Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 19:30
Royal Jordanian Air Force F-16 Fighting Falcon aircraft - photo USAF

Royal Jordanian Air Force F-16 Fighting Falcon aircraft - photo USAF

 

03 février 2015 Romandie.com(AFP)

 

Beyrouth - Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a diffusé mardi une vidéo d'un homme en train d'être brulé vif dans une cage et affirmé qu'il s'agissait du pilote jordanien capturé après le crash de son avion en Syrie le 24 décembre.

 

Cette exécution remonte au 3 janvier, a affirmé la télévision officielle du royaume peu après la diffusion de la vidéo de l'EI.

 

L'armée jordanienne a de son côté promis de venger la mort de son pilote Maaz al-Kassasbeh, qui menait un raid sur des positions de l'EI dans le cadre de la coalition internationale anti-jihadistes lorsqu'il a été fait prisonnier par les jihadistes.

 

Sur les images insoutenables de cette vidéo de 22 minutes, on le voit, vêtu d'une tenue orange, avancer parmi des ruines au milieu d'hommes en tenue militaire, masqués et armés.

 

Alors que Kassasbeh est enfermé dans une cage en métal, un de ces hommes, présenté comme un émir d'une région bombardée par la coalition des croisés, prend une torche et met le feu à de l'essence. Les flammes se propagent alors jusqu'à la cage. Le supplicié cherche en vain à se protéger, se débat avant d'être transformé en une boule de feu. Un tracteur déverse ensuite des gravas sur la cage, qui s'affaisse.

 

Dans un bandeau incrusté à l'antenne, la télévision jordanienne a assuré que le martyre du pilote Kassasbeh datait du 3 janvier.

 

Dans la vidéo, l'EI donne en outre le nom, les photos et les adresses de pilote jordaniens et déclare offrir une récompense de 100 pièces en or à ceux qui tueraient ce qu'il appelle un pilote croisé.

 

La Jordanie avait affirmé dimanche sa détermination à tout faire pour sauver la vie de son pilote prisonnier et avait également vivement condamné l'exécution, la veille par l'EI, d'un second otage japonais, capturé en Syrie.

 

Depuis plusieurs jours, Amman exigeait une preuve que son pilote était vivant avant d'envisager de libérer, comme l'exigeait l'EI, une prisonnière irakienne condamnée à mort pour son implication dans des attentats meurtriers en Jordanie en 2005.

 

L'EI occupe de larges portions de territoire en Irak et en Syrie, où ses jihadistes ont commis de nombreuses exactions, dont des décapitations d'otages, notamment occidentaux.

 

L'ONU accuse l'organisation ultra-radicale sunnite de crimes de guerre et de crimes contre l'Humanité.

Repost 0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 18:55
Cérémonie d’hommage national aux 9 militaires morts en Espagne – photo P. Segrette (Elysee)

Cérémonie d’hommage national aux 9 militaires morts en Espagne – photo P. Segrette (Elysee)

 

03/02/2015 Le Point.fr

 

Aux Invalides, le président de la République a célébré la mémoire des neuf militaires français tués la semaine dernière dans un crash sur une base espagnole.

 

"Notre pays est en deuil", a lancé mardi matin le président François Hollande, lors de la cérémonie d'hommage aux Invalides aux neuf militaires français tués la semaine dernière dans le crash d'un F-16 grec sur une base espagnole. "Chaque jour, notre armée de l'air démontre qu'elle fait partie des meilleures du monde", a lancé le chef de l'État. "Ces aviateurs défendent loin de chez nous les valeurs de la République", et "ils luttent contre les terroristes, où qu'ils soient".

 

Neuf cercueils avaient été disposés, au son de la Marche funèbre, au centre de la cour d'honneur des Invalides. Comme le veut la tradition, les corbillards avaient été salués auparavant sur le pont Alexandre-III, face aux Invalides, par une haie d'honneur d'anciens combattants qui rendent ainsi hommage depuis quelques années aux militaires tués en opérations ou dans l'exercice de leurs fonctions. "L'unité nationale est un bien précieux et les armées y contribuent, car c'est autour de la défense que nous pouvons nous retrouver", a déclaré le chef de l'État, prononçant l'éloge funèbre dans la cour d'honneur des Invalides.

 

Légion d'honneur

 

Les familles des neuf soldats décédés en Espagne, le Premier ministre manuel Valls ainsi qu'une dizaine de membres du gouvernement et l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy assistaient à la cérémonie aux côtés de très nombreuses personnalités françaises et étrangères. Le président Hollande devait ensuite remettre la Légion d'honneur à titre posthume à chacun des militaires tués - dont une femme - dans l'accident survenu le 26 janvier. Une cérémonie militaire d'hommage s'était déjà déroulée dans l'intimité lundi sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, où sept des neuf soldats étaient affectés.

 

L'avion de combat F-16 grec s'était écrasé sur la base espagnole, à Albacete, tuant onze personnes, après une panne au décollage. Il avait fauché des pilotes et mécaniciens qui s'affairaient au sol dans une boule de feu. Outre les deux pilotes du F-16, neuf Français ont trouvé la mort dans le crash et neuf autres ont été blessés, dont cinq grièvement, de même que douze Italiens. Tous participaient à un exercice de haut niveau, le TLP (Tactical Leadership Program), en vue de missions futures au sein de coalitions internationales.

Repost 0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 17:35
A400M Royal Malaysian Air Force painting process

 

3 févr. 2015 Airbus DS

 

The first Airbus A400M new generation airlifter for the Royal Malaysian Air Force has now been painted in its new colours at the Airbus Defence and Space facility in Seville, Spain.
More info about A400M: http://bit.ly/11OQ3eu

Repost 0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 15:55
Hommage national aux victimes de l'accident aérien d'Albacete

3 févr. 2015 Armée de l'Air

Repost 0
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 00:20
Hagel Offers Condolences to French Defense Minister

 

WASHINGTON, Feb. 2, 2015 – DoD News

 

Defense Secretary Chuck Hagel called France’s Minister of Defense Jean-Yves Le Drian today to offer his condolences on the Jan. 26 air tragedy in Spain, Pentagon Press Secretary Navy Rear Adm. John Kirby said in a statement issued today.

 

A two-seater Greek F-16 jet crashed after takeoff at a Spanish airbase during a NATO exercise, according to news reports. The two pilots died, as did nine French military members on the ground. As many as 20 people were reportedly injured. An investigation of the incident is ongoing.

 

Hagel extended his deepest condolences to Le Drian on the tragic loss of so many French airmen killed in the accident, and wished a speedy recovery to all those who were injured, Kirby said in his statement.

 

The French minister informed Hagel that there would be a national tribute tomorrow at the L'Hôtel des Invalides to honor the French killed in the accident, Kirby said. Hagel also offered assistance to Le Drian with the investigation, Kirby said.

 

Kirby said Hagel took the opportunity to affirm the Department of Defense’s support for France in ongoing counterterrorism efforts following the attacks in Paris in January.

 

Le Drian thanked Hagel for the phone call, Kirby said, and both leaders said they both looked forward to the outcomes of the NATO Defense Ministerial in Brussels this week.

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 19:57
La France rend hommage à ses neuf soldats tués en Espagne

 

02.02.2015 par lefigaro.fr

 

Après une première cérémonie lundi à Nancy dans «l'intimité militaire», un hommage national sera rendu le lendemain matin aux Invalides en présence de François Hollande.

 

Sept des neuf militaires y étaient affectés. Une cérémonie militaire s'est déroulée ce lundi, à 11 heures, sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey en hommage aux victimes françaises de l'accident d'un avion de combat F-16, la semaine dernière en Espagne. La commémoration s'est déroulée dans «l'intimité militaire» en présence des familles, des autorités et du personnel de l'armée de l'air. Les corps des neuf aviateurs, dont une femme navigatrice, avaient été rapatriés jeudi soir sur la base. Les cercueils, recouverts du drapeau français, avaient été déposés dans une chapelle ardente, où ils étaient veillés depuis par leurs camarades.

 

Mardi matin, les corps seront transférés à Paris, où un hommage national leur sera rendu en présence du président de la République. Le cortège funèbre traversera le pont Alexandre-III à 8 heures, et la cérémonie débutera deux heures plus tard dans la cour des Invalides. François Hollande prononcera à cette occasion un éloge funèbre et remettra à titre posthume la Légion d'honneur aux neuf soldats. Ces derniers se sont déjà vus remettre la médaille de l'aéronautique ainsi que la médaille d'or de la défense nationale avec palme de bronze. Ils ont aussi été promus au grade supérieur.

 

Tous participaient en Espagne à un exercice de haut niveau en vue de missions futures au sein de coalitions internationales. Ont été tués:

 

Capitaine Mathieu Bigand (format pdf, 67 kB).

Capitaine Gildas Tison (format pdf, 67 kB).

Lieutenant Marjorie Kocher (format pdf, 68 kB).

Lieutenant Arnaud Poignant (format pdf, 52 kB).

Adjudant François Combourieu (format pdf, 57 kB).

Adjudant Thierry Galoux (format pdf, 58 kB).

Sergent-chef Gilles Meyer (format pdf, 57 kB).

Sergent Nicolas Dhez (format pdf, 53 kB).

Sergent Régis Lefeuvre (format pdf, 52 kB).

 

L'avion de combat F-16 grec s'est écrasé lundi sur la base de Los Llanos, à quelque 250 km au sud-est de Madrid, après avoir eu une panne au décollage. L'appareil fauché des pilotes et mécaniciens qui s'affairaient au sol dans une boule de feu. Outre les deux pilotes du F-16, neuf Français ont trouvé la mort dans le crash. Neuf autres ont été blessés, dont cinq grièvement, de même que douze Italiens. Une enquête technique a été ouverte.

 

Note RP Defense : voir Albacete: Un livre d'or en hommage à nos aviateurs

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 18:30
Military Airstrikes Hit ISIL in Syria and Iraq

 

SOUTHWEST ASIA, Feb. 2, 2015 – From a Combined Joint Task Force Operation Inherent Resolve News Release

 

U.S. and coalition military forces continued to attack Islamic State of Iraq and the Levant terrorists in Syria, using bomber, fighter, and remotely piloted aircraft to conduct 10 airstrikes, Combined Joint Task Force Operation Inherent Resolve officials reported today.

Separately, U.S. and coalition military forces conducted 17 airstrikes against ISIL terrorists in Iraq, using attack, fighter, and remotely piloted aircraft, officials reported.

Officials reported details of the latest strikes, which took place between 8 a.m. yesterday and 8 a.m. today, local time, noting that assessments of results are based on initial reports.

 

Airstrikes in Syria

-- Near Kobani, nine airstrikes struck three large ISIL tactical units, five ISIL tactical units and destroyed six ISIL staging areas and an ISIL vehicle.

-- Near Dayr as Zawr, an airstrike struck an ISIL checkpoint.

 

Airstrikes in Iraq

-- Near Al Asad, an airstrike struck an ISIL tactical unit and destroyed an ISIL mortar position and one ISIL fighting position.

-- Near Huwayjah, an airstrike struck an ISIL tactical unit and destroyed an ISIL fighting position.

-- Near Al Rutbah, an airstrike struck an ISIL tactical unit.

-- Near Kirkuk, three airstrikes struck two ISIL tactical units and destroyed two ISIL fighting positions, an ISIL vehicle, an ISIL tactical vehicle, one ISIL bunker, and three ISIL earth movers.

-- Near Bayji, an airstrike struck an ISIL tactical unit.

-- Near Sinjar, an airstrike struck an ISIL tactical unit and destroyed an ISIL building.

-- Near Tal Afar, an airstrike destroyed an ISIL weapons storage facility.

-- Near Fallujah, four airstrikes struck an ISIL tactical unit, one ISIL vehicle and destroyed eight ISIL vehicles.

-- Near Haditha, two airstrikes destroyed an ISIL fighting position and one ISIL vehicle.

-- Near Mosul, two airstrikes destroyed an ISIL fighting position and an ISIL vehicle.

All aircraft returned to base safely.

 

Part of Operation Inherent Resolve

The strikes were conducted as part of Operation Inherent Resolve, the operation to eliminate the ISIL terrorist group and the threat they pose to Iraq, Syria, the region, and the wider international community. The destruction of ISIL targets in Syria and Iraq further limits the terrorist group's ability to project terror and conduct operations.

Coalition nations conducting airstrikes in Iraq include the U.S., Australia, Belgium, Canada, Denmark, France, the Netherlands, and the United Kingdom. Coalition nations conducting airstrikes in Syria include the U.S., Bahrain, Jordan, Saudi Arabia, and the United Arab Emirates.

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 12:55
Accident d'Albacete : intervention du CEMAA au point presse du ministère de la Défense


30 janv. 2015 Armée de l'Air

 

A l'occasion du point presse de jeudi 29 janvier 2015, le général Denis Mercier, chef d'état-major de l'armée de l'air, revient sur l'accident d'Albacete qui a coûté la vie à neuf de nos aviateurs

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 12:50
Talon II departs from England

 

27 janv. 2015 US Air Force

 

The last MC-130 H Talon II takes off from Royal Air Force Mildenhall, England, for the last time.

Repost 0
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 17:55
Accident aérien à Albacete : in memoriam


31/01/2015 Armée de l'Air

 

Lundi 26 janvier 2015, un drame d’une rare violence a eu lieu sur la base aérienne d’Albacete en Espagne, sur laquelle se déroulait le stage multinational Tactical Leadership Program (TLP).        

 

Un avion de combat F-16 grec s’est écrasé sur un des parkings de la base où étaient stationnés des aéronefs et du personnel de nationalités différentes, dont plusieurs Français.
Nous déplorons la mort de neuf aviateurs français. Cinq autres Français sont grièvement blessés.
L’armée de l’air adresse ses plus sincères condoléances aux proches des victimes et exprime sa compassion aux blessés.


Retrouvez ci-dessous les biographies des aviateurs décédés :

Lieutenant-colonel Mathieu Bigand (format pdf, 61 kB).

Commandant Gildas Tison (format pdf, 796 kB).

Capitaine Marjorie Kocher (format pdf, 36 kB).

Capitaine Arnaud Poignant (format pdf, 65 kB).

Adjudant-chef Thierry Galoux (format pdf, 32 kB).

Adjudant-chef François Combourieu (format pdf, 50 kB).

Adjudant Gilles Meyer (format pdf, 37 kB).

Sergent-chef Régis Lefeuvre (format pdf, 36 kB).

Sergent-chef Nicolas Dhez (format pdf, 41 kB)

Repost 0
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 12:50
Terma to install modular aircraft survivability pod on RNLAF NH-90 helicopters

Terma has received the contract to supply modular aircraft survivability equipment pod for the RNLAF NH-90 helicopters. Photo TERMA.

 

30 January 2015 airforce-technology.com

 

Terma has been awarded a contract to supply self-protection equipment for the Royal Netherlands Air Force (RNLAF) NH-90 multi-role military helicopters.

 

Under the contract, the company will supply and integrate the modular aircraft survivability (MASE) pod onto the Dutch NH-90 helicopters.

 

Terma Defense & Security Airborne Applications vice-president Jesper Petersen said: "This strongly indicates that RNLAF have confidence in our solutions.

 

"This applies to system performance, the entire process, and the collaboration between the air force and Terma."

 

The MASE pod is equipped with missile warning sensors, chaff / flare dispenser modules, and latest version of Terma's ALQ-213 electronic warfare management system. It protects medium and large helicopters against heat-seeking missiles, while simultaneously improving the pilot's situational awareness.

 

The pod's modular design allows for future integration of coming sensors and new requirements.

 

Originally, the pod was developed in 2003 for installation on the AH-64D Apache helicopter. It has since been fielded on other helicopter platforms including CH-47D/F Chinook, AS 550 Fennec, EH-101 Merlin, HH-60G Pave Hawk, as well as Mi17, and Mi24 platforms.

 

Terma has partnered with the RNLAF and the Netherlands' Defence Materiel Organization for more than 20 years, integrating the electronic warfare solutions on a variety of aircraft platforms.

 

The NH-90 is a medium sized helicopter built by NH Industries in two variants, namely tactical transport helicopter, to transport 20 troops or 2500kg of cargo for standard heliborne operations, and an antisubmarine and anti-surface warfare aircraft called Nato frigate helicopter (NFH).

 

The RNLAF and the Dutch Navy currently operate the NH90 NFH helicopters.

 

Apart from the Netherlands, the helicopters are also used by Australia, Belgium, Germany, France, Italy, Sweden, Finland, Norway, Greece, Oman, and New Zealand.

Terma to install modular aircraft survivability pod on RNLAF NH-90 helicopters
Repost 0
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 08:56
Les corps de nos aviateurs décédés rapatriés  sur la BA 133 de Nancy-Ochey

 

29/01/2015 22:16 Armée de l'air

 

Lundi  26  janvier 2015, en Espagne, l’armée de l’air a été brutalement touchée par un accident aérien dans lequel neuf aviateurs ont perdu la vie. Le rapatriement des corps s’est déroulé jeudi 29 janvier sur la base aérienne (BA) 133 de Nancy-Ochey.

 

C’est sous une pluie glaciale que le C130 Hercules espagnol s’est posé sur le tarmac de la BA 133. Le retour des corps des pilotes, navigateur et mécaniciens, tragiquement disparus alors qu’ils participaient au stage Tactical Leadership Program, a eu lieu par voie aérienne. À 19 h 30, près de 200 aviateurs se sont rassemblés sur le tarmac et ont formé une haie d’honneur pour accueillir les dépouilles de leurs camarades.

 

Une chapelle ardente est désormais dressée au sein d’un hangar de l’escadron de chasse 1/3 « Navarre ». Les aviateurs de la BA 133 se relèvent jour et nuit pour la veillée des corps. Les familles et proches des victimes pourront s’y recueillir dès demain matin, avant une cérémonie organisée à Nancy, lundi 2 février 2015.

 

Témoignages de sympathie, messages de soutien à destination des familles et des proches, condoléances… Notre livre d’or est ouvert pour chacun de nos aviateurs disparus et blessés.  Adressez-vous à l’adresse suivante : temoignages@armeedelair.com.

 

Les corps de nos aviateurs décédés rapatriés  sur la BA 133 de Nancy-Ochey
Les corps de nos aviateurs décédés rapatriés  sur la BA 133 de Nancy-OcheyLes corps de nos aviateurs décédés rapatriés  sur la BA 133 de Nancy-OcheyLes corps de nos aviateurs décédés rapatriés  sur la BA 133 de Nancy-Ochey
Repost 0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 13:35
LCA TEJAS Achieved Yet another Accomplishment

 

29 January 2015 - Pacific Sentinel
 

With three consecutive start-ups of its engine after overnight soak in extreme cold (around -15ºC) conditions of Laddakh winter, that too without any external assistance, Tejas, the Indian Light Combat Aircraft has achieved yet another and a rare distinction. Starting the fighter aircraft under such extreme condition without any external assistance or heating is a technology challenge. The requirements become further stringent when the starting is to be done three times consecutively with a partially charged battery. Team LCA led by AERD&C of HAL, and members from ADA, NFTC, IAF, CEMILAC and DGAQA have succeeded in achieving this. “The team LCA has achieved a technological breakthrough”, stated Dr. PS Subramanyam PGD (CA) & Director, ADA. 

 

The engine starter is developed indigenously by HAL Aero Engine Research and Design Centre (AERDC), Bangalore. Prior to aircraft tests, the Jet Fuel Starter (JFS) was extensively tested on test rig to meet starting conditions across the operating altitudes including Leh (10,700 ft.) and Khardungla (18300 ft.). The control software of JFS was fine tuned to work at all operating altitudes with no adjustments from cockpit. GE-F404-IN20 engine start up control schedule was also varied with several control patches to establish reliable start. 

 

Indian Press Information Bureau

Repost 0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 13:35
Taiwan's air force demonstrates P-3C sub-hunting aircraft

 

29.01.2015 Pacific Sentinel
 

The ROC Air Force on Tuesday showcased the P-3C submarine-hunting aircraft of which the country is taking delivery from the United States, a move designed to highlight the military's high level of alertness and to strengthen its combat readiness ahead of the Lunar New Year break in February.

 

The drill was held at an air base in southern Taiwan's Pingtung county and included the participation of the 439th Combined Wing. Based at the Pingtung base, the wing is responsible for tactical airlifts, maritime search-and-rescue, patrols and anti-submarine missions.

 

During the drill, P-3C pilots demonstrated takeoff and also flew the aircraft at low altitude. Air Force ground crew later demonstrated the process of arming the planes with torpedoes.

 

It was the first time the Air Force had given the media a closer look at the P-3C.

 

Read the full story at Want China Times

Repost 0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 12:55
Base aérienne 942 : dissolution du site de permanence du Mont Thou

 

28/01/2015 Armée de l'air

 

Le 22 janvier 2015, le site de permanence du Mont Thou a tiré sa révérence, au cours d’une cérémonie organisée sur la base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun. Le radar de surveillance de l’espace aérien Palmier y était installé.

 

Pendant près de 44 ans, des générations de permanents mécaniciens veilleront jour et nuit sur « leur » radar, lui assurant un taux de disponibilité supérieur à 80%. Près de 32 000 aviateurs se sont succédé, animés d’une conscience professionnelle remarquable, et conscients de l’importance de ce radar pour les missions du centre de détection et de contrôle et du centre national des opérations aériennes.

 

Mais l’histoire du Mont Thou n’est pas terminée pour autant. En effet, l’armée de l’air a décidé de remplacer le radar Palmier par le fleuron des radars de nouvelle génération : le GM406, dont l’installation est prévue courant 2018.

 

 

Un peu d’histoire…

 

La genèse de ce radar remonte au milieu des années 1950, période à laquelle l’état-major de l’armée de l’air est confronté à la problématique de la couverture radar du territoire national et de ses approches frontalières.

 

La région lyonnaise présentant un véritable intérêt, notamment vis-à-vis d’un important trou de détection dans le couloir austro-suisse, des travaux sont initiés en 1969 sur le Mont Thou. L’armée de l’air opte pour les performances du radar Palmier. D’une portée de 450 km et jusqu’à 100 000 pieds d’altitude, l’ensemble constitue le premier radar volumétrique de grande portée protégé contre le brouillage.

 

En 1972, afin de protéger l’antenne des intempéries, un radôme y est installé, formant la fameuse boule blanche visible dans toute la région. Point de repère pour les uns, source de fantasme pour les autres, depuis plus de quarante ans ce radôme fait partie intégrante de l’environnement visuel des Lyonnais.

 

Un deuxième émetteur, nommé ARES, est ajouté en 1979. Il confère à l’antenne une plus grande  précision ainsi qu’une meilleure résistance aux tentatives de brouillage, notamment au largage de leurre par les avions. Cette version permettra d’ailleurs à Thomson-CSF, développeur du Palmier, de remporter le concours Otan pour l’équipement des stations de longue portée.

 

Malheureusement, en avril 2012, des soucis techniques ont mis fin brutalement au fonctionnement de ce radar, scellant définitivement son sort. Jusqu’au 11 novembre 2014, les permanents mécaniciens radar continueront néanmoins à monter leurs permanences, avant de déménager au fort du Mont-Verdun, au plus près de l’autre radar.

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 19:56
Albacete: Un livre d'or en hommage à nos aviateurs

 

28/01/2015 Armée de l'air

 

L'armée de l'air est en deuil. Pour rendre hommage aux victimes de l’accident aérien brutalement survenu le 26 janvier 2015 en Espagne, nous ouvrons un livre d’or sur notre site Internet.

 

Témoignages de sympathie, messages de soutien à destination de leurs proches, condoléances… Laissez aller votre plume pour chacun de nos aviateurs disparus et blessés en vous adressant à l'adresse suivante: temoignages@armeedelair.com

Si ces messages s'adressent particulièrement à l'un d'entre eux, merci de le préciser dans l'objet du mail. Merci également de signer vos témoignages.

 

Albacete: Un livre d'or en hommage à nos aviateurs

Aviateurs, un livre d'or est ouvert sur le blog du chef d'état-major de l'armée de l'air (Intradef).

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 15:55
Message de l'amiral Bernard Rogel, chef d'état-major de la Marine nationale, après l'accident aérien à Albacete

 

28/01/2015 Ministère de la Défense

 

À nos camarades aviateurs,

 

L’armée de l’air a été durement touchée par un tragique accident aérien qui a coûté la vie à neuf de nos camarades aviateurs et en a blessé plusieurs autres.

 

Aux côtés du chef d’état-major des armées, et au nom de l’ensemble des marins je tiens à exprimer toute la solidarité de la marine.

En ces douloureuses circonstances, je rends hommage à « nos compagnons du ciel » disparus. J’adresse mes très sincères condoléances à leurs proches et mon soutien aux blessés et à leurs familles.

 

Toute la marine est aux côtés des aviateurs dans cette terrible épreuve.

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 13:20
photo USAF

photo USAF


23.01.2015 par Edouard Maire - Info-Aviation
 

Un général de l’US Air Force a rappelé la nécessité de développer rapidement un nouveau bombardier stratégique lors d’un colloque organisé par l’Air Force Association le 20 janvier.

 

Le bombardier à long rayon d’action (Long Range Strike Bomber / LRS-B) de l’US Air Force est crucial pour maintenir une force de dissuasion stratégique efficace pour les États-Unis. Il fait parti des trois vecteurs de dissuasion nucléaire aux cotés des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), et des sous-marins, a rappelé le général Garrett Harencak, responsable de la dissuasion nucléaire stratégique à l’USAF, lors d’un petit-déjeuner organisé par l’Air Force Association à Arlington, en Virginie. le 20 janvier.

« Nous n’avons pas modernisé notre arsenal nucléaire depuis un certain temps, » a t-il déclaré,  « Je pense que beaucoup de gens se rendent compte que nous avons pris du retard au cours des 20-25 dernières années. D’autres pays ont progressé pendant ce temps. »

La Russie développe en effet un nouveau bombardier PAK-DA prévu pour 2019.

 

Suite de l'article

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 12:30
Photo Neta Guri IAF

Photo Neta Guri IAF

 

20.01.2015 by Vered Talala – IAF

 

Earlier this week, IAF flight school cadets flew on the new instructional plane, the Aermacchi M-346, for the first time. Its predecessor, the Skyhawk, was used by the IAF for four decades

 

Excitement was in the air in Hatzerim Airbase this week, when pilot cadets flew on the new instructional plane, the M-346, or the "Lavi" for the first time. The new plane, which replaced the old IAF Skyhawk, will enable the IAF to operate one of the most advanced training programs in the world. "This is a historical and exciting event", said Captain Alon, Commander of the first class to fly on the new M-346. "The M-346 holds advanced capabilities similar to those of the F-15 and F-16, and will better prepare the pilot cadets for their work in the squadrons".

 

During the past weeks, the pilot cadets underwent intensive training in the M-346 flight simulators in order to adjust to the new plane that they would soon be flying. "The cadets prepared for the sorties and for two weeks studies every system in the plane. The systems of the Skyhawk, in comparison, required only two days of studying", explains Captain Alon. The cadets were also the first to train in the new simulator.

 

The M-346 will stay for many years

The introduction of the M-346 brings to the flight school has led to significant changes in the training of the future pilots and weapon system operators, and to the entire training program of the IAF. "Flying on the M-346 is different than the usual flight in the simulator", explains Niv, a pilot cadet. "We can physically feel what it is like to fly on a real fighter jet and realize the control we have on its systems. It feels special to be the first class to fly on the new M-346".

 

The Skyhawk served the pilot cadets for 40 years and the M-346 is expected to last much longer. "As long as the IAF carried out manned flights, the M-346 will continue to be used", stated Captain Alon.

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 11:50
HAF's F-16D crash in Los Llanos Air Base, Albacete, Spain

 

27/1/2015 Hellenic Air Force (HAF)

 

On Monday, 26 January 2015, at 15:16 CET, a Hellenic Air Force (HAF) F-16D Block 50 belonging to 111 Combat Wing / 341 Squadron, participating in the 1η training course for 2015 of Tactical Leadership Programme (TLP), in Los Llanos Air Base, Albacete, Spain, crashed during take-off resulting in the deadly injury of its two pilots.

 

The HAF's pilots involved are, Captain (P) Panagiotis Laskaris, 35 , married, father of a son, with a flight experience of 1.459 flight hours, of which 872 on F-16, and Captain (P) Athanasios Zagkas, 31, married, father of a son and a daughter, with a flight experience of 1.128 flight hours, of which 524 on F-16.

 

A team of HAF's experts, led by the Chief of Hellenic Tactical Air Force, Lt General Christos Vaitsis has arrived in Los Llanos Air Base.

 

Due to the presence of toxic-composite material, the accident area has been isolated by the Spanish authorities while a second team of HAF's specialized personnel arrived in Los Llanos Air Base in order to assist in the area's decontamination.

 

The airplane involved is the S/N 93-1084 F-16D Block 50, in HAF's service since November 1997.

 

The Chief of HAF General Staff, Lt General Evangelos Tournas, will arrive in Los Llanos Air Base later today.

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 08:50
Statement by HR/VP Mogherini on air accident in Spain

 

26/1/2015 EU source: European Union - Ref: EU15-504EN

 

Summary: 26 January 2015, Brussels - Statement by High Representative/Vice-President Federica Mogherini on air accident in Spain

 

I was sad to learn of the crash of a Greek fighter jet at the Los Llanos base in Spain participating in a NATO exercise programme, which has caused many casualties.

 

I express my deep condolences to the families and friends of those who lost their lives and wish a speedy recovery to those injured.

 

I also express my condolences to NATO and to the nations of those who died.

Repost 0
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 21:20
A RAF Typhoon FGR4 aircraft taxiis out at Nellis air force base, Nevada, US. Photo RAF

A RAF Typhoon FGR4 aircraft taxiis out at Nellis air force base, Nevada, US. Photo RAF

 

27 January 2015 airforce-technology.com

 

The US and its allied air forces have started the multi-national air-to-air combat training exercise, code-named Red Flag 15-1, at Nellis Air Force Base, Nevada, US.

 

Hosted north of Las Vegas on the Nevada Test and Training Range, the three-week exercise involves participation from the air, space, and cyber forces of the US and its allies, as well as more than 125 aircraft.

 

Apart from fighter jets, bombers, reconnaissance aircraft, air-refuelling tankers and air traffic control aircraft from 21 US Air Force and Marine Corps squadrons, Red Flag 15-1 also features aircraft from the Royal Australian Air Force (RAAF) and the UK Royal Air Force (RAF).

 

With 1,900 possible targets, realistic threat systems and an opposing enemy force, the drill aims to provide participants with valuable training in planning and executing a wide-variety of combat missions.

 

RAF Red Flag commander group captain Mark Chappell said: "This is the culmination of months of hard work and preparation for the squadrons and for many, this will be their first taste of what real world operations will be like.

 

"Typhoon will be operating in a multi-role capacity and this will be the first operational test of its P1Eb upgrade.

 

"It's also the first time Sentinel has participated in Red Flag and in addition we have a team from 1 Air Control Centre who will provide essential tactical command and control for the whole exercise, supported by experts from the space and cyber domains."

 

Exercise Red Flag Australian C-130J Hercules Detachment commander wing commander Darren Goldie said: "For air mobility crews, this is one of the best exercises to train and test ourselves against the pressures witnessed on real-world operations.

 

"At Exercise Red Flag, we'll be flying on flying tactical air mobility missions into a hotly contested airspace.

 

"This demands cooperation between crew members, and cooperation with 'friendly' aircraft, to achieve the mission and get home unscathed."

 

Red Flag 15-1 is scheduled to conclude on 13 February.

 

Red Flag is held four times annually. It is a US Pacific Air Forces Command-led large force employment exercise designed to train pilots and other flight crew members from the US, Nato, and other allied countries for real air combat situations.

 

Divided into two teams, namely Blue Forces and Red Forces, the participants perform counter air, precision strike and offensive air support in packages of up to 100 aircraft during each exercise.

Repost 0
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 20:50
L'élite des forces aériennes de l'Otan endeuillée à Albacete

 

27/01/2015 Par Mathieu de Taillac - LeFigaro.fr

 

Neuf Français ont été tués dans l'accident d'un chasseur grec sur une base militaire au sud-est de l'Espagne.

 

C'est un exercice comme il s'en déroule des centaines chaque année qui est à l'origine de l'une des pires tragédies militaires en dehors des théâtres de guerre. Lundi, à 15 h 18, un avion de chasse F-16, piloté par deux capitaines grecs, doit s'élancer de la base aérienne d'Albacete, au sud-est de l'Espagne. Ce site est depuis cinq ans le centre de formation et de perfectionnement régulier de centaines de pilotes et de techniciens. Selon le récit des autorités militaires, le F-16 manque de puissance pour décoller et s'écrase contre la zone de parking des avions. Au moins cinq appareils partent en flammes. À leurs côtés, les militaires français et italiens qui attendaient pour décoller.

Le lourd bilan fait état d'onze morts. Huit Français et les deux pilotes grecs meurent sur le coup. Un neuvième Français a succombé mardi matin des suites de ses blessures. Neuf autres Français et onze Italiens ont aussi été blessés dans l'accident, la plupart pour des brûlures ou l'inhalation de fumée. Cinq ont dû être transférés à l'unité de grands brûlés de l'hôpital de La Paz, à Madrid, à 250 km des lieux du drame. L'incendie qui a suivi le crash ressemblait à une souricière. Les pompiers ont mis plus d'une heure à éteindre les flammes. «J'ai vu passer des dizaines de camions!», témoigne ainsi le pompiste d'une station-service située aux abords de la base. Les vidéos amateurs montrent une épaisse fumée noire, visible des kilomètres à la ronde. Mardi matin, l'odeur de brûlé se respirait encore aux alentours de la base aérienne.

 

Triple enquête

Une triple enquête doit permettre d'établir la cause de la tragédie. D'un côté, les investigations de la justice espagnole et de la garde civile. De l'autre, celles de l'Otan, qui dispense ses cours à la base de Los Llanos à 750 élèves. À Paris, enfin, le parquet a ouvert une enquête, comme il est de coutume lorsque des Français meurent à l'étranger de manière accidentelle. La piste du problème technique semblait pour le moment privilégiée. «Au décollage, le F-16 a visiblement eu un problème technique, il a dévié de sa route, très nettement, de 90 degrés, a percuté les avions français qui s'apprêtaient à décoller», a indiqué l'entourage du ministre français de la Défense. Selon le quotidien ABC, qui cite des sources officielles, l'avion «n'a même pas eu le temps de replier son train d'atterrissage» avant de s'écraser. Le quotidien El paísévoquait la possibilité d'une panne du seul moteur dont dispose le F-16.

Mardi, entre 7 et 9 heures, une longue queue de voitures patientait devant l'entrée de Los Llanos. Cette file ininterrompue témoignait de l'intense activité de la base aérienne qui accueille, outre les stagiaires de l'Otan venus de 10 pays, les militaires de l'armée de l'air espagnole. Les journalistes étaient tenus à l'écart. Après l'hypothèse d'une visite des lieux, l'officier de communication a remis l'invitation à plus tard. Il fallait encore nettoyer la piste des traces d'hydrazine, un composé chimique utilisé comme propulseur par les F-16. Un produit extrêmement toxique, qui retardait aussi le retrait des corps ordonné par la juge en charge du dossier. «La sécurité prime», a tranché le porte-parole.

Dans l'avion l'emmenant à Albacete où il s'est recueilli en fin d'après-midi, Jean-Yves Le Drian a indiqué que les militaires français présents au moment de l'accident étaient «manifestement traumatisés par ce qu'ils ont vécu. C'est un accident horrible et insupportable.»

Repost 0
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 20:50
photo MIL.be

photo MIL.be


27.01.2015 par Christophe Wasinski, professeur à l’Université libre de Bruxelles - RTBF.be
 

Le gouvernement belge a exprimé sa volonté de remplacer les chasseurs-bombardiers F-16 acquis à la fin des années 1970, un projet déjà évoqué par le ministre de la Défense Pieter De Crem sous la législature précédente. A cet effet, la Défense nationale a rédigé une demande d'information. Intitulé Preparation Survey, le document a été envoyé à cinq agences nationales chacune responsable de la gestion d'un programme avec, au cœur de ceux-ci, un appareil différent. Bien qu’elles n’aient pas (encore ?) été rendues publiques, la Défense aurait reçu des réponses à ces demandes. Un débat sur le sujet à actuellement lieu en Commission de Défense à la Chambre. Parallèlement, il faut rappeler que, depuis l'automne 2014, six F-16 belges ont été envoyés en Jordanie pour participer à des opérations de bombardement en Irak au sein d'une coalition organisée autour des États-Unis. Dans cette opinion, nous avançons l'hypothèse que ces deux événements font partie d'une seule et même problématique. Il n'est certes pas possible de démontrer que l'engagement belge en Irak a été consciemment décidé pour justifier l'importance du remplacement des F-16. Il est par contre essentiel de comprendre que l'intervention au Moyen-Orient et l’acquisition d'appareils s'intègrent dans un système aux conséquences particulièrement déstabilisatrices. De concert, ils amènent à questionner les orientations belges en matière de sécurité internationale. Explication.

 

L'instabilité actuelle au Proche et Moyen-Orient n'est pas un phénomène nouveau, loin s'en faut.

A moins d'être convaincu par les raisonnements réducteurs ou racistes qui considèrent que les causes sont la " culture arabe " et/ou la religion musulmane, on prendra en considération le contexte historique de cette instabilité[1].

En l’occurrence, on y verra en particulier la conséquence de la mise en place de régimes autoritaires soutenus avec plus ou moins de zèle par les États dits occidentaux depuis que la région est sortie du giron colonial. Plus précisément, ce soutien s'est largement exprimé à travers un système économique reposant sur des échanges d'armements contre pétrole.

Depuis des décennies, les États occidentaux n'ont en effet eu de cesse de vendre des armements aux potentats de ces États. Certains de ceux-ci se sont finalement retrouvés avec des forces armées imposantes sur le papier mais néanmoins peu efficaces sur le terrain.

Effectivement, ces achats ne semblent pas avoir toujours avoir eu pour rôle été d'obtenir le statut d’État le plus puissant dans la région mais plutôt de maintenir en permanence une présence de conseillers et autres techniciens étrangers, sorte de contingents militaires étrangers déguisés.

Pour le dire autrement, l'acquisition de matériel militaire, avec tout ce que cela comporte de potentiellement déstabilisant, a été conçu par certains hommes politiques de la région comme un outil diplomatique dont la finalité était de raffermir le soutien occidental aux régimes en place.

Au cœur de ce système, le pétrole qui permet aux dictatures de la région de financer les armes qui leurs assurent le soutien extérieur.

La mise en place de ce système se sédimente au cours des années 1970[2]. Deux phénomènes principaux l'expliquent. Tout d’abord, la fin des colonies et autres mandats internationaux rend " nécessaire " l'aménagement de nouveaux dispositifs d'exploitation. Ensuite, le fait qu'à cette époque apparaît une nouvelle et couteuse génération d’armes.

Les nouvelles armes viennent remplacer les stocks d’équipements hérités de la Seconde Guerre mondiale, et dont le développement a été justifié par les compétitions militaires contre l'Union soviétique.

Au passage, c'est approximativement aussi à cette époque que l'industrie d'armement française décide de ne plus tant miser sur des ventes à Israël et plus sur celles en direction des pays arabes[3]. Au cœur de ce système, des sociétés d'armement telles que Lockheed, Dassault ou encore la Fabrique Nationale de Liège.

Quelles sont les conséquences de ce système ? Tout d'abord, il permet le maintien de certains régimes autoritaires protégés de l'extérieur. L’Arabie Saoudite soutenue par les États-Unis constitue l'exemple par excellence. Ensuite, il nourrit la course aux armements.

Pour les États pris dans ce système fou qu'ils contribuent à faire fonctionner, il s'agit non seulement d'acquérir les armes les plus performantes mais aussi de les financer. Or le pétrole ne suffit pas toujours.

Dès lors, certains États s'endettent massivement. Ce fut le cas de l'Irak qui chercha en partie à rembourser sa dette en envahissant le Koweït en 1990. Comme on le sait, l’Irak fut ensuite défait par les États-Unis et leurs alliés, massivement équipés d'armes de nouvelles générations officiellement conçues pour lutter contre le Pacte de Varsovie.

Enfin, notons au passage que, souvent, entre autres pour financer cette course aux armements, on ne détruit pas ses vieux équipements. On les revend, contribuant ainsi à la diffusion du système dans des pays moins riches et pas toujours très démocratiques non plus.

Certes, n'accusons pas les fabricants d'armes de tous les maux. Dès lors que les États puissants mettent en compétition les fabricants pour leur fournir des équipements à " bon prix ", éventuellement en demandant d'importantes compensations économiques, comme la Belgique l'a naguère fait avec les F-16, ceux-ci n'ont parfois d'autres choix que de rattraper le manque à gagner en exportant, entre autres en direction du Proche et Moyen-Orient.

Plus encore, les spécialistes de ces questions ont souligné à quels points les fabricants, dans cet environnement très compétitif, sont tentés de recourir à la corruption. On se souviendra par exemple d’un certain scandale Lockheed ou de nombreuses allégations concernant Dassault.

Aujourd'hui, les chasseurs-bombardiers belges qui bombardent l'Irak se retrouvent entre autres déployés du fait de ce système politique et économique construit autour du commerce des armes.

Aujourd'hui aussi, afin de contribuer à la sécurité internationale, le gouvernement belge parle d'acquérir de très coûteux chasseurs-bombardiers de haute technologie. Pour ce faire, la Belgique se dit intéressée par des appareils produits par des sociétés, telles que Dassault ou Lockheed, qui ont été des rouages important de la déstabilisation du Moyen-Orient. Cherchez l'erreur.

 

[1] Anthony Simpson, The Arms Bazaar. From Lebanon to Lockheed, New York, Viking, 1977.

[2] Timothy Mitchell, Carbon Democracy. Le pouvoir politique à l'ère du pétrole, Paris, La Découverte, 2013.

[3] Kenneth R. Timmerman, Death Lobby: How the West Armed Iraq, Londres, Bantham, 1992.

Repost 0
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 20:30
photo Caméra de combat des Forces canadiennes, MDN

photo Caméra de combat des Forces canadiennes, MDN

 

25.01.2015 source forces.gc.ca

 

L’opération Impact constitue le soutien des Forces armées canadiennes (FAC) à la Force de stabilisation au Moyen-Orient (FSMO), soit la coalition multinationale contre l’organisation État islamique en Irak et au Levant (ISIL) en République d’Irak.
 

Depuis 15 h (heure normale de l’Est) le 25 janvier 2015, la Force opérationnelle aérienne en Irak a effectué 398 sorties aériennes :

  • Les chasseurs CF188 ont effectué 258 sorties;
  • L’aéronef de ravitaillement CC150T a effectué 68 sorties et a acheminé environ 3 800 000 livres de carburant; et
  • Les aéronefs de patrouille CP140 ont mené 72 missions de reconnaissance.

Le 25 janvier 2015, alors qu’ils participaient à des missions de la coalition à l’appui d’opérations terrestres menées par les forces de sécurité iraquiennes au Nord-Est de Mosul, des CF188 Hornet ont exécuté avec succès une frappe sur une position de combat de l’ISIL à l’aide de munitions à guidage de précision.

Le 24 janvier 2015, alors qu’ils participaient à des missions de la coalition à l’appui d’opérations terrestres menées par les forces de sécurité iraquiennes au Sud-Est de Mosul, des CF188 Hornet ont exécuté avec succès une frappe sur une position de combat de l’ISIL à l’aide de munitions à guidage de précision.

Attaquer les positions de combat et l’équipement militaire de l’ISIL permet de réduire la capacité de combat du groupe armé, de le priver de zones sûres à partir desquelles il peut mener ses opérations et de faciliter les déplacements des forces de sécurité iraquiennes dans la région.

Repost 0

Présentation

  • : RP Defense
  • RP Defense
  • : Web review defence industry - Revue du web industrie de défense - company information - news in France, Europe and elsewhere ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Categories