Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 21:30
Rafale Photo  JL. Brunet  Armée de l'air

Rafale Photo JL. Brunet Armée de l'air

Les discussions entre la France et l'Égypte sur la vente d'avions de combat Rafale sont "bien avancées" mais "pas conclues", a indiqué le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian

 

08/02/2015 Le Point

 

"Je prends beaucoup de précautions (...) j'espère que ça se fera", a déclaré le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

 

Les discussions entre la France et l'Égypte sur la vente d'avions de combat Rafale sont "bien avancées", mais "pas conclues", a indiqué dimanche le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. "Il y a des discussions, elles sont bien avancées. Mais elles ne sont pas conclues", a déclaré Jean-Yves Le Drian sur I>Télé/Le Monde/Europe1. "Je prends beaucoup de précautions (...) j'espère que ça se fera", a-t-il ajouté. Le Rafale, qui équipe l'armée française depuis 2004, n'a encore jamais trouvé preneur à l'étranger. "Le Rafale est un très bon avion. Il est souvent de bon ton de se gausser, or c'est un avion très performant", a-t-il poursuivi.

Le P-DG du constructeur Dassault Aviation, Éric Trappier, a affirmé samedi dans Le Figaro que l'avionneur était en passe de "réussir le premier contrat export du Rafale", l'avion français de combat. Selon le quotidien économique Les Échos, la France est sur le point de conclure avec l'Égypte un plan de financement pour lui vendre 24 avions de combat Rafale et une frégate multimission FREMM, un marché évalué entre 5 et 6 milliards d'euros.

Partager cet article
Repost0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 12:50
Comment les lobbies militaires font pression sur le politique en Belgique

 

07 février 2015 Antoine Clevers – lalibre.be

 

La scène se passe en commission de la Défense de la Chambre, le 28 janvier. Le député Ecolo Benoît Hellings prend la parole. Il dénonce "un incident" et s’insurge contre la présence d’un "lobbyiste du F-35" sur les bancs de la commission, "à côté des parlementaires".

 

L’intéressé s’appelle Dany Van de Ven. Ancien militaire, il est aujourd’hui, selon ses mots, "consultant" pour le F-35. Il collabore, via sa société Bridan, avec Lockheed Martin, le fabricant américain de l’avion de chasse F-35. La commission de la Défense était publique. Il avait donc le droit d’y assister, mais depuis la tribune publique."Je me suis trompé de porte", se défend-il. "C’est la première fois que j’allais à une audition."

 

Cet épisode, assez anecdotique, illustre bien la pression qui règne autour du remplacement des F-16 belges, qui arriveront en fin de vie à partir de 2023. Le gouvernement Michel a fait le choix - c’est écrit dans l’accord de majorité - de "conserver pour le long terme une capacité de chasse et de bombardement". Traduisez : de trouver un successeur au F-16.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 12:35
HAL bags Indian air force order for 14 Do-228s

 

6 Feb 2015 By: Greg Waldron - FG

 

Hindustan Aeronautics (HAL) has secured an Indian air force contract for 14 Do-228 transport aircraft.The INR10.9 billion ($200 million) covers the aircraft, six additional engines, a flight simulator, and other equipment, says HAL in a statement.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 08:25
photo Embraer

photo Embraer

 

3 Feb 2015 By: Dan Parsons - FG

 

The KC-390, Embraer’s clean-sheet aerial refueling tanker, flew for the first time on 3 February from an airfield in São José dos Campos, Brazil. The KC-390’s 1h 25min flight consisted of manoeuvres to assess flight characteristics and system tests, including the aircraft’s fly-by-wire controls, Embraer says. "The KC -390 behaved in a docile and predictable manner," test pilot Mazort Louzada says in a statement. "The advanced system of fly- by-wire flight controls and the latest generation avionics facilitate piloting and provide smooth and accurate flight." Embraer chief executive Frederico Fleury Curado says development of the KC-390 is “most likely the greatest technological challenge that the company has faced in its history”.

 

Read full article

Partager cet article
Repost0
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 21:55
Musée de l’air: un salon pour découvrir les métiers de l’aéronautique

 

06/02/2015 Sources : Musée de l'air et de l'Espace

 

La 23e édition du salon des formations et métiers aéronautiques se tient, du 6 au 8 février 2015, au musée de l'Air et de l’Espace du Bourget (93).

 

Organisé en partenariat avec le magazine Aviation et Pilote, cet événement s’est affirmé, au fil des ans, comme un événement incontournable du secteur. Plus d’une cinquantaine d'exposants, français et étrangers, sont rassemblés afin de présenter tous les métiers du secteur aérien, ainsi que les cursus de formations.

 

Les intervenants présents sur les stands et les conférenciers présenteront les métiers du pilotage, du contrôle aérien, de l’escale, du service à bord, de la sécurité aérienne et de la maintenance, ainsi que les carrières militaires. Un stand est notamment tenu par le centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) de Pontoise, tandis que des conférences quotidiennes présenteront notamment les métiers de l’aéronautique de Défense.

 

Informations pratiques:

Ouverture les 6, 7 et 8 février 2015, de 10h à 17h

Hall 10 - Entre deux guerres

Entrée gratuite

Plus d’informations sur le site du musée de l’air et de l’espace

Partager cet article
Repost0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 18:35
Airbus et Korea Aerospace Industries alliés pour le futur avion de chasse sud-coréen ?

Dans le passé, l'armée sud-coréenne a massivement choisi des fournisseurs américains pour s'équiper.

 

05/02/2015 latribune.fr (avec AFP)

 

Les deux entreprises pourraient s'allier sur un appel d'offres concernant la construction de 120 chasseurs destinés à remplacer à terme les F-4 et F-5 qui équipent actuellement l'armée de l'air sud-coréenne, d'après l'agence Yonhap.

 

Nom de code "KF-X". L'avionneur européen Airbus et la compagnie aérienne sud-coréenne Korean Air sont en passe de conclure un accord de partenariat pour faire une offre commune pour construire un avion de combat pour l'armée de l'air sud-coréenne, a rapporté jeudi 5 février l'agence Yonhap.

 

Un projet à 6,8 milliards d'euros

Le projet prévoit la construction de 120 chasseurs destinés à remplacer à terme les F-4 et F-5 qui équipent actuellement l'armée de l'air sud-coréenne, a indiqué l'agence Yonhap citant un responsable non identifié de Korean Air. Le projet est doté de plus de 8.500 milliards de wons (environ 6,8 milliards d'euros).

Alors que la DAPA, l'agence publique en charge du programme, doit clôturer son appel d'offres lundi 9 février, les deux entreprises "prévoient signer un protocole d'entente dès que possible", a déclaré le responsable cité par Yonhap .

 

Difficile concurrence américaine

La décision finale sera annoncée en juin ou juillet, mais dans le passé, l'armée sud-coréenne a massivement choisi des fournisseurs américains pour s'équiper.

Face à Airbus et Korean Air se dressent justement l'américain Lockheed Martin et Korean Aerospace Industries (KAI). Le constructeur aéronautique français pourrait toutefois tirer son épingle du jeu, ayant fait un certain nombre de soumissions pour des contrats militaires ces dernières années.

Partager cet article
Repost0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 17:40
L’AN-70 au salon du Bourget 2013 - photo RP Defense

L’AN-70 au salon du Bourget 2013 - photo RP Defense

 

4 février Aerobuzz.fr

 

L’avion cargo ukrainien Antonov 70 n’en finit pas de mourir et de ressusciter. L’An-70 a été lancé dans les années 90, il s’agit d’un appareil de transport militaire quadrimoteur de la classe de l’A400M. Selon Antonov, l’AN-70 présenté lors du dernier salon du Bourget est plus grand et capable de transporter plus de charge que son concurrent européen. Il est propulsé par des moteurs à hélices rapides contrarotatives D27 améliorés et doté d’une avionique occidentale.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 17:20
2014 F-35 Milestones - by Lockheed Martin


5 févr. 2015 Lockheed Martin

 

A video highlight of major 2014 milestones for the F-35 Lightning II program including 23,000 total flight hours, 106 aircraft in assembly, and 9 F-35 bases operating. Discover recent F-35 news: https://www.f35.com/news .

Partager cet article
Repost0
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 08:40
Embarquement d'une bombe sous la voilure d'un Il-76. photo Ilyushin

Embarquement d'une bombe sous la voilure d'un Il-76. photo Ilyushin

 

02/02/2015 par Emmanuel Huberdeau – Air & Cosmos

 

La société russe Ilyushin a publié des photos d'un exercice réalisé avec l'armée russe comprenant l'embarquement de bombes sur un avion IL-76MD. Ces images rappellent que l'IL-76 dont la vocation première est le transport peut également être utilisé comme avion d'armes.

 

suite de l'article

Partager cet article
Repost0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 08:55
Salon du Bourget : Rencontrez tous les professionnels du secteur de l'Aéronautique et de l'Espace !


source SIAE


Pour sa 51ème édition, le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace ouvrira ses portes du 15 au 21 juin 2015. Comme chaque édition, les 4 premiers jours seront réservés aux Visiteurs Professionnels puis le Salon accueillera le Grand Public du 19 au 21 juin 2015.
Le Salon est, par son ampleur, une occasion unique de faire du business, de rencontrer l’ensemble des acteurs de l’industrie aérospatiale et de découvrir les dernières nouveautés du secteur.

A 5 mois de l'ouverture du Salon, 95% des surfaces (halls et chalets) sont d'ores et déjà louées.
2200 exposants sont attendus (dont 50% venant de pays étrangers) avec tous les grands avionneurs et une forte présence des ETI / PME françaises.

De plus, dans le cadre de la Conférence Climat des Nations Unis qui se tiendra au Bourget en décembre, un événement "Climat" sera organisé en présence de personnalités politiques et scientifiques.

Enfin, l'Avion des Métiers sera reconduit cette année après son succès de 2013. Cet événement original permettra à des salariés de l'industrie aérospatiale de présenter aux visiteurs des métiers liés à la production.

Vous pouvez dès à présent commander en ligne votre badge d’accès au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace 2015.

Ne ratez pas cet événement incontournable !

Partager cet article
Repost0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 08:55
Le site Elvia PCB de Coutances obtient le renouvellement de sa certification Nadcap dédiée à l'aéronautique

 

23 janvier 2015 par  Didier Girault - electroniques.biz

 

Le site Elvia PCB de Coutances a obtenu le renouvellement de sa certification Nadcap (National Aerospace and Defense Contractors Accreditation Program.

 

Le site Elvia PCB de Coutances annonce qu’il a obtenu, fin 2014, le renouvellement de sa certification Nadcap (National Aerospace and Defense Contractors Accreditation Program) destinée au marché de l’aéronautique.

S’appuyant sur 600 personnes réparties dans 8 sites - spécialisés par marchés –, le groupe Elvia PCB est présent en aérospatiale, militaire et ferroviaire, en automobile, en gestion d'énergie et de puissance, ainsi que dans les TIC (Technologies de l’information et des communications) et l’industriel.

Partager cet article
Repost0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 17:40
photo NCCP

photo NCCP

 

2/02/2015 Corinne Lassailly - ADIT : 77780

 

L'entreprise Novosibirsk Chemical Concentrates Plant (NCCP) [1], va développer la transformation de minerais de terres rares, notamment pour l'industrie nationale de défense et aérospatiale. Cette entreprise est un des leaders mondiaux de production de combustible pour les centrales nucléaires et pour les réacteurs de recherche en Russie et à l'étranger. Par ailleurs NCCP est l'unique producteur russe de lithium et de sels de lithium. A noter que l'entreprise dépend indirectement de Rosatom, corporation d'Etat dans le secteur de l'énergie atomique.

 

La demande interne en lanthane, scandium et néodyme est importante, précisément dans les filières aéronautique et spatiale, par exemple pour certains éléments clefs des moteurs ou des aimants. Selon Nikolai Pokhilenko, directeur de l'Institut Sobolev de géologie et de minéralogie [2], les gisements dans le nord-ouest de la Yakoutie, région d'Extrême-Orient russe, sont si importants qu'ils devraient assurer l'approvisionnement national. La région de Novossibirsk dispose des ressources nécessaires au développement d'une telle industrie de transformation, non seulement en matière de capital humain hautement qualifié, mais également en matière d'infrastructures et d'équipements.

 

Pour en savoir plus:

- [1] http://www.nccp.ru/en/

- [2] Institut qui dépendait de la branche sibérienne de l'Académie des sciences de Russie et aujourd'hui de l'Agence fédérale des organismes scientifiques http://www.igm.nsc.ru/ (uniquement en russe)

 

Sources : Site de la branche sibérienne de l'académie des sciences : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/WEVoS

Partager cet article
Repost0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 13:50
Airbus reprend en main l’A400M

 

30 janvier 2015 par Gil Roy – Aerobuzz.fr

 

Tom Enders, PDG d’Airbus Group, ne supporte plus les promesses non tenues du programme A400M. Il nomme Fernando Alonso à la tête de Military Aircraft (Airbus Defence and Space), avec pour mission d’accélérer l’intégration des capacités militaires et d’augmenter les cadences de production.

 

Airbus vient de siffler la fin de la récréation pour Military Aircraft. Tom Enders, le PDG d’Airbus Group a reconnu cette semaine que les retards s’accumulaient dans le programme A400M et que le constructeur n’était pas en mesure de tenir les engagements pris vis-à-vis des clients, il y a de nombreuses années maintenant. Bernhard Gerwert, le président exécutif d’Airbus Defense and Space (ADS) ne dit pas autre chose : « nous n’avons pas été à la hauteur des attentes en ce qui concerne l’intégration des capacités 
militaires et la montée en cadence industrielle. Ceci n’est pas acceptable et nous allons résoudre ce problème. Nous sommes parfaitement conscients que les nations clientes ont besoin de ce nouvel aéronef et nous prenons donc leurs craintes très au sérieux.  ».

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 12:55
Avec les techniciens de la flottille 21F

 

30 Janvier 2015 Marine nationale

 

La flottille 21F est installée depuis 2011 sur la BAN de Lann-Bihoué. Pour mettre en œuvre ses Atlantique 2 (ATL2) et conduire ses missions, elle s’appuie sur 240 marins, dont 120 techniciens aéronautiques.

 

Comme pour l’équipage d’un bâtiment à la mer, le service technique de la flottille fonctionne en permanence, ses équipes se succédant toutes les quatre ou six heures. Ainsi, toute l’année, 24h/24, les techniciens préparent et dépannent les aéronefs. En flottille, qu’il s’agisse de la 21F ou 23F, ou en détachement, les marins de spécialités « porteur », « avionique » et « armae » s’affairent sur les avions dès le retour de mission pour les rendre à nouveau prêts à repartir en vol. Alors que les premiers sont des techniciens opérant sur l’avion lui-même, les deuxièmes sont spécialistes des systèmes embarqués de l’appareil tels que les instruments de bords, les consoles tactiques ou le radar, et les derniers, surnommés « les Boums » sont responsables des munitions, armements, artifices et bouées.

 

Diaporama

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 08:50
Airbus : le gâchis incroyable de la gestion du programme A400M

Armement Airbus Group a fait savoir la semaine dernière qu'il présenterait d'ici la fin février son planning de livraisons d'A400M pour 2015 avec ses différents pays clients. (photo EATC)

 

29/01/2015 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

Domingo Ureña-Raso quitte son poste de vice-président exécutif suite à différents retards rencontrés dans la livraison de l'avion de transport militaire. Il sera remplacé par Fernando Alonso, vice-président en charge des vols d'essai.

 

La malédiction de l'A400M a finalement coûté son poste de directeur de la branche aviation militaire à Domingo Ureña-Raso pourtant promis à un bel avenir dans la branche défense et espace d'Airbus. Successeur potentiel du directeur général d'Airbus DS, Bernhard Gerwert, il n'était pas d'accord avec la direction du groupe sur les mesures correctrices visant à remettre le programme A400M d'équerre.

Le groupe tire ainsi les conséquences de la "situation critique" du programme de l'A400M, dont la montée en puissance industrielle s'accompagne de nouveaux retards mais qui est un appareil très novateur sur le marché avec des performances inédites. Domingo Ureña-Raso, qui devrait prendre d'autres responsabilités dans le groupe, paie surtout pour la dernière réorganisation à l'été 2013 des activités d'aviation de transport militaire, qui était dans le giron d'Airbus.

Pourtant remis au carré dans le cadre d'Airbus où les compétences sont nombreuses dans le domaine de l'aéronautique, le programme A400M s'est retrouvé dans une division en pleine restructuration alors que l'avion était encore sur un chemin critique dans le cadre de son développement. Un gâchis incroyable alors que les équipes de Fabrice Brégier avaient réussi à redresser à partir de 2009 la barre d'un programme mal né et mal maîtrisé pendant de longues années par les équipes espagnoles, qui n'avaient pas forcément les compétences pour gérer un projet de cette ampleur. Aussi les nouveaux avatars du programme sont imputables à ceux qui ont joué au meccano de la restructuration du groupe.

 

Fernando Alonso aux commandes

Le compatriote de Domingo Ureña-Raso, Fernando Alonso, qui dirige actuellement les essais en vol des avions militaires d'Airbus, intégrés début 2014 dans la nouvelle division Airbus Defence & Space, lui succède. Il "a une profonde connaissance de l'A400M ainsi que des programmes d'autres avions militaires", a précisé le groupe dans un communiqué. Le président d'Airbus Group, avait annoncé mardi 27 janvier des changements de gestion et d'organisation au sein du groupe. "Ces changements organisationnels sont conçus pour permettre des opérations plus efficaces à l'intérieur de la division d'Airbus Defence and Space et de mettre le programme A400M ainsi que son industrialisation en mesure de mieux répondre à des lacunes qui existent actuellement", a expliqué le groupe aéronautique.

"Nous faisons face à des retards dans les livraisons et dans le développement des capacités militaires", a souligné jeudi soir lors d'une réception avec la presse à Paris, le président d'Airbus Group, Tom Enders. "Ce n'est pas une catastrophe mais c'est suffisamment significatif", a-t-il ajouté en assurant lors de voeux à la presse, que son groupe travaillait "aussi dur que possible pour prendre des mesures correctives". "Nous n'avons pas exécuté le travail comme nous l'aurions souhaité et je dois m'en excuser", a toutefois affirmé Tom Enders.

"Je m'attends à ce que la nouvelle équipe se penche rapidement sur les lacunes existantes de la manière la plus efficace", a déclaré de son côté le directeur général d'Airbus Defence and Space, cité dans le communiqué d'Aribus DS. Tous les aspects industriels du programme de l'avion militaire seront ainsi placés sous la responsabilité directe de branche Opérations, dirigée par Pilar Albiac Murillo, tandis que les questions liées au développement et aux livraisons aux clients resteront dans le périmètre de la branche Aviation militaire, sous la direction de Rafael Tentor, directeur du programme A400M.

 

L'Allemagne très critique

Le groupe a subi de vives critiques en Allemagne de la part de la ministre de la Défense, Ursula von der Leyen, en raison de problèmes concernant l'A400M. Elle rencontre ce vendredi à Berlin le numéro deux du groupe, Marwan Lahoud pour faire le point sur le programme. "Il y a plus en jeu que la seule image d'une entreprise industrielle, il est question de la fiabilité de l'Allemagne dans ses alliances" militaires, a déclaré la ministre à l'hebdomadaire "Der Spiegel". Après environ quatre années de retard, l'Allemagne a reçu en décembre le premier A400M sur les 53 qu'elle a commandés.

Déplorant qu'Airbus n'ait pas le souci de la qualité du produit, la ministre a déclaré attendre désormais que "l'entreprise mette tout en oeuvre, afin que les conséquences de ses problèmes internes sur la Bundeswehr (armée allemande) soient aussi minimes que possible". D'après "Der Spiegel", le contrôle par l'armée de l'appareil a décelé "875 manquements", dont des gaines isolantes manquantes sur certains câbles électriques. En fait, ce serait 1.300 manquements... mais comme on le souligne dans le groupe tous les premiers avions militaires (chasse ou transport) livrés dans le monde sont dans ce cas. La France a par exemple accepté ses A400M, qui ne sont pas si différents de celui reçu par les Allemands.

 

Des pénalités pour Airbus Group

Airbus Group s'attend à payer des pénalités aux pays clients de l'avion de transport militaire A400M qui a connu de nouveaux retards, a déclaré jeudi le président exécutif du groupe, Tom Enders. "Nous aurons certainement à payer des pénalités, nous devons de l'argent à nos clients", a expliqué Tom Enders. "Cette fois, nous ne retournerons pas vers nos clients pour demander des fonds supplémentaires. C'est le groupe qui doit régler cela", a-t-il ajouté, évoquant le renflouement de 3,5 milliards d'euros obtenu en 2010 de la part de ses sept pays clients. Tom Enders a également ajouté que les résultats du groupe pour 2014, qui seront publiés le 27 février, étaient "bons".

Enfin, Airbus Group a fait savoir la semaine dernière qu'il présenterait d'ici à fin février son planning de livraisons d'A400M pour 2015 avec ses différents pays clients. Le groupe européen avait reconnu en novembre des retards dans l'ajout de nouvelles fonctionnalités dans certains avions, notamment en termes de ravitaillement en vol. Mi-janvier, Der Spiegel rapportait que seuls deux avions sur cinq pourraient être livrés à l'Allemagne cette année en raison de problèmes d'assemblage du fuselage.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 17:55
Thales, l'assurance vie de Dassault

 

28 janvier 2015 par Hassan MEDDAH  - L'Usine Nouvelle n° 3408

 

ENQUÊTE  Actionnaire de référence de Thales, le groupe d’électronique militaire, au côté de l’État, Dassault maîtrise ainsi l’évolution du Rafale. Et joue un rôle central dans l’industrie de défense française.

 

Dans la campagne de Limours (Essonne), le bâtiment du groupe Thales paraît perdu au milieu de nulle part. Un détail trahit l’activité du site : au sommet de l’édifice principal, une antenne de radar tourne inlassablement. D’autres équipements, invisibles depuis le parking, ont eux aussi été installés sur les toits, l’endroit idéal pour réaliser des tests avant la livraison aux clients. La France vient justement de commander 16 radars – dont certains sont capables de détecter un appareil à plus de 400 km de distance ! – pour assurer la surveillance du territoire.

 

Le site de Limours avec ses 800 salariés, majoritairement des ingénieurs, est à l’image de sa maison mère : discret et pourtant indispensable aux grands programmes français de défense. Thales, dont l’effectif de la force de frappe compte 25 000 ingénieurs, c’est tout simplement le champion hexagonal de l’électronique de défense. Ses technologies sont au cœur des systèmes de combat du pays : Rafale, défense anti-aérienne, sous-marins nucléaires… L’électronicien occupe une position incontournable dans l’industrie de défense tricolore.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 17:35
La Russie et l’Inde boostent leur programme FGFA

 

25.01.2015 par Info-Aviation
 

L’Inde et la Russie ont décidé d’accélérer leur programme militaire conjoint pour le Fifth Generation Fighter Aircraft (FGFA) dérivé du T-50 PAK-FA russe.

 

« Nous avons discuté de toutes les questions, y compris le FGFA dont nous avons décidé d’accélérer le développement en raison des inquiétudes que suscite la lenteur de son excéution, »  a déclaré le ministre indien de la défense Manohar Parrikar à New Delhi.

S’exprimant après avoir présidé conjointement la Commission intergouvernementale sur la coopération militaro-technique (IGC-MTC) avec son homologue russe Sergueï Choïgou, M. Parrikar a déclaré que les deux parties maintiendraient des « interactions » régulières pour respecter les délais du projet.

Le futur avion de combat russo-indien FGFA de 30 tonnes sera dérivé du Sukhoi T-50 PAK-FA qui est alimenté par deux turboréacteur NPO Saturn AL-41F1 développant une poussée de 14,7 tonnes chacun.

L’Inde a également insisté sur le fait que la Russie avait ramené sa participation dans le programme de développement de 25% à 13% soit 10.5 milliards de dollars, sans consulter Delhi. Elle cherche également un plus grand accès à la configuration de conception du chasseur, qui, selon elle, lui est refusé.

L’Indian Air Force (IAF) prévoit l’acquisition d’environ 130 avions de combat, contre une demande initiale d’environ 220 unités.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 13:50
La Bulgarie pourrait confier la maintenance de ses MiG à la Pologne


27.01.2015 Info-Aviation
 

La maintenance des MiG-29 Fulcrum de la force aérienne de Bulgarie pourrait être assurée en Pologne plutôt qu’en Russie (source : The Sofia Globe).

 

La Bulgarian Air Force (BuAF) envisage de confier la maintenance de ses 12 MiG-29 Fulcrum-A et 3 Fulcrum-B biplace d’entraînement à la Pologne en raison de la hausse des coûts de main d’oeuvre en Russie.

Selon le journal The Sofia Globe, l’accord de maintenance signé avec la Russie en 2006 avait été évalué à 48 millions de dollars (incluant un avion d’entraînement supplémentaire qui s’est crashé depuis), mais le ministre de la Défense bulgare Nikolay Nenchev a affirmé que le nombre croissant de sociétés intermédiaires russes a entraîné une hausse des coûts de manière significative.

Or, le contrat de maintenance des MiG-29  signé avec la Russie expire en septembre 2015. Mr Nenchev aurait alors déclaré que la Bulgarie est en train de négocier avec la Pologne pour récupérer la maintenance des MiG en offrant un meilleur prix.

 

Suite de l'article

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 19:35
New Model Of India's 5th Gen AMCA To Be Official Project Soon

 

January 25, 2015 by Livefist


This photograph from January 17, shows Defence Minister Manohar Parrikar scoping out what appears to be a new scale model of India's Advanced Medium Combat Aircraft (AMCA), its fifth generation strike jet concept. Putting aside how this photograph tragically chops off the AMCA's nose, it appears that the design hasn't significantly changed since the concept's last 'outing' two years ago. The four-poster tail and X-15-like low aspect trapezoidal planform appear untouched from the last time anyone got a chance to see the concept design.

 

Read more

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 12:50
ESTL Countermeasures Pod


26 janv. 2015 by Saab

 

Missile countermeasures are a prerequisite for defeating incoming threats. Saab offers the ESTL, a timely and cost effective pod to add advanced countermeasure dispensing as well as state-of-the-art Missile Approach Warning (MAW) capability to fixed wing platforms with an interface for AIM-9 or AIM-120. ESTL is thus a highly effective countermeasures self protection pod for use on any fixed wing aircraft.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 17:55
Construction d’une plateforme pour la maintenance de l’Atlas par les ateliers de réparation de l’armée de l’air

 

22/01/2015 Armée de l'air

 

En décembre dernier, une équipe du détachement air (DA) 204 de Mérignac-Beauséjour a installé la première plateforme de maintenance pour les hélices de l’A400M Atlas, sur la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy. Un outil réalisé par les ateliers de réparation de l’armée de l’air (ARAA) 623, prochainement utilisé par les mécaniciens de l’escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) du « Loiret ».

 

Destinée à faciliter l’accès aux hélices du mastodonte de l’armée de l’air, mesurant chacune plus de cinq mètres de diamètre, cette plateforme a été conçue pour permettre aux mécaniciens de pouvoir se concentrer sur la partie rotor de l’hélice.

 

En janvier 2014, l’unité de production de l’ARAA 623 stationnée sur le DA 204, a planché sur ce projet et a entamé une période de conception assistée par ordinateur. Une fois les plans de la plateforme validés, la production a été confiée au groupe des ateliers techniques 14.623.

 

Chaudronniers, tourneurs-fraiseurs, ajusteurs, logisticiens, préparateurs, contrôleurs… L’ensemble des spécialistes et ateliers a été mobilisé. Au total, ce projet aura nécessité près de 1 700 heures de production. La plateforme attend d’ores et déjà la première opération de dépose d’hélice, qui validera officiellement sa mise en service.

 

Construction d’une plateforme pour la maintenance de l’Atlas par les ateliers de réparation de l’armée de l’airConstruction d’une plateforme pour la maintenance de l’Atlas par les ateliers de réparation de l’armée de l’air
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 08:50
Le nouveau planning de livraisons de l'A400M sera connu fin février

 

20 janvier 2015 Usinenouvelle.com (Reuters)

 

Airbus Defence and Space revoit actuellement son programme de livraisons d'avions de transport militaire A400M pour 2015 avec les différents pays clients, a déclaré mardi Jean-Marc Nasr, son responsable pour l'Europe, du Moyen-Orient et de l'Afrique.

 

Airbus Defence ans Space confirmera le nouveau programme de livraison d'A400M fin février, précise Jean-Marc Nasr, son responsable pour l'Europe, du Moyen-Orient et de l'Afrique.lors d'une conférence de presse. Le responsable de la division d'Airbus Group refuse de fournir de précisions sur le montant d'appareils qui seront finalement livrés. Il a évoqué des problèmes liés à la chaîne de fournisseurs pour expliquer les retards de livraisons révélés par des clients comme l'Allemagne, dont le ministère de la Défense a fait part jeudi dernier de ses inquiétudes sur un possible retard concernant les livraisons de l'avion de transport militaire du constructeur européen.

 

Suite de l’article

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 22:50
Airbus : la malédiction de l'A400M

..

20/01/2015 Michel Cabirol – LaTribune.fr

 

L'avion de transport militaire traverse à nouveau des turbulences. Airbus Defence and Space est en train de revoir le calendrier de livraisons de l'A400M. Un nouveau calendrier devrait être dévoilé fin février.

 

Décidément l'A400M n'est pas un programme au long fleuve tranquille. Depuis son lancement en 2003, l'avion de transport militaire donne régulièrement du fil à retordre à Airbus. C'est encore le cas en ce début d'année. Airbus Defence and Space revoit actuellement son planning de livraisons pour 2015 avec les différents pays clients, a annoncé ce mardi le directeur général d'Airbus DS en France, Jean-Marc Nasr. Airbus DS devrait dévoiler son nouveau calendrier 2015 de livraisons de l'avion de transport militaire A400M "probablement fin février", a-t-il précisé à l'occasion de la présentation des vœux à la presse vœux de la division défense et spatiale d'Airbus Group.

"Vous aurez plus d'informations sur ce sujet là probablement fin février", a-t-il estimé, peut-être à l'occasion de la publication des résultats annuels de la maison-mère, Airbus Group. "J'espère, je n'ai pas de date, a-t-il précisé. Lorsque le groupe présentera la clôture des comptes, fin février, il annoncera l'intégralité des grands programmes. L'A400M sera sûrement le programme dont on parlera le plus avec l'A350 et l'A380".

 

Nouvelles difficultés

Le ministère allemand de la Défense a indiqué jeudi dernier craindre un retard dans les livraisons de l'A400M, dont il attend cinq unités en 2015 après avoir réceptionné son premier avion en décembre 2014. En outre, un responsable du sous-secrétariat turc des industries de la défense a dit lundi que le pays s'attendait à des retards dans les livraisons de ses deux A400M anticipées en 2015, après avoir déjà dû patienter plus longtemps que prévu pour les deux premiers qu'il a reçus en 2014. Airbus Group a reconnu des problèmes de livraisons vendredi lors d'une réunion avec l'Organisme conjoint de coopération en matière d'armement (Occar), qui gère les programmes européens.

"Il n'y a pas de problème grave", a assuré le directeur général d'Airbus DS en France. Le magazine allemand Spiegel rapportait mercredi dernier que seuls deux avions sur cinq pourraient être livrés à l'Allemagne cette année en raison de problèmes d'assemblage du fuselage. "Il n'y a pas de problème de fuselage en tant que tel", a souligné Jean-Marc Nasr, faisant état de difficultés avec l'organisation de la chaîne des fournisseurs. "On voudrait optimiser ce système-là".

 

Et la France?

Jean-Marc Nasr n'a pas souhaité préciser le nombre d'A400M que la France, qui dispose déjà de six A400M dans sa flotte, pourra réceptionner en 2015. Ni des autres pays d'ailleurs. Selon lui, "la nouvelle cible de livraison va être agréée avec les États clients et l'Occar dans les prochaines semaines". L'armée française en espère quatre cette année, dont deux appareils à un nouveau standard qui permettra notamment des largages de matériel, des parachutages d'hommes et du ravitaillement en vol.  Des avions dotés du nouveau standard seront bien livrés courant 2015, a précisé Jean-Marc Nasr. Un porte-parole du ministère français de la Défense a dit ne pas avoir connaissance d'éventuels retards de livraisons pour l'A400M en 2015.

En 2014, le groupe a livré neuf appareils, notamment à trois nouveaux clients (Allemagne, Royaume-Uni et Turquie). Au total, 174 avions ont été commandés par huit pays à ce jour. L'année 2015 "va être l'année de montée en puissance de l'A400M", a pourtant estimé Jean-Marc Nasr. Il a notamment indiqué que la Malaisie recevrait son premier appareil en 2015 sur les quatre commandés en 2005.

 

Plusieurs pays intéressés à l'export par l'A400M

Jean-Marc Nasr espère "fortement" signer des contrats d'exportation de l'A400M cette année. Entre cinq à dix pays ont d'ores et déjà fait état de leur intérêt et plusieurs négociations sont bien avancées. L'A400M a été notamment présenté au Mexique, aux Emirats arabes unis et au Kazakhstan, et a suscité l'intérêt de plusieurs pays dans le Golfe, l'Asie-Pacifique et l'Amérique latine, avait indiqué Airbus l'an dernier.

Au-delà de l'A400M, il a souligné que l'avionneur avait engrangé l'année dernière 28 prises de commandes d'avions de transport de petite et moyenne capacité (CN235 et C295) et un avion de ravitaillement en vol A330 MRTT, dont cinq exemplaires ont été livrés en 2014. Airbus DS dispose ainsi d'un carnet de commandes de 163 A400M, de 30 CN235 et C295 et 13 A330 MRTT.

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 08:35
Yes, It's A Big Deal: IAF Gets First Tejas Fighter


17.01.2015 by Livefist
 

With the media shut out, HAL quietly handed over the first series production Tejas light combat aircraft to the Indian Air Force today, marking the beginning of what will hopefully be a long series of handings over over the next few decades. With the Tejas still months away from final operational clearance, today's ceremony -- and it really was a ceremony -- was mostly for the cameras (which weren't there, so who was this for?). But seriously. For all the symbolism that today's 'handing-over' was about, I'm not about to rain on the programme's parade. Not today.

 

Ten years ago, when I began reporting defence, then IAF chief Air Chief Marshal S. Krishnaswamy was on his way into retirement. I ambushed him at a government event in October 2004 for a quote on the LCA Tejas, which at the time was having considerable trouble. He wasn't happy. But he did say something no other chief did say. Not that I remember at least. He said, "I'm fed up of the to-and-fro between us and the builders of the LCA. I'm willing to accept the aircraft right now, as is. I am willing to commit my pilots to start clocking numbers on this machine. We need to spend time learning about it, not fighting about it. I am willing to make that commitment."

 

He meant what he said. But he retired weeks later. And there isn't a lot you can do after that. Not for a moment am I suggesting that there weren't other chiefs who wanted to see the Tejas in service as soon as possible, but a book remains to be written about the schadenfreude that was the development of the Tejas. It is in that light alone, if nothing else, that the handing over of an airframe to the IAF today is an occasion that shouldn't be made light of.

 

[On a separate note: I've been stricken by a severe allergic sinusitis, the likes of which I've never experienced before. I wouldn't wish it on anyone. Anyone. Spring couldn't be here sooner. Have a good season, all.]

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 23:55
RP Défense fête ses 4 ans d'existence.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories