord, logiciels, sécurité, interfaces homme-machine, mais aussi matériaux, procédés, etc...

 

L'incubateur dédié aux start-up de l'aéronautique, Starburst Accelerator, créé en 2014 par le cabinet Impulse Partners, et soutenu par Airbus Group, Thales, Hutchinson et Zodiac Aerospace, va inaugurer son site parisien dans le 15e arrondissement le 23 mars 2015. De prochaines ouvertures sont aussi prévues à Toulouse, Los Angeles et Montréal.

Starburst Accelerator fournit aux start-up un ensemble de services leur permettant d’atteindre au plus vite la phase de croissance : constitution du dossier de financement, interface avec les investisseurs et grands groupes industriels aérospatiaux, hébergement au cœur d’un quartier d’affaires parisien, organisation d’ateliers thématiques réguliers.

 « Les start-up sont essentielles à la chaîne de valeurs de l'innovation : elles offrent au marché de nouvelles idées nées en laboratoire. Dans le contexte concurrentiel et de défi permanent que constitue l’aéronautique, Starburst Accelerator leur apporte le meilleur soutien, augmentant considérablement leurs chances de succès », promet François Chopard, fondateur de Starburst.

 

25 start-up incubées

Tous les domaines de pointe sont représentés parmi les grandes problématiques des secteurs de l’industrie aéronautique et du transport aérien : drones, nouveaux aéronefs, dirigeable, tourisme spatial, réalité augmentée, optoélectronique, divertissement à bord, logiciels, sécurité, interfaces homme-machine, mais aussi matériaux, procédés, etc...

25 startups sont incubées chez Starburst Accelerator dont Akoustic Arts, Amplisens, AriadNext, Blue Industry & Science, Cosmica Spacelines, Defacto, Diota Soft, Display Interactive, Eazy Group, Elwing, Erneo, Luna Technology, Mach 7, Nethis, Redbird, RepairManager.Aero, Safety Line, Suricog, Trust In Soft, Vaylon, Voox, WiNMS, Workfly.

Partager cet article

Repost0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 11:55
Balard s'affiche en grand


04/06/2014 Ministère de la Défense

 

Les usagers du périphérique parisien ont désormais une nouvelle image du chantier de Balard. C'est en effet par une immense bâche représentant les personnels du futur siège du ministère de la Défense en 2015 que le site du chantier est décoré. Une occasion pour la rédaction de revenir sur ce chantier-phare qui devra accueillir à terme les états-majors et grandes directions du ministère.

 

Après les grues et les chantiers, c'est désormais une nouvelle image que les usagers du périphérique ont de Balard. En effet, une bâche siglée "Balard 2015" et illustrée par les visages de civils et de militaires recouvre une partie d'un bâtiment donnant sur le périphérique.

 

Le projet Balard constitue un projet immobilier permettant le regroupement à Paris, sur un même site, du ministère de la Défense, de certains de ses services et de divers états-majors jusqu'alors répartis sur des lieux différents. Le déménagement est prévu pour 2015.
Seront regroupés notamment sur ce site :
·    le ministre de la Défense et son cabinet ;
·    l'état-major des armées ;
·    l'état-major de l'armée de Terre ;
·    l'état-major de la Marine ;
·    l'état-major de l'armée de l'Air ;
·    la direction générale de l'Armement (DGA) ;
·    le secrétariat général pour l'administration (SGA).

 

L'ensemble représentera un effectif d'environ 9 300 personnes. Le projet comporte la construction de 145 000 m2 de bâtiments neufs et la rénovation de 135 000 m2 de bâtiments déjà existants.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories